☰ Menu eFinancialCareers

Mes 5 conseils pour passer de la banque au private equity

Capital investissement : la terre promise

Capital investissement : la terre promise

Si vous voulez passer de la banque au private equity, vous devez savoir que ce n’est pas facile. Les fonds de capital investissement ont généralement le choix entre 200-300 jeunes banquiers d’investissement pour chacun de leurs postes. Ils ne retiennent que le meilleur.

Après deux ans dans une grande banque internationale, je me suis retrouvé en mai 2015 dans un fonds de private equity. Voici mes conseils pour tous ceux qui veulent faire la même chose :

1. Ne vous précipitez pas

Dans leur précipitation pour débaucher les candidats, certains fonds démarchent des analystes qui ne sont en place dans la banque d’investissement que depuis 6 mois, pour leur proposer un job commençant 18 mois plus tard. Mon conseil est d’attendre. Ne faites pas le saut trop tôt, ne vous précipitez pas. Vous avez besoin de passer suffisamment de temps dans le secteur bancaire pour vous assurer d’avoir une expérience significative avant de partir. Cela vous prendra au moins trois ans.

2. N’envoyez pas votre CV à tout-va

Si vous souhaitez travailler dans le private equity, vous n’obtiendrez probablement pas d’emploi en envoyant votre CV à chaque cabinet de recrutement spécialisé en private equity. Les meilleurs fonds participent aux événements de réseautage pour les analystes ou des associés qu’ils ciblent. Vous avez besoin de vous y faire inviter. Décrocher un emploi dans le PE repose essentiellement sur la sociabilité et la construction d’un réseau avec des personnes susceptibles de vous embaucher.

3. Ne ciblez pas qu’une seule entreprise

S’il convient de ne pas envoyer son CV à tout-va, faites en sorte dans le même temps de ne pas démarcher qu’un seul employeur. Assurez-vous d’être impliqué dans plusieurs processus de recrutement simultanés avec différentes firmes de capital-investissement.

4. Passez au crible votre employeur potentiel

Comparé à la banque d’investissement, le private equity est un petit monde. Vous devez vous assurer que vous choisissez celui où vous aurez envie de travailler. Vous devez également postuler chez celui qui a un bon track-record : vous êtes en effet susceptible d’y travailler un certain temps et d’être payé en carried interest.

Rappelez-vous : vous êtes là aussi pour poser des questions. Assurez-vous de comprendre la culture de l’entreprise et le profil des personnes qui y travaillent. Connectez-vous avec des amis qui peuvent vous présenter à quelqu’un dans l’entreprise, de sorte que vous saurez où vous mettez les pieds.

5. Raisonnez comme un investisseur

Contrairement aux banques d’investissement, les fonds de private equity ne veulent pas embaucher des conseillers mais des investisseurs. En amont du processus de candidature et avant de vous rendre à un entretien, je vous suggère de développer deux idées d’investissement dans le détail. Vous devrez également consacrer un peu de temps à bâtir à la maison quelques modèles de LBO afin d’être au top le jour J.

Pascal Royale est le pseudonyme d’un ancien banquier de Morgan Stanley qui travaille à présent pour un fonds européen de capital-investissement.

Crédit photo: Chris Jones

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici