☰ Menu eFinancialCareers

Luxembourg : 770 emplois passés à la trappe depuis le début de la crise

Le secteur bancaire luxembourgeois a perdu 283 emplois en un mois, selon les chiffres de la Banque centrale du Luxembourg. Les établissements de crédits du Grand Duché emploient 26 499 personnes fin septembre 2009, soit -1,06% par rapport à juin 2009. Depuis le 30 septembre 2008, date à laquelle l’effectif des banques a atteint son plus haut niveau historique, l’emploi bancaire s’est contracté de 2,82%, soit 770 emplois.

L’optimisme n’est pas de mise pour les professionnels basés au Grand Duché. La Banque centrale du Luxembourg prévient en effet que les différentes annonces de réductions d’effectifs ne sont pas encore pleinement intégrées dans les chiffres annoncés, ce qui pourrait entrainer une nouvelle dégradation de l’emploi bancaire dans les trimestres à venir .

Sous le feu des attaques sur le secteur bancaire

Tout au long de l’année 2009, le marché de l’emploi dans le secteur financier a été touché de plein fouet au Luxembourg, et ce sur l’ensemble des segments forts de la place : administration de fonds, gestion d’actifs et banque privée , confirme Jérome Jouanneau-Courville, manager de la filiale française du cabinet de recrutement Norman Alex, et qui couvre de Paris le marché luxembourgeois. Pour ce consultant, l’industrie financière du Grand Duché peine à sortir la tête hors de l’eau, en particulier en gestion privée mais aussi dans les métiers d’administration de fonds. En revanche, certains profils spécifiques sont encore recherchés quoique en petit nombre en banque privée ( investment advisors , banquiers privés senior…) et en gestion d’actifs (commerciaux, chargés d’appels d’offres…), sans oublier quelques fonctions supports (contrôle interne, compliance officer …).

Il faut dire que la place, en plus de la crise, subit un revers de taille avec les critiques persistantes à l’égard du secret bancaire. Pourtant blanchi par l’OCDE, Luxembourg se retrouve à nouveau épinglé comme paradis fiscal. Il figure en effet en seconde place du classement publié lundi 2 novembre par le réseau Tax Justice Network (lefigaro.fr).

commentaires (2)

Comments
  1. Il restera dans le futur seulement la Suisse et Monaco. Le Luxembourg est sous les commandes de Bruxelles malheureusement.

  2. Etonnant que le headhunter pris en référence soit un Parisien qui couvre le Luxembourg à partir de Paris… faut arrêter avec ce tropisme parisien, si je ne me trompe Luxembourg n’ a pas encore été annexé…Et je peux vs assurer que le business reprend sérieusement depuis septembre, mais c’est vrai que je ne suis qu’un Luxembourgeois vivant à Luxembourg ; )

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici