☰ Menu eFinancialCareers

Marchés actions : encore un banquier senior qui quitte la SocGen, et pas l’un des moindres…

Christophe Mianné, directeur délégué de la BFI, Banque Privée, Gestion d’Actifs et Métiers Titres, quitte le navire

Christophe Mianné, directeur délégué de la BFI, Banque Privée, Gestion d’Actifs et Métiers Titres, quitte le navire

Après les départs en novembre dernier de Maxime Kahn et de Gregory Salon, tous deux responsables du trading actions pour l’Europe, ainsi que celui de Daniel Fields, responsable des marchés mondiaux, en avril dernier, c’est aujourd’hui au tour d‘une autre figure emblématique de quitter la banque de la Défense. Il s’agit de Christophe Mianné, 53 ans, directeur délégué de la Banque de Financement et d’Investissement, Banque Privée, Gestion d’Actifs et Métiers Titres depuis février 2013.

Selon un mémo interne du directeur général Frédéric Oudéa, le principal intéressé partira le 24 mars prochain pour ‘poursuivre d’autres opportunités’, au bout de trente ans de bons et loyaux services à la SocGen. Après son départ, Christophe Mianné ne devrait pas être remplacé, selon une source proche citée par Bloomberg et qui a souhaité garder l’anonymat. Ce qui est certain, c’est qu’avec le départ de Christophe Mianné, c’est une page qui se tourne puisqu’il était le dernier supérieur hiérarchique de Jérôme Kerviel à être resté dans l’état-major de la SocGen.

Un pur produit maison…

Diplômé de l’École Centrale de Paris, Christophe Mianné intègre Société Générale en 1988 au sein du département Vente de l’activité Dérivés. Il devient ensuite responsable de l’Ingénierie Financière jusqu’en 1992, puis responsable de la vente et du marketing de l’activité Dérivés Actions. En 1996, il est nommé adjoint du responsable de cette même division puis devient responsable mondial des Dérivés Actions en 1999.

En 2007, il est nommé responsable de la division Global Equities et l’activité Dérivés Actions, puis en février 2009 responsable Global Equities et de l’activité Dérivés Actions, les Taux, Changes et Matières Premières, et responsable des Global Markets au mois de juillet la même année. Il est par ailleurs membre du Comité de Direction du groupe Société Générale depuis 2001 et également président du Conseil de Surveillance de Lyxor Asset Management.

Les raisons de ces départs ?

A première vue, on pourrait être tenté de relier ces départs à la traditionnelle valse des banquiers faisant suite au versement des bonus des grandes banques d’investissement, mais à ce degré de séniorité, c’est peu probable. On pourrait également penser qu’ils interviennent dans le cadre des annonces de l’an dernier de suppressions de postes chez SG CIB ou de la réduction de la voilure des activités Taux et Fixed Income. Sauf que depuis, la banque a publié des résultats annuels plutôt bons, avec dans les métiers actions un regain d’intérêt pour les produits structurés.

D’autres pourraient imputer ces départs à des déceptions personnelles voire à des luttes d’ego en interne. Après tout, le départ de Christophe Mianné intervient seulement un mois après l’annonce du remaniement de l’état-major de la Société Générale, le conseil d’administration de la banque ayant décidé de faire évoluer la structure de la direction générale en nommant comme directeur général délégué Didier Valet alors directeur de la banque de financement et d’investissement (BFI), de la banque privée, de la gestion d’actifs et des métiers titres du groupe.

Mais au final, la raison la plus probable pour laquelle ces senior bankers quittent leur employeur au bout de plusieurs décennies de bons et loyaux services est qu’ils ont surtout envie de passer à autre chose, tout simplement. « Je m’en vais pour des raisons personnelles. J’ai des projets qui me tiennent à coeur », avait alors indiqué Daniel Fields au moment de quitter la banque dans laquelle il a travaillé… 22 ans. Qui dit mieux ?


Crédit photo : Société Générale

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici