☰ Menu eFinancialCareers

Et si vous rejoigniez les 600 personnes qui travaillent déjà dans les cinq banques japonaises au Luxembourg ?

japanese

L’agence pour le développement de la place financière Luxembourg for Finance vient de consacrer dans sa newsletter de septembre un excellent dossier sur les banques japonaises présentes à Luxembourg. Si ces dernières demeurent discrètes, elles n’en sont pas moins pourvoyeuses d’emplois. Dans la liste des plus gros employeurs du Grand-Duché en 2012 établie par le Statec, Nomura arrive à la 32e position avec 300 personnes employées au 1er janvier 2012, soit 10 personnes de plus qu’en 2011.

De leur côté, Mitsubishi UFJ Global Custody et Mizuho Trust Banking emploient chacune plus d’une centaine de personnes, tandis que 78 employés travaillent chez SMBC Nikko Bank. Seule Sumitomo Mitsui Trust Bank a une taille plus modeste, avec près de 20 employés. « Sur les 470 expatriés japonais qui vivent actuellement au Luxembourg, la majorité d’entre eux travaille pour l’une des cinq banques nippones présentes sur place », indique H. E. Wataru Nis hig ahiro, l’ambassadeur du Japon au Luxembourg. Ce qui signifie qu’il y a de la place pour des non-Japonais.

Des spécialistes des fonds d’investissements

Les profils recherchés ? Des spécialistes des fonds d’investissements, étant donné que les banques japonaises couvrent tous les aspects du métier, depuis les dépôts à la distribution en passant par l’administration et les services associés (prêt titres, trésorerie, compensation, sécurité…), comme l’attestent les nombreuses offres postées sur le site carrières de Nomura. Une expérience internationale dans le custody et l’administration de portefeuilles est la bienvenue, de même que les compétences linguistiques avec, accessoirement, la maîtrise du japonais.

A l’heure où certaines banques étrangères présentes à Luxembourg comme Bankinvest font leurs cartons, il peut être sécurisant de travailler pour l’une de ces banques japonaises qui partagent toutes pour point commun d’être installées depuis une ou plusieurs décennies au Grand-Duché et comptent bien y rester encore longtemps, même si concernant Nomura quelques incertitudes demeurent à ce jour quant à sa stratégie d’expansion internationale.

Source : Luxembourg for Finance

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici