☰ Menu eFinancialCareers

12 conseils pour être chassé ou comment faire venir les recruteurs à vous

Marre de chercher le job idéal ? Et si des recruteurs vous aidaient ? Encore faut-il qu’ils vous aient dans leur ligne de mire. Voici de quoi augmenter vos chances d’être repéré par ces derniers.

1) Rappelez-vous : le back-office est aussi concerné

Auparavant, il était beaucoup plus facile d’attirer l’attention d’un recruteur si vous étiez un professionnel reconnu du front-office, réputé pour vos performances, explique David Rolleston, PDG de Charterhouse Partnership à Melbourne. Si vous travailliez dans les coulisses d’un projet ou en back-office, il était alors plus difficile de trouver votre nom.
Mais Internet est passé par là. Depuis, les candidats de back et middle-office sont autant l’objet de chasses que leurs collègues générateurs de revenus.

2) Googlisez-vous

Avant tout, mettez-vous à la place d’un chasseur qui vous cherche sur le net. Commencez par vous googliser vous-même , poursuit David Rolleston. Si vous ne vous trouvez pas, ou si les résultats vous concernant ne sont pas cohérents, alors au travail !

3) Construisez votre profil sur Internet

Les chasseurs utilisent de plus en plus les sites de recherche d’emplois et les réseaux professionnels au cours de leurs prospections, explique Frank Fucile, associé chez Alex Kaar. Avoir un profil complet et mis à jour récemment augmente vos chances d’être chassé.

4) Mettez-vous vos réalisations en exergue

Tout comme votre CV, votre profil ne doit pas se résumer à une longue liste de postes et de tâches. Assurez-vous de décrire vos projets et réalisations, tout en évitant de donner des informations confidentielles, affirme Brendon Booth, directeur au sein du cabinet Human Capital.

5) La mise à jour pour rappeler subtilement votre existence

Mettre à jour votre profil régulièrement sur les réseaux professionnels et les sites d’offres d’emploi peut aider à gagner en visibilité car à chaque fois, tout votre réseau est alerté, explique Brendon Booth. Néanmoins, faites attention à ne pas signaler de manière trop explicite que vous êtes à la recherche d’un nouveau poste.

6) Laissez-vous découvrir

Les chasseurs sont souvent frustrés que des candidats potentiels gardent leur profil caché sur les réseaux professionnels. Assurez-vous que votre profil est accessible, sinon tout cela ne sert à rien… Entrez en contact avec autant de professionnels de votre secteur que possible ! , ajoute Brendon Booth.

7) Devenez un membre actif au sein des forums

Ne vous contentez pas d’avoir un profil sur le net, rejoignez des groupes et participez activement aux discussions, conseille David Rolleston. Directeur chez Thomas Frost Executive, Huw Thomas, ajoute : Par exemple, si vous souhaitez travailler et posséder un panel de compétences en leveraged finance, mais que vous n’avez jamais intégré ce secteur, alors rejoignez le LCD leveraged Loan Group.

8) Présentez-vous comme un expert auprès des médias

De manière proactive, postez des commentaires dans les médias sur les sujets sur lesquels vous êtes doté d’une expertise certaine. Vous seriez étonné de l’impact de ce genre d’intervention ! , explique Brendon Booth.

9) Réseautez, même si vous détestez ça

Vous voyez tous ces évènements de networking auxquels les fayots s’adonnent, et auxquels vous êtes trop occupé pour vous rendre ? Maintenant, regardez un peu comme ces fayots voient leur carrière évoluer bien plus vite que la vôtre. J’en ai assez dit… , relève Brendon Booth.

10) Votre réseau école comme allié

Participez aux rencontres d’anciens élèves (les Alumni ) de votre université ou école. Il existe des douzaines de réseaux formels ou informels dédiés aux métiers de la banque et de la finance ; il s’y trouvera toujours une ou deux personnes clé(s) , affirme Brendon Booth.

11) Faites en sorte que vos collègues vous trouvent et vous cooptent

Si votre entreprise dispose d’un site Intranet, assurez-vous d’y présenter vos compétences, votre carrière et vos contacts, de les actualiser et de les rendre visibles à vos collègues , recommande un chasseur de têtes qui souhaite garder l’anonymat.

12) Inscrivez-vous auprès de deux ou trois bons recruteurs

Figurer dans la base de données des chasseurs de tête augmentera évidemment vos chances d’être contacté lorsque ces derniers obtiennent un nouveau mandat. Les candidats qui restent ouverts aux discussions, même lorsqu’ils ne sont pas en recherche active d’emploi, sont plus à même d’établir de bonnes relations avec les chasseurs et donc d’être en première ligne si une opportunité se présente , confirme Frank Fucile.

Mais ne vous éparpillez pas. Il est conseillé de ne vous inscrire qu’auprès de deux ou trois cabinets et de choisir les chasseurs spécialisés dans votre domaine. Prenez le temps de les rencontrer. Au pire, vous offrirez un café. Au mieux, vous serez introduit dans le marché que vous voulez intégrer et vous pourrez être suivi à plus long terme , explique Huw Thomas.

commentaires (2)

Comments
  1. Merci pour ces préconisations, pleines de bon sens et que pourtant nous pouvons oublier …par exemple mettre à jour son profil sur divers réseaux professionnels.
    De même , multilplier les rencontres et les rendez-vous est un excellent moyen de rester dans la mouvance des “gens qui bougent”.

  2. un autre detail je pense: soyez bon dans votre job!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici