☰ Menu eFinancialCareers

Les trois banquiers derrière “l’affaire Cahuzac”

Hervé Dreyfus

Les aveux de Jérôme Cahuzac mardi après-midi continuent de soulever de multiples interrogations politiques, mais derrière cette affaire de solides connections bancaires se dessinent autour de l’ex-ministre du Budget. Voici le portrait des trois principaux protagonistes. 

Hervé Dreyfus : gestionnaire de fortune français, il est l’homme de confiance de Jérôme Cahuzac.

Selon Mediapart, c’est lui qui aurait aidé le ministre à “gérer son importante fortune personnelle, constituée pour partie d’avoirs non déclarés“. Il serait également l’interlocuteur de l’ex-ministre du budget dans l’enregistrement tristement célèbre datant de fin 2000 dans lequel ce dernier aurait confié “Ça me fait ch… d’avoir un compte ouvert là-bas, l’UBS, c’est quand même pas forcément la plus planquée des banques”.

Toujours selon le site Internet Mediapart, Hervé Dreyfus, 59 ans, qui aurait des liens forts avec Nicolas Sarkozy, a lancé sa société “Hervé Dreyfus Finance” en 1994, dissolue début 2011, sans mise en liquidation. Le patrimoine de l’entreprise aurait été alors transféré vers une holding chargée de gérer des participations, sous un nom identique et également fondée par Hervé Dreyfus en 2000. À fin 2011, selon les derniers comptes disponibles, cette holding  avait enregistré un résultat net negatif de plus de près de 1.400.000 euros.

Hervé Dreyfus est par ailleurs associé et gérant de clientèle privée chez le courtier américain Raymond James présent à Paris depuis 1994, d’après le site de la société. Avant d’occuper ces fonctions, il a été “gérant sur le marché euro-obligataire au CCF, puis responsable de la gestion de portefeuille de la clientèle privée non résidente“, peut-on lire sur sa biographie.

Dominique Reyl : banquier français originaire de Mulhouse expatrié en Suisse et demi-frère d’Hervé Dreyfus.

Fondateur de la Compagnie financière d’études et de gestion il y a 40 ans, devenue Reyl & Cie en 1988, Dominique Reyl figure au capital de la société d’Hervé Dreyfus, à sa fondation, selon Mediapart. Les deux hommes sont en fait demi-frères, a révélé le quotidien suisse Le Temps.

« Hervé Dreyfus (…) était le porte-valises de Reyl à Paris. C’est lui qui livrait le cash et permettait ainsi un système de compensation », indiquait un témoin sous couvert d’anonymat au Monde le 20 mars dernier. Hervé Dreyfus aurait également joué le rôle d’apporteur de clientèle pour Dominique Reyl, selon d’autres témoignages parus dans la presse.

Diplômé d’HEC (1963) et titulaire d’un MBA de la Harvard Business School (1965), Dominique Reyl est aujourd’hui président du Conseil d’administration de Reyl &Cie, qui compte aujourd’hui 160 collaborateurs, selon le site du groupe suisse.

Cette discrète banque privée suisse aurait accueilli les fonds de Jérome Cahuzac fin 2000, transférés depuis un compte de l’UBS ouvert au début des années 90, selon les informations de Paris-Match.

Reyl &Cie, qui a mené à partir de 2002 une politique de forte croissance à l’étranger, aurait ensuite transféré en 2010 le compte de Cahuzac à Singapour où elle a ouvert une filiale la même année. Le groupe gère aujourd’hui plus de 7 milliards de francs suisses (5,7 milliards d’euros) d’actifs. Il est présent à Luxembourg depuis 2009, à Zurich depuis  2011, et vient d’ouvrir un bureau en février à Londres.   

La justice suisse a confirmé hier l’existence d’un compte bancaire non déclaré, détenu par Jérôme Cahuzac, suite aux perquisitions menées en mars au sein de la banque UBS et de la société Reyl et Cie.

Antoine Cahuzac : frère cadet de Jérôme, il aurait présenté ce dernier à son ami Hervé Dreyfus.

Hervé Dreyfus était d’abord un proche d’Antoine Cahuzac, avant que ce dernier ne décide de le mettre en contact avec son frère. Les deux frères Cahuzac sont tous les deux passés par le Crédit commercial de France. Antoine Cahuzac y a été notamment responsable de vente dans la salle des marchés entre 1989 et 1991, avant de prendre la présidence directoire d’HSBC Private Bank France. Il est à la tête de la société EDF ENR, filiale d’EDF dédiée aux énergies renouvelables, depuis janvier 2012.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici