☰ Menu eFinancialCareers

Tout plein d’embauches dans les banques françaises en 2011

Au total 14.500 recrutements sont à l’agenda des banques françaises pour 2011 sur l’Hexagone, selon les chiffres compilés par Les Echos. Voilà qui devrait donner du baume au cceur aux candidats en finance.

C’est un peu moins que les 15.420 embauches de 2010, mais les banques, en particulier les réseaux, jouent généralement la prudence et finissent par dépasser leurs objectifs en fin d’année. Ainsi les Caisses d’Epargne et les Banques Populaires avaient annoncé 1.000 recrutements l’an passé et en ont finalement réalisés 1.600.

Comme à leur habitude, les établissements restent discrets sur la répartition des recrues par secteur. Sans surprise, la banque de détail occupe le devant de la scène. Sur les 4.000 embauches programmées par Credit Agricole, 3.200 seront affectés aux réseaux.

BNP Paribas est peut-être celle qui en dévoile le plus : 60% des recrutements concernent les agences, 20% la gestion d’actifs et 10% la banque de financement et d’investissement (ce qui fait tout de même 400 embauches), les 10% restant étant dédié aux “fonctions transverses” (communiqué).

Les profils expérimentés doivent constituer 60% des recrutements, les jeunes diplômés 40%. Le groupe entend également recruter 1.300 nouveaux contrats en alternance pour l’ensemble du réseau et 1.200 stagiaires de niveau Master pour une durée moyenne de 6 mois.

On sait combien il faut rester prudent à l’égard de ces communications, pour toutes les raisons que l’on avait déjà exposées sur ce site. Il n’empêche, après deux années de galère, il n’y a pas de mal à savourer ce type d’annonces !

commentaires (8)

Comments
  1. Y a t il un pigeon dispo pour aller regulariser le découvert de Mme Michu, ou lui vendre une assurance bagnole? Un client , un produit! Vive le retail, la case sanction des banques. On entendait les gars du retail geindre et se battre pour nous rejoindre à l’étage corporate, ce qu’on rigolait :)

  2. Il y a comme une corrélation évidente entre les vagues d’embauche par les banques et les cycles du crédit. On en est actuellement au stade de la formation d’une nouvelle bulle de crédit, après que la dernière récession eut permis aux banques de nettoyer leurs bilans de leurs actifs sinistrés, grâce à la complaisance des banques centrales toujours prêtes à refinancer les banques avec de la fausse monnaie, i.e des titres de dette gagés uniquement sur la signature de la banque centrale.

    Il serait intéressant de demander aux précédents embauchés comment ils ont vécu la dernière crise et où elle se situe dans leur plan de carrière.

    Gageons que certains malchanceux ont pu bénéficier d’un plan de pré-retraite destiné à pousser vers la sortie le trop plein de masse salariale, dont la charge financière a été transférée aux caisses de retraite.

    Dans la banque ont fait de l’argent en brassant du vent, ce qui explique pourquoi les employés sont parfois balayés par des vents de tempête quand le CEO a trop appuyé sur la pédale de l’effet de levier, alias leverage sous-pondéré en risques.

  3. suis en PACA y a t il des possibilites d’embauches?

  4. @miko : Beaucoup des embauches concernent le bassin Paris / IDF, sans surprise. BNP donne le détail géographique de ses objectifs de recrutement (voir leur communiqué en lien dans l’article) = PACA représente 4% de ses 4.000 embauches.

    Julia Lemarchand, responsable éditoriale Répondre
     
  5. @miko: la banque populaire est assez active en terme de recrutement… Je te conseillerai d’y jeter un coup d’ceil… Retail et fonctions supports principalement ainsi que finance d’entreprise (PME)

  6. Bonjour,
    Je suis ivoirien residant à Abidjan et je voudrais savoir si ces banques qui ont des représentations ici en COTE D’IVOIRE peuvent accepter notre candidature par mail depuis leur siège et nous recommander à leurs filliales d’Abidjan pour un stage ou si possible un emploi?

  7. je decrypte :

    – recrutement surtout dans les agences et non dans les salles de marchés et leurs supports (donc faibles salaires a prevoir selon moi )

    – je cite ” Le groupe entend également recruter 1.300 nouveaux contrats en alternance pour l’ensemble du réseau et 1.200 stagiaires de niveau Master pour une durée moyenne de 6 mois. ”

    DONC 2500 PERSONNES tres faiblement remunere !!!!!!

    donc ca recrute mais dans l optique de faire des profits sur le dos des remunerations, et donc sur le dos des gens qui bossent (surtout les jeunes)

    c est pas avec ca qu on va pouvoir rembourser nos dettes et faire de la croissance pour stimuler la consommation, au vu des prix de l immobilier, de la nourriture etc…

    avis perso

  8. Est-il possible d être retenu auprès de ces diffèrentes banques avec des diplômes africains ?

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici