☰ Menu eFinancialCareers

Les prévisions de bonus pour les associés, VPs, directeurs et MDs en banque d’investissement à Paris et à Londres

bonus predictions

Bonus, un mot à ne pas prononcer en 2016 ? Ce qui certain, c’est que la plupart des banques vont sévir sur la rémunération. Chez Deutsche Bank et Credit Suisse, qui vont probablement réduire drastiquement les effectifs dans certaines activités, les bonus risquent d’être relativement faibles, si bonus il y a. Plus généralement, on peut avancer sans se tromper que les activités de Fixed Income seront parmi les plus impactées par la baisse des bonus, tandis que les banquiers M&A seront parmi les seuls à connaître une augmentation significative. Mais ceci est une vision globale.

Concernant la France, le site spécialisé dans les statistiques sur les rémunérations dans le secteur financier Emolument.com prévoit plutôt une baisse sensible des bonus pour les banquiers en origination/advisory (seules estimations disponibles à ce jour pour la France) :

« Malgré une bonne année pour les départements M&A, les bonus seront en baisse de façon globale car même si le volume des deals est en hausse sur 2014, et donc les montants des fees payés aux banques, la concentration de ces ‘megadeals’ auprès de certains happy few du secteur ne se répercutera pas sur les banques qui ne sont pas intervenues sur ces transactions », nous explique Alice Leguay, co-founder & COO chez Emolument. « Donc si certains banquiers M&A verront leur bonus augmenter, la plupart seront inchangés ou légèrement en baisse par rapport à 2014 ».

Les banquiers de la City de Londres seront-ils mieux lotis en matière de bonus ? Toujours selon Emolument, les traders actions au rang d’Associé pourraient voir leur bonus augmenter par rapport à l’an dernier. Les bonus des traders actions juniors devraient quant à eux atteindre en moyenne 31 k£ (42 k€) pour 2015/2016, soit une hausse de 3,3% sur un an, ce qui équivaut à une augmentation de 1.000 £ (1.400 €) par tête sur un an. Les vendeurs et traders actions seront d’ailleurs les seuls dans l’industrie financière susceptibles de bénéficier d’une augmentation de leurs bonus.

Selon Emolument, les baisses les plus importantes à Londres sont à prévoir dans les divisions Fixed Income, Currencies and Commodities (FICC) où les vice-présidents seront les plus touchés avec une baisse prévue de 9,4% sur un an. Les banquiers d’investissement londoniens souffriront un peu moins, avec des baisses comprises entre 3 et 5% en fonctions de leurs niveaux hiérarchiques.

Il convient cependant de relativiser quelque peu ces prévisions. En regroupant les banquiers M&A avec les banquiers ECM et DCM, le tableau ressort négatif pour la banque d’investissement en général. Mais les banquiers M&A pourraient tirer leur épingle du jeu si l’on se fie aux estimations du cabinet de conseil en rémunérations Johnson Associates qui, pour sa part, prévoit une augmentation de 20% des bonus M&A qui seront versés en 2016 au titre de l’année 2015.



commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici