☰ Menu eFinancialCareers

Londres, place de choix pour les 200 embauches prévues chez Exane BNP Paribas

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Après l’info hier du gel des embauches chez CA Cheuvreux, le Financial Times indique ce matin que les deux partenaires BNP Paribas et Exane planifient, eux, 200 recrutements dans les 3 à 5 prochaines années pour se renforcer dans l’intermédiation actions.

Selon des sources proches du dossier interrogés par le quotidien britannique, Exane BNP Paribas aurait l’intention d’embaucher, principalement à Londres, 100 professionnels dans la recherche equity, 50 dans la vente et le trading et 50 autres, parallèlement, dans la banque d’affaires chez BNP P.

Quasi doublement des effectifs dans le cash equities

Nous avons contacté Exane et BNP Paribas, ils n’ont pas souhaité commenté cette information. BNP Paribas, par l’intermédiaire d’un porte-parole, a confirmé toutefois que des discussions étaient bien en cours avec Exane pour approfondir leur partenariat. L’objectif étant de répondre à l’ambition de BNP Paribas de renforcer sa plateforme européenne d’investment banking avec le recrutement de banquiers d’affaires .

Depuis 2004, l’intermédiation actions fait l’objet d’un partenariat opérationnel avec BNP Paribas, qui a confié à Exane l’exclusivité de cette activité sur les actions européennes sous la marque Exane BNP Paribas. Dans ce cadre, cette dernière apporte son expertise en matière de recherche actions aux métiers de BNP Paribas. Les deux groupes travaillent également en étroite collaboration sur des opérations d’Equity Capital Market, BNP Paribas assurant l’origination et Exane BNP Paribas la distribution.

Développer la plateforme de cash equities avec Exane pourrait coûter aux deux établissements, partenaires depuis 10 ans, 50 millions d’euros voire plus, selon le FT. Exane compte au total 860 collaborateurs, selon les données publiées sur son site Internet. Dans l’activité cash equities, Exane BNP Paribas est composé de 100 analystes et 80 vendeurs et sales-traders. Autrement dit, le plan de développement consisterait quasiment à doubler les effectifs sur la recherche et la vente-trading, voire au-delà.

Rumeurs sur des mouvements d’équipes parisiennes vers Londres

Dans le même temps, le centre de gravité des activités semble pencher nettement en faveur de Londres. Il ne s’agit pas seulement de recruter majoritairement à Londres, Exane cherche à déplacer ses équipes parisiennes vers Londres car cela fait du sens d’un point de vue business. Le mouvement est déjà enclenché. Et certains collaborateurs qui ne veulent pas aller à Londres se retrouvent un peu coincés , nous a confié un chasseur de têtes parisien, qui confirme par ailleurs que BNP donne beaucoup de moyens à Exane pour embaucher . Les deux établissements n’ont pas souhaité s’exprimer sur ces éventuels transferts d’équipes.

Cela dit, le développement d’une importante plateforme à Londres a bel et bien été le moteur de la stratégie européenne , comme l’indique Exane sur son site Internet. C’est en partie grâce à cela qu’Exane BNP Paribas à pu se hisser dans le top 10 de la recherche actions en Europe.

Le premier broker français n’est toutefois pas le seul établissement à avoir des velléités de croissance sur l’activité cash equities. A Londres, BarCap y travaille depuis deux ans. Hier, lors de la présentation des résultats du troisième trimestre de JPMorgan, Jamie Dimon a rappelé que la banque continue à investir sur les activités actions. Même chose chez Citigroup. Et d’autres comme MF Global, Berenberg, Unicredit, Numis, Jefferies and Collins Stewart ont, depuis plusieurs mois pour certains, cherché à recruter dans la recherche actions.

commentaires (6)

Comments
  1. L’article sur les 200 embauches chez Exane BNP Paribas est trés encourageant,Je travaille dans l’analyse crédit depuis prés de 2 ans et demi en France, j’aimerais beaucoup évoluer vers un poste de vendeur crédit chez Exane BNP, à Londres si possible, je vais dons tout faire pour y arriver, j’espére que ma démarche sera concluante;

  2. La plus grosse boite de voleurs qui existe, de mon point de vue…. aujourd’hui, seuls les juniors arrivent à y entrer car fraîchement diplômés, pour les seniors, plus personne ne souhaite se faire avoir par la bande à Chanut!! Dixit les chasseurs de tètes

  3. Une très belle maison pour commencer dans les métiers de Sell Side. la société reste tout de même assez franco-française malgré une implantation internationale.
    A Londres il faut rivaliser avec les autres brokers de la place (IB/brokers indé) ce qui n’est pas toujours facile. AParis, Exane au même titre que Chevreux (et dans une moindre mesure Oddo) domine les autres acteurs (Gilbert Dupont, Bryan Garnier, Aurel BGC, etc…)

  4. Moi je me demande si ce mouvement vers Londres ne viens pas de l’obligation récente de la cerification AMF pour travailler en salle. Portant si il existe une maison très riche d’un exceptionnel potentiel humain, c’est bien ce groupe. Dites Monsieur Baudouin, pourquoi faire partir les meilleurs?

  5. A Bookopen => Chanut : tu connais forcément qq de la SG ou qui était à la SG, côté R&D

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici