☰ Menu eFinancialCareers

Jeu de chaises musicales à prévoir chez BGL BNP Paribas

Six mois et 340 groupes de travail. C’est ce qu’il aura fallu au groupe BNP Paribas pour préciser les contours de son plan industriel . L’intégration de Fortis à BNP Paribas permettra au groupe de dégager 900 millions d’euros de synergies annuelles à partir de 2012, 80% de plus que l’estimation de 500 millions publiée en mai.

La casse sociale devrait être limitée, en particulier en ce qui concerne l’intégration de BNP Paribas Luxembourg dans BGL BNP Paribas, qui se concrétisera courant 2010 : il n’y aura pas de plan social , précise le communiqué.

1er employeur de la place financière

Sur le marché luxembourgeois, une seule entité subsistera. Avec 4.000 salariés, BGL BNP Paribas devient le 1er employeur de la place financière. Qui dit premier employeur ne dit pas nécessairement premier recruteur car les restructurations font surtout appel à un jeu de chaises musicales.

Concrètement, les effectifs de l’actuelle BNP Paribas Luxembourg (600) seront absorbés par BGL BNP Paribas (actuellement 2500; après la fusion 2850) et BP Securities Services, une société de droit luxembourgeois qui verra son effectif augmenter de 700 à 950 personnes (lequotidien.lu).

Des structures d’accompagnement ont été mises en place pour assister les collaborateurs pendant la phase de rapprochement. Des investissements importants seront également consacrés à la formation , précise la banque. Au total, 40.000 heures de formation seront offertes au personnel. Un centre de formation dédié aux métiers de l’administration de fonds sera notamment créé au Luxembourg pour couvrir les besoins de formation de l’ensemble de l’activité Titres du groupe.

Où faut-il s’attendre à de la mobilité ?

Où et comment se repositionner en interne ? Voici, secteur par secteur, où l’accent sera mis :

Administration de fonds :
Trois centres de décision avec responsabilités mondiales seront basés au Luxembourg : Administration de Fonds et Middle Office, Services aux fonds d’investissement, et Services aux émetteurs de dette internationale.

Banque privée particuliers et entreprises :
BGL BNP Paribas se place en position de leader au Luxembourg. Quatre centres d’expertise mondiaux ou européens seront implantés au Luxembourg, comme par exemple l’offre globale de gestion sous mandat. Des Wealth Management Centers décentralisés seront créés et une équipe dédiée au marché luxembourgeois sera mise en place. Une équipe spécialisée Moyennes Entreprises sera également installée, avec des services dédiés au Secteur Public ainsi qu’à la promotion et aux développements immobiliers.

Banque de financement et d’investissement :
La salle des marchés utilisera surtout les compétences spécialisées du groupe BNP Paribas. Le groupe indique qu’il souhaite promouvoir auprès de ses clients les spécificités de la place financière de Luxembourg et que par conséquent de nouvelles opportunités de développement seront explorées , sans plus de précisions.

Réseaux :
BGL BNP Paribas entend être le premier acteur bancaire luxembourgeois dans la Grande Région, en intégrant ses services transfrontaliers belgo-français-allemands dans les services de son réseau local. Le rôle de coordination globale sera assuré à partir du Luxembourg. À côté des centres d’affaires de Trèves/Sarrebruck, des bureaux seront créés à Metz et à Strasbourg.

Leasing mobilier et immobilier :
BGL et Fortis avaient été des leaders sur le marché du leasing mobilier et immobilier. Cette activité sera renforcée par la création d’une holding de tête de droit luxembourgeois dans laquelle BGL BNP Paribas détiendra 33%.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici