☰ Menu eFinancialCareers

Les voies de la finance d’entreprise sont-elles impénétrables ?

god

Les directions financières attirent à nouveau les étudiants. Tel est le constat du dernier baromètre Deloitte sur L’entreprise idéale de demain réalisé auprès de plus de 1000 étudiants de grandes écoles et d’universités en France parmi lesquels 89% connaissent déjà le monde de l’entreprise au travers d’un stage.

Les directions financières conservent leur pouvoir d’attraction pour près d’un quart des étudiants interrogés. La finance d’entreprise, en tant que voie royale à la direction générale (15% de mobilité entre ces deux familles selon l’étude MobiCadres Deloitte – Nomination 2013), reste fortement plébiscitée par les nouvelles générations“, constate Philippe Burger, Associé responsable Capital Humain chez Deloitte.

Direction financière

Source : Deloitte Conseil

Un intérêt qui n’est pas feint à en juger les nombreux étudiants venus assister à la conférence intitulée Les possibilités de carrières en direction financière organisée dernièrement par le Club des Jeunes Financiers avec la présence de professionnels venus témoigner de leurs métiers de trésorier ou de credit manager. Autant de métiers souvent méconnus et pour cause : si les organismes professionnels comme l’AFTE (Association française des trésoriers d’entreprise) ou l’AFDCC (Association française des credit managers) proposent bien quelques formations dédiées sur leurs sites respectifs, on peut généralement compter sur les doigts d’une main les écoles qui préparent à ces métiers bien spécifiques.

Les apprentis trésoriers auront ainsi le choix entre le Master Trésorerie d’Entreprise à l’Université Paris 1- Panthéon-Sorbonne ou bien… le Master Finance Trésorier de l’IAE Rennes, qui vient de fêter ses 20 ans d’existence. “La fonction de trésorier est toujours attractive auprès des étudiants comme le confirme la pérennité de la formation“, relève Marc Gaugain, responsable de la spécialité Trésorerie de ce Master Finance. À condition de connaître l’existence des formations qui y mènent…

Des métiers variés et évolutifs

De l’avis des recruteurs, la finance d’entreprise manque de notamment de contrôleurs de gestion et de contrôleurs financiers tournés vers l’industrie. Automobile, énergie, aéronautique : “les métiers de la finance d’entreprise peuvent être exercés dans de nombreux domaines“, rappelle Eric David, trésorier de Bolloré Africa Logistics (Bolloré Group). Quant à la diversité des fonctions exercées, elle pourra en surprendre plus d’un. “Cash management, gestion devise taux, back-office : tout le monde ne fait pas le même métier dans une grande direction financière“, poursuit Eric David. Et quand bien même un job comme celui de trésorier peut sembler assez répétitif pour les jeunes diplômés, les perspectives d’évolution sont réelles. “Tous les deux ans, j’embauche un jeune diplômé qui va faire 2-3 ans avec nous avant d’évoluer vers la direction financière, le contrôle financier ou le reporting financier”.

Car avant d’accéder à des fonctions à responsabilité encore faut-il que le jeune diplômé se fasse la main. Si celui-ci veut devenir Credit Manager, il lui faudra justifier d’une expérience d’analyste crédit ou bien d’agent de recouvrement. C’est la trajectoire qu’a suivi Vincent-Bruno Larger, l’actuel secrétaire général de l’AFDCC. Juriste de formation, ce diplômé de l’ESC Le Havre/Caen titulaire d’un master de l’Université de Wollongong (Australie) a débuté sa carrière chez Euler Hermes comme agent de recouvrement avant d’exercer la fonction de credit manager au sein de groupes comme Thomson Multimedia et Eutelsat.

Les étudiants sondés par Deloitte sont 39% à vouloir travailler dans une grande entreprise, ce qui se comprend aisément. “Pour évoluer, mieux vaut être dans un grand groupe“, reconnaît sans ambages le trésorier de Bolloré. “La fonction de Credit Manager reste souvent cantonnée aux grand groupes, les ETI n’ayant pas les moyens de s’offrir ce genre de profil“, relève Vincent-Bruno Larger. C’est pourquoi certains ont développé des services d’externalisation des fonctions financières. “Des profils à 140 k€, les PME ne peuvent pas se les payer“, admet Fabrice Amiez, ancien credit manager aux éditions La Martinière, directeur financier et fondateur d’Haxone qui compte 17 personnes et a récemment embauché un jeune diplômé d’école de commerce spécialisé… en finance d’entreprise. Qui dit direction financière dit… grande entreprise, mais pas seulement.

À titre d’indication, voici quelques fourchettes de salaires pratiquées en finance d’entreprise en 2014 :

Salaires Finance d'Entreprise

Source : Robert Walters

LIRE AUSSI :

Les trois nouveaux secteurs préférés des étudiants en finance

Six idées reçues sur les métiers de la finance d’entreprise

 

commentaires (1)

Comments
  1. M&A avec 12 ans d’xp à 200K ? sachant que classiquement aprés 12 ans en IB on est au minimum VP voir MD ….
    J’ai ri.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici