☰ Menu eFinancialCareers

Les vraies raisons pour lesquelles votre CV est ignoré par les recruteurs en finance…

76806715

Vous avez envoyé votre CV partout, et vous n’avez reçu à ce jour que de simples réponses automatiques. Quelque chose vous dit que le marché du travail en finance zappe vos candidatures. Mais pourquoi donc ? Quelques recruteurs nous ont avoué « en off » les raisons pour lesquelles ils supprimaient votre CV de leur boîte mail, sans la moindre hésitation.

1. Il est écrit à la troisième personne

Les recruteurs détestent les candidats qui parlent d’eux à la troisième personne. N’écrivez jamais « Jean a été désigné parmi les meilleurs analystes financiers en 2013 dans le classement XYZ » pour parler de vous.

« Je ne supporte pas les gens qui présentent leurs motivations à la troisième personne », témoigne un recruteur en finance. « Ecrire ‘Pierre a une force de conviction et une motivation pour mener à bien les projets et emmener les équipes’, c’est juste le meilleur moyen de passer pour un idiot ». Rappelez-vous, même si nous Français ne sommes pas toujours à l’aise avec la première personne, dans cet exercice le « je » est incontournable.

2. Le décalage entre votre diplôme et vos ambitions est manifeste

C’est l’une des bourdes les plus courantes, livrée par un autre recruteur en finance : « Nous recevons des CV de magasiniers qui veulent devenir traders ! ». Un autre indique que ‘l’effet téléréalité’ n’épargne pas les jeunes générations dont certains pensent qu’il suffit de savoir faire une règle de trois pour devenir trader de la même façon qu’il suffit de pousser la chansonnette pour devenir une star internationale…

3. Le format est inadapté

Les recruteurs convertissent votre CV dans un format qui leur est propre. S’il est organisé bizarrement, vous leur compliquez la vie. Un recruteur se souvient avoir reçu un jour un CV sous Excel. Un autre poursuit : « Il nous arrive de recevoir des CV sous PowerPoint, surtout de la part des consultants. En fait, les recruteurs attendent des CV sous Word ». Plus globalement, les recruteurs conseillent de vous abstenir de jouer la carte de l’originalité dans votre CV en finance

4. Vous avez envoyé un manuscrit exhaustif sur votre vie pro

Personne ne lira jamais un CV de huit pages. « Certaines personnes qui ont commencé leur carrière dans les années 70 ou 80 se sont contentées d’ajouter des lignes, sans jamais éliminer au fur et à mesure leurs postes les plus anciens. Résultat : il y subsiste des éléments ne présentant plus la moindre pertinence, commente un recruteur. Cela constitue une indication précieuse : le candidat est incapable de synthétiser un document, et c’est déjà mauvais signe en soi ! ». N’oubliez jamais – en finance, un CV ne doit jamais dépasser deux pages.

5. Votre photo est « hors contexte »

La photo sur le CV est un long débat. Si vous choisissez d’en mettre une, évitez de piocher une photo trop privée : photo de vacances, de celles où vous embrassez votre chien, photo en tenue fantaisie, pas plus que de selfie. Les recruteurs avouent également faire peu de cas des CV comportant des photos trop grandes ou de travers. La règle vaut aussi pour les réseaux sociaux professionnels et même Facebook !

6. Votre accroche de CV n’a rien à voir avec le job auquel vous postulez

De plus en plus, on voit sur les CV une mini-intro qui résume vos compétences et votre ambition. Ce « personal statement » peut être utile pour mettre en avant votre intention d’amorcer un virage dans votre carrière, par exemple. Quoiqu’il en soit, il faut précisément que cette accroche soit en résonnance avec le poste pour lequel vous postulez. Les incohérences comme indiquer vouloir évoluer dans la vente Actions alors que le professionnel candidate pour un poste en M&A sont plus fréquentes que vous ne l’imaginez.

7. Vous avez intégré à votre CV les logos de vos précédents employeurs

La pratique est relativement courante. Pour les recruteurs, cela dénote une certaine prétention. Attention donc, cela pourrait se retourner contre vous.

8. Votre CV enfonce des portes ouvertes 

« Certains candidats indiquent qu’ils ont travaillé pour Natixis, en précisant qu’il s’agit d’une banque de financement et d’investissement, cite un recruteur. Je le sais bien, et je trouve ce type de commentaire particulièrement suffisant. »

9. Vous envoyez une lettre de candidature “old school” 

De plus en plus de consultants en recrutement reconnaissent ne plus prêter attention aux lettres de motivation classique en pièce attachée. Pour cause : leur mode de travail qui, comme pour tout le monde, a évolué (consultation des emails sur mobiles). Du coup, pour exprimer ses motivations, mieux vaut le faire directement dans le corps de l’email, de manière simple, courte et argumentée.

10. Vous avez quitté la banque pour une société de courtage et vous souhaitez revenir à vos premières amours

Il n’y a pas si longtemps, la grande mode pour les traders au chômage était de se tourner vers l’intermédiation financière. Aujourd’hui, certains veulent retourner dans la banque, mais c’est peine perdue. Un chasseur de têtes confie : « Il est très difficile de revenir à la banque après avoir travaillé chez un courtier. »

11. Vous ne travaillez plus depuis 2015

Il y a fort à parier que les recruteurs ne retiendront pas votre candidature si vous n’avez pas travaillé depuis plus de deux ans – surtout si vous êtes commercial. Pour un autre chasseur de têtes, «  le marché a horreur du vide. Un an sans travailler passera facilement pour une année sabbatique, mais toute retraite au-delà de deux ans fait de vous un homme aux abois ». Une étude sur le comportement des chasseurs de têtes et cabinets de recrutement a confirmé qu’en France la barre fatidique se situe à 12 mois d’inactivité.

Il y a cependant quelques exceptions : les banquiers seniors dont la réputation n’est plus à faire, de ceux qui ont su démontrer leur expertise et affichent des compétences aussi rares que recherchées – comme la « capacité à diriger », ont des chances de décrocher un entretien, même s’ils n’ont pas travaillé depuis cinq ans.

Crédits photo : Creatas Images / gettyimages

commentaires (1)

Comments

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici