☰ Menu eFinancialCareers

Les banques à la recherche de vendeurs FX

Après deux années assez calmes, les devises étrangères sont de nouveau à la mode. Les chasseurs de têtes indiquent que les bonus pour les vendeurs FX devraient être beaucoup plus élevés qu’en 2002.

Simon Head, chasseur de tête spécialisé en FX chez Alexander Mann, précise que 2003 a été positive pour les vendeurs FX. Les bonus augmenteront de 25% pour les vendeurs FX performants par rapport à 2002. La demande est massive pour ce type de profils ; ils sont très rares sur le marché.

Dominie Moss, consultante pour le cabinet de recrutement Sheffield Haworth, prévoit une augmentation des bonus de 20 à 30% en 2003, par rapport à 2002, dans le secteur FX : Un vendeur senior dans une banque de premier plan devrait recevoir un package total compris entre 502 000 et 717 000 euros, avec un salaire de base compris entre 143 000 et 158 000 euros. Dans un établissement moins important, la compensation devrait être comprise entre 287 000 et 430 000 euros.

Les vendeurs FX spécialisés dans la vente aux investisseurs institutionnels types fonds et hedge funds ont été particulièrement recherchés en 2003. M. Head explique : Les gestionnaires de fonds ont pris conscience de l’impact des devises sur leurs investissements. Ils commencent à gérer leur exposition aux changes de façon plus active et les banques ont besoin de compétences pour leur vendre ce service.

Néanmoins, le sous effectif en FX signifie que la demande pour les vendeurs est très concurrentielle. D’après un chasseur de têtes, l’activité FX aurait souffert ces dernières années d’une mauvaise image, une activité très concurrentielle avec des marges très faibles. Donc peu de personnes ont été formées à cette activité, créant une pénurie de nouveaux talents. Il y a très peu de gens performants avec une bonne expérience. Les seniors sont moins efficaces et ne maîtrisent pas toujours les produits dérivés complexes.

Au cours des cinq derniers mois, HSBC, Barclays Capital et la Société Générale ont augmenté les effectifs de leurs équipes de vente FX. M. Moss prévoit des recrutements supplémentaires pour cette nouvelle année : Les effectifs des divisions FX sont assez maigres. Avec l’augmentation actuelle des volumes de l’activité, il y a un besoin plus important de vendeurs. De nombreux responsables opérationnels envisagent des recrutements pour janvier et février.

D’après les chasseurs de têtes, les vendeurs FX allemands devraient être particulièrement recherchés. La réglementation allemande concernant les produits dérivés devrait être assouplie en janvier. M. Head indique que ce changement permettra aux gestionnaires de fonds à Francfort de se lancer dans le trading de produits dérivés sur devises. Les banques auraient déjà renforcé leurs effectifs en 2003 mais des recrutements supplémentaires seraient prévus en 2004.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici