☰ Menu eFinancialCareers

Quelle destination choisir pour rester un candidat désirable dans 10 ans ?

Airport terminal

Pour continuer à séduire les employeurs de l’industrie des services financiers jusqu’en 2020, vous seriez bien avisé de saisir une opportunité à l’étranger. Mais pas n’importe laquelle. Visez idéalement les pays frappés par une pénurie de talents et les marchés pour lesquels votre employeur anticipe un développement de l’activité.  Une mission même de courte durée peut faire la différence.

Les grands groupes financiers adoptent une approche de plus en plus structurée en matière de mobilité internationale. Fini le temps des affectations laborieuses pour des banquiers à la fleur de l’âge. « L’accent est désormais mis sur des missions plus courtes, plus ciblées et servant des objectifs précis », révèle une nouvelle étude de PwC. De fait, le nombre moyen d’« employés mobiles » va augmenter de 50% au cours de la prochaine décennie.

Bon, mais où faut-il aller ? Les marchés en forte croissance en Amérique du Sud, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient demeurent les destinations les plus chaudement recommandés aux financiers par les auteurs de l’étude. Cependant, l’expatriation sur des places financières comme Singapour, le Qatar ou les Emirats Arabes Unis est devenue plus difficile aujourd’hui, même au sein de multinationales. En Afrique, les groupes ont également tendance à favoriser soit les candidats locaux soit la « diaspora » capable de faire valoir une expérience précieuse sur des marchés occidentaux.

PwC suggère plutôt aux financiers d’opter pour des missions en Chine, en Inde, en Russie, au Brésil, en Turquie, au Mexique et en Indonésie.

De toute façon, « les professionnels devront avoir une approche mondiale en matière de perspectives professionnelles. La compréhension de l’interdépendance entre les marchés va devenir un atout très important », prédit F. William McNabb, PDG du fonds Vanguard.

Il n’empêche, pour le moment, ce sont bien les pays développés qui restent les destinations favorites des diplômés, selon PwC:

PwC-mobile

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici