☰ Menu eFinancialCareers

Rumeurs de licenciements autour de Citibank Luxembourg

citi

Des rumeurs font état d’une cinquantaine de licenciements dans la branche luxembourgeoise de la banque Citigroup, spécialisée dans l’administration de fonds et la conservation de titres et qui emploie quelque 230 personnes au Grand-Duché. « Les rumeurs qui circulent sont probablement le fait d’un employé frustré. Il convient de rétablir la vérité », corrige Charles Denotte, le CEO de Citibank Luxembourg, dans une interview à Paperjam.lu.

« Certaines fonctions vont être supprimées. Il est encore difficile de dire leur nombre exact. Selon l’information et les plans à disposition, cela devrait concerner une quinzaine de fonctions transférées d’ici à la fin de l’année. Ces outsourcings se font à différents niveaux. Cela va également continuer en 2013 », ajoute-t-il. Des centres d’excellences sont prévus pour le département de l’administration des fonds, continuation logique d’une externalisation mise en place depuis 2009.

Car depuis plusieurs années déjà, Citibank externalise ses activités de comptabilité des fonds vers la Pologne. D’autres fonctions ont été transférées vers la Hongrie ou les Philippines. Il semblerait donc que la tendance s’accentue avec cette nouvelle restructuration. La création d’un autre centre d’excellence en Inde qui absorberait une partie des activités de l’administration des fonds aurait aussi été évoquée (L’essentiel.lu).

Cap sur l’Inde

La direction de la banque confirme : « L’Inde a été choisie parce que de plus en plus de clients viennent du continent asiatique. Une grande partie d’entre eux veut que tous les processus soient effectués dans leur créneau horaire. C’est un lieu qui correspond bien à ce besoin-là ». Le centre en Inde venant tout juste d’être créé, il est beaucoup trop tôt pour évoquer le nombre de transferts qui auront lieu là-bas.

En attendant d’en savoir un peu plus sur ce qui les attend, les salariés luxembourgeois pourront toujours se rassurer en se disant qu’ils ne sont pas les seuls à être concernés par ces outsourcings effectués de façon régionale et globale. Ainsi, leurs collègues basés à Dublin et Edimbourg sont eux aussi dans le collimateur, de même que certaines plates-formes aux Etats-Unis. Qui plus est, Citibank Luxembourg n’est pas la seule banque à externaliser vers ces destinations. D’autres banques sont elles aussi engagées dans ce processus, plus ou moins discrètement.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici