☰ Menu eFinancialCareers

Les banques allemandes du Grand-Duché ne sont pas épargnées par la crise

Alors que le nombre de banques établies au Luxembourg vient de franchir à la baisse le seuil des 150 unités, le nombre de banques allemandes est resté inchangé à fin 2008, avec 42 établissements, dont 27 filiales et 15 succursales. Cela ne signifie pas pour autant que la crise financière n’a pas eu d’impact sur elles, comme le révèle la 26e édition de l’analyse de leurs rapports annuels 2008 qui vient d’être publiée par Rima Adas et Thomas Schiffler, associés chez PricewaterhouseCoopers Luxembourg.

Concernant les comptes des 27 banques analysées (les succursales ne publiant pas de comptes annuels séparés), il convient de noter une baisse de l’excédant global de seulement 66 %, contre une chute de 88 % du résultat total de toutes les banques luxembourgeoises. Mais après retraitements comptables, il apparaît que le bilan de l’exercice 2008 est encore plus négatif pour les filiales allemandes que pour l’ensemble du marché. C’est la première fois depuis la publication de cette analyse que l’ensemble des comptes de résultats des banques allemandes ainsi corrigés se solderaient par un déficit annuel , note-t-on chez PwC Luxembourg.


Une situation fragile

Les banques allemandes implantées au Luxembourg ont employé en 2008 quelque 3 749 salariés, contre 3 574 pour la période précédente. Cette augmentation des effectifs ne doit cependant pas occulter la situation actuelle, caractérisée par des licenciements.

Certaines banques tentent cependant de limiter les dégâts. C’est notamment le cas de la banque allemande HVB Luxembourg, dont les négociations ont permis de réduire le nombre de départs de 48 à 42 sur un total de 311 collaborateurs, fait savoir l’Association luxembourgeoise des employés de banque et d’assurance (Aleba) dans un communiqué.

Sans compter que de nouveaux licenciements pourraient survenir dans les prochains mois. Nombre de banques mènent actuellement des réflexions d’outsourcing, de façon à transférer des tâches simples à l’étranger , note André Marc, responsable du département Droit du travail du cabinet d’avocats Allen & Overy Luxembourg (Paperjam).

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici