☰ Menu eFinancialCareers

Ce que la dernière étude de l’AMF révèle sur les comportements des traders à haute fréquence…

514719742

Vous voulez travailler dans l’univers du trading haute fréquence ? Alors vous feriez bien de jeter un coup d’oeil sur la dernière étude publiée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) sur les comportements des principaux acteurs du trading à haute fréquence (THF), ces derniers représentant une part importante de l’activité de tenue de marché sur les valeurs liquides d’Euronext Paris (sachant que sur Euronext Amsterdam ou Euronext Bruxelles. la Surveillance ne dispose pas des données de carnet d’ordres).

L’activité de market-making est aujourd’hui principalement menée par des traders à haute fréquence sur les valeurs liquides. Ces acteurs sont en effet les plus à même de pouvoir proposer une gestion d’inventaire efficace dans un marché de plus en plus rapide et dans lequel l’information est fragmentée.

L’étude relativement technique présente ainsi sur 36 pages une analyse descriptive de l’activité des THF et des teneurs de marché (market-makers) sur Euronext Paris pendant une période de 9 mois (entre novembre 2015 et août 2016) durant laquelle la volatilité du marché a fortement varié, notamment à cause de l’annonce du vote pro-Brexit le 24 juin. L’objectif est de quantifier la présence des acteurs à haute fréquence dans le carnet d’ordres ainsi que leur apport et leur consommation de liquidité, et les changements de comportements en période de stress intense sur le marché.

Un rôle de liquidité indispensable…

Principal constat de l’étude : « les acteurs du trading à haute fréquence sont un soutien important à la liquidité en temps ordinaires », selon le gendarme boursier. Ils sont présents plus de 90% du temps à la meilleure limite (meilleur prix proposé à l’achat ou à la vente) et représentent en moyenne 80% de la quantité présente aux trois meilleures limites du carnet d’ordres. Ils entrent progressivement dans le carnet d’ordres et participent ainsi à réduire le spread (écart entre les prix offerts à l’achat et à la vente) en début de journée mais se retirent nettement du carnet en amont d’annonces attendues pouvant impacter les cours.

Ainsi, sur le périmètre des valeurs analysées, les journées de bourse sont marquées par des publications de chiffres macro-économiques régulièrement accompagnées de mouvements de cours. En particulier, si vous voulez travailler avec les automates de trading, il vous faudra retenir ces horaires de publications clés :

09:00 : Ouverture du marché parisien après le fixing d’ouverture.

11:30 : Chiffres européens.

11:45 à 12:00 : Fixing du prix des Futures CAC 40 et Eurostoxx 50 le 3ème vendredi de chaque mois (expiration).

13:00 : Chiffres de confiance des consommateurs (Allemagne) et décisions de politique monétaire (Royaume Uni).

13:45 : Annonces BCE.

14:30 : Conférences de presse BCE et chiffres américains.

15:30 : Ouverture du marché américain.

16:00 : Chiffres américains.

17:30 : Derniers échanges en continu avant le fixing de clôture.

….sauf en période de stress intense

Les marchés actions connaissent fréquemment ces dernières années des périodes de volatilité élevée, avec des conséquences sur la liquidité : les volumes traités augmentent alors que dans le même temps le risque des market-makers s’accroît et amène donc ces acteurs à réduire en proportion leur présence dans le carnet d’ordres. Sauf que les périodes localisées de stress intense sont marquées par une présence accrue des traders à haute fréquence. En particulier après les annonces, leur part de marché et leur consommation de la liquidité augmentent fortement…

Le jour des résultats du référendum sur le Brexit, le 24 juin 2016, marqué par une dégradation particulièrement importante de la qualité du marché, en est une parfaite illustration. Dans ce contexte d’incertitude important, les HFT se sont nettement retirés du carnet d’ordres, la profondeur qu’ils proposent est 40% plus faible que celle habituellement proposée par ces acteurs. Ce sont les ordres importants et totalement exécutés proposés par les non HFT aux meilleures limites qui ont permis de soutenir la liquidité, en particulier en début de séance et à la mi-séance.

Brexit


Crédits photo : designer491 / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici