☰ Menu eFinancialCareers

Voici le classement des employeurs préférés des financiers en France et dans le monde…

Ideal Employer Survey

Le classement mondial eFinancialCareers Ideal Employer 2017 effectué entre octobre et décembre 2016 auprès de plus de 6.500 professionnels de la finance situés dans 30 pays vient d’être publié. Il dresse la liste des employeurs que les professionnels de la finance admirent le plus et chez lesquels ils veulent travailler.

Résultat des courses : les financiers français ont placé sur les deux premières places du podium deux banques américaines (JP Morgan et Goldman Sachs) suivies de deux banques françaises (BNP et SocGen). Mais il n’y a pas que les grandes banques de financement et d’investissement à faire rêver les financiers de l’Hexagone : les entreprises technologiques (Google), les asset managers (Blackrock), les compagnies d’assurances (AXA) et les cabinets de conseil en stratégie (McKinsey) font eux aussi partie cette année du Top 10, comme le montre le tableau ci-dessous : 

Et au niveau mondial ?

Au niveau mondial, sur la base de votes de financiers basés aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Asie, J.P. Morgan est devenue la banque d’investissement où la plupart des professionnels de la finance veulent travailler, passant devant Goldman Sachs qui était classée numéro un l’an dernier. A noter que Google se place à la troisième place mondiale pour la deuxième année consecutive.

En vérité, malgré le fait que Goldman Sachs délivre plus de titres que J.P. Morgan, cette dernière domine les classements des revenus des banques d’investissement. Si Goldman Sachs conserve la première place des classements mondiaux M&A avec 10% des parts de marché en 2016 (contre 12% en 2015), J.P. Morgan est la banque qui génère le plus gros chiffre d’affaires en banque d’investissement au niveau mondial, selon les chiffres de Dealogic. Idem pour les revenus tirés des activités FICC (fixed income, change, commodities) où JP Morgan s’est classée première devant Goldman Sachs selon les derniers chiffres de la société de recherche Coalition.

Si vous voulez rejoindre JP Morgan, il va falloir vous accrocher. Jugez plutôt : le taux de sélection des candidats qui postulent pour un poste de débutant en front office avoisine les 2%, contre 3% chez les 250.000 diplômés qui postulent chaque année chez Goldman Sachs. Rien que pour son programme de stages en banque d’investissement – autrement dit le parcours le plus évident pour décrocher un poste en CDI – les candidatures ont augmenté de 50% depuis 2015, nous fait savoir JP Morgan.


Photo: Getty Images

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici