☰ Menu eFinancialCareers

Tout ce qu’il faut savoir si vous visez un poste d’analyste chez J.P. Morgan

j.p. morgan

Préparez votre candidature

Vous êtes à deux doigts de postuler pour un job d’analyste chez J.P. Morgan en Europe ou en Asie et vous vous posez des questions sur le processus de candidature et sur l’entretien ?

Nous nous sommes entretenus avec Maura Smith, de l’équipe de recrutement sur campus de J.P. Morgan pour la région EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique), qui nous a détaillé les différentes étapes prévues pour les mois qui viennent si voulez démarrer comme analyste dans la banque américaine l’an prochain.

Elle nous dévoile également quelques indices sur le type de questions auxquelles vous devrez sans doute répondre durant les entretiens réservés aux jeunes diplômés. Voici donc ce qu’il vous faut savoir avant d’envoyer votre candidature.

Quelles sont les dates à retenir pour l’envoi des candidatures et la période des entretiens destinés à pourvoir les postes d’analystes en 2016 ?

Les dates limites pour les candidatures en ligne sont le 4 octobre 2015 pour la région Asie-Pacifique (APAC) et le 18 octobre 2015 pour la région EMEA. En EMEA justement, les entretiens se dérouleront par roulement, de septembre à décembre ; il est donc important de postuler assez tôt. En APAC, les entretiens commenceront en octobre, pour se terminer en novembre ou décembre.

En quoi consiste le processus de candidature en ligne ?

Tous les candidats doivent postuler via la rubrique Careers de notre site dédiées aux offres d’emploi. Il vous sera demandé de remplir un formulaire de candidature en ligne et de joindre votre CV. Nous vous engageons à bien vérifier les conditions à respecter pour postuler car elles peuvent varier d’une région à l’autre.

Avant de démarrer le processus, prenez soin de revoir votre CV – vérifiez autant de fois que nécessaire qu’il ne reste aucune faute de langue et que vous avez mentionné tous les éléments susceptibles de valoriser vos points forts. Parlez par exemple de vos stages ou de vos expériences de direction de groupes, sur le campus ou à l’extérieur. Les résultats scolaires et universitaires aussi sont importants, n’oubliez pas de préciser vos notes. Pas besoin de lettre de motivation ; les étudiants postulant en EMEA devront cependant répondre à quelques questions de motivation dans le cadre du formulaire de candidature.

Le formulaire de candidature contient-il aussi des questions personnelles ?

Oui – nous voulons mieux comprendre les candidats, en les interrogeant par exemple sur leurs loisirs. La banque d’investissement tourne beaucoup autour du relationnel, et il est important pour nous de pouvoir évaluer si un candidat est équilibré et ouvert à de multiples centres d’intérêt au-delà de ses études. Chacun a des attributs qui le rendent unique, et c’est ce qui nous intéresse dans votre personnalité.

Les candidats sélectionnés sont retenus pour une première série d’entretiens. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Le processus varie d’une région à l’autre, mais de façon générale, la première série d’entretiens se limite à des réunions avec des banquiers juniors, en face à face ou par téléphone. Les banquiers juniors sont passés par les mêmes étapes que les candidats dans un passé relativement récent, ils sont donc bien placés pour reconnaître les caractéristiques et les compétences déterminantes qui font les meilleurs collaborateurs. C’est aussi une excellente opportunité pour les candidats de poser des questions à quelqu’un qui était à leur place il y a quelques mois seulement.

Ces banquiers juniors vous interrogeront sur votre CV, sur vos stages, et sur votre implication dans les activités extrascolaires, sur le campus et en dehors. Ils vous questionneront également sur vos ambitions et sur les raisons qui vous poussent à entamer une carrière dans la banque d’investissement. En règle générale, la première phase ne compte qu’un ou deux entretiens d’environ 30 minutes chacun. Veillez à bien maîtriser le contenu de votre CV et soyez prêt à entrer dans les détails.

Qu’en est-il de la deuxième vague d’entretiens chez J.P. Morgan ?

Pour la deuxième phase, nous organisons généralement une ‘super journée’ qui consiste en plusieurs entretiens – de trois à cinq – avec des banquiers seniors. Plus que fouiller votre CV en détail, leur objectif est de comprendre ce qui vous pousse et vous motive – en d’autres termes ce qui vous fait avancer. Ils veulent déterminer ce que vous pouvez apporter à une équipe et celles de vos compétences à valeur ajoutée qui pourront peser dans la réussite de J.P. Morgan. Ajoutez à cela qu’ils explorent votre potentiel et votre adéquation à leur équipe en particulier et à la banque en général.

Avant les entretiens, prenez donc le temps de vous poser et réfléchissez aux raisons qui vous poussent vers une carrière en banque d’investissement. Soyez conscient de vos compétences et de ce que vous pouvez apporter à une équipe. Il se peut aussi que vous soyez interrogé sur vos expériences personnelles, veillez à vous préparer correctement à ce type de questions. Au bout du compte, soyez prêt à tout !

Cinq entretiens en une journée – le programme est un peu chargé… N’est-ce pas aussi l’occasion de tester la façon dont les candidats gèrent la pression ?

Absolument, nous testons les candidats dans les situations les plus diverses auxquelles ils pourraient être confrontés une fois en poste. Les entretiens avec des interlocuteurs multiples nous permettent d’établir un consensus sur les candidatures, de même qu’elles offrent aux candidats une opportunité de discussion avec des banquiers issus de différentes divisions.

En EMEA, les candidats rejoignent ensuite un ‘assessment centre’ de J.P. Morgan. En quoi consiste cette session ?

Les candidats d’EMEA sont conviés à une demi-journée de tests psychométriques et de compétences pour la dernière phase du recrutement. Chacun reçoit une étude de cas en banque d’investissement, qu’il doit présenter à un banquier senior lors d’un entretien en tête à tête, après un temps de préparation. Suivra une série d’entretiens relatifs aux compétences – autour de thèmes aussi divers, mais non exhaustifs – que la motivation, le travail en équipe le raisonnement analytique et le sens commercial.


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici