☰ Menu eFinancialCareers

Que vont proposer les banques à défaut des bonus ?

Comment les banques françaises vont-elles adapter leurs systèmes de rémunération dans leurs divisions de banque d’investissement pour prendre en compte les restrictions en cours et à venir en matière de versement de bonus et autres stock-options ? Certes, les traders ne sont pas concernés par le décret sur les bonus (Les Échos.fr), mais cela ne signifie pas qu’ils recevront tous leur part variable. Les négociations de salaires se font, le plus souvent, au cas par cas , rappelle Guy de Brabois, Country Manager Switzerland chez Robert Walters.

À défaut de bonus, les professionnels de la BFI pourraient-ils prétendre à des avantages en nature comme en perçoivent leurs dirigeants ? Rien n’est moins sûr. Lors de la publication de ses résultats annuels, la Société Générale a rappelé qu’elle limiterait les dépenses telles que les voyages, déplacements de même que l’utilisation des téléphones portables . Un signe fort quand on sait que les téléphones portables arrivent juste derrière les primes variables comme premiers éléments attachés à la rémunération principale , souligne une étude de l’Apec. Les ordinateurs portables sont aussi très souvent cités, mais ils sont de moins en moins souvent considérés comme un avantage et sont, de plus en plus souvent, les seuls dont disposent les cadres.

Des banques à deux vitesses ?

Privés de bonus, les dirigeants des banques aidées par l’État peuvent compter, en plus d’un salaire fixe généralement confortable, sur des compléments de rémunération comme les jetons de présence, logements et autres véhicules de fonction. Chez BNP Paribas, Michel Pébereau et Baudouin Prot ont respectivement reçu l’an dernier 29 728 et 118 907 € de jetons de présence, ainsi que des avantages en nature respectifs de 1 671 et 5 064 € (e24.fr). Au Crédit Agricole, René Carron et Georges Pauget ont touché 21 450 et 52 000 € de jetons de présence et des avantages en nature s’élevant respectivement à 126 771 et 256 711 €. Enfin, à la Société Générale, Daniel Bouton a reçu 45 175 € de jetons de présence.

commentaires (1)

Comments
  1. a votre avis :
    qu’est-ce qu’elles peuvent bien proposer ???

    Ne cherchons pas midi a 14 heures , la bonne réponse est :

    Délit d’initié on le nomme souvent ” inside trading “

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici