☰ Menu eFinancialCareers

Les établissements financiers qui recruteront le plus en 2015

come in we're hiring

Toutes les entreprises sont actuellement à leur calculette pour peaufiner leur budget et leur prévision d’embauches pour 2015. La semaine passée nous vous avions déjà révélé que les 4 big four prévoyaient plus de 3.500 recrutements pour l’année prochaine, une augmentation de près de 20% sur un an, portée par des prévisions en hausse chez KPMG et PwC.

Le palmarès des entreprises qui embauchent le plus, publié aujourd’hui par le Figaro, confirme les anticipations globalement positives des cabinets d’audit, de conseil et d’expertise comptable à l’instar de Mazars et de Grant Thornton, qui chacun prévoit 50 embauches de plus l’an prochain avec respectivement 500 et 400 CDI prévus. Le cabinet BearingPoint est le plus volontariste en la matière, passant de 170 recrutements en 2014 à 240 programmés en France en 2015.

Bancassurance : des plans de recrutements prudents voire en baisse

De leur côté, les grands groupes de la bancassurance, encore incertains face aux grandes transformations réglementaires et technologiques à l’œuvre dans le secteur, affichent des perspectives d’embauches prudentes voire en baisse. Après une réduction d’effectifs confirmée l’an passé et plus de 6.200 postes supprimés en un an chez les quatre leaders bancaires (SG, BNP, CA, BPCE), l’horizon peine encore à se dégager pour les employés en finance.

Les trois plus gros recruteurs du secteur – Crédit Agricole (4.000 CDI), BPCE et AXA (3.000 CDI, chacun) jouent le statu quo, tout comme HSBC France avec 350 embauches anticipées pour 2015. Les grands groupes d’assurance comme Allianz, ou encore AG2R La Mondiale prévoient des recrutements en baisse pour 2015. Tandis qu’avec 1.300 CDI anticipés en 2015, soit -13% par rapport à 2014, la baisse des recrutements chez BNP Paribas se confirme.

L’exception Société Générale

La prudence est donc la règle partout, à une exception près : Société Générale se démarque avec une hausse anticipée de 73% de ses recrutements en CDI en un an, soit 2.600 recrutements pour l’année prochaine ! Ce n’est pas une première, nous avions déjà relevé au printemps, sur la base des rapports des banques, que SG était la seule banque à avoir augmenté ses recrutements en 2013, en France comme à l’étranger. La banque avait signé 2.100 CDI en 2013, contre 1.671 en 2012. Ce qui pouvait laisser penser que la rétention des employés y était un enjeu plus problématique qu’ailleurs, notamment au vu des chiffres de turnover communiqués.

Dans l’immédiat, c’est surtout une bonne nouvelle pour les jeunes car la banque va presque doubler les embauches de jeunes diplômés l’an prochain en France, avec 1.300 recrutements prévus (contre seulement 750 cette année), alors que BNP Paribas, de son côté, entend réduire ces embauches (910 contre 1.050 cette année).

Prévisions et évolution des embauches en 2015 des établissements financiers 

Prévisions recrutement 2015


LIRE AUSSI :

Tout ce que vous devez savoir sur l’emploi dans les banques françaises

Le palmarès des employeurs « idéaux » des professionnels de la finance

La bancassurance absente du classement des “entreprises où il fait bon travailler”

commentaires (1)

Comments
  1. Est-il possible d’avoir des prévisions spécifiquement pour la banque d’investissement ?

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici