☰ Menu eFinancialCareers

Intérim : les profils les plus recherchés en finance d’entreprise

Si pour certains, le travail temporaire est souvent associé aux postes administratifs, il n’en demeure pas moins que l’on peut y trouver des missions très intéressantes. Les entreprises restent très demandeuses de professionnels de la finance et de la comptabilité hautement qualifiés, pour des projets qui exigent de hauts niveaux d’expertise et une expérience certaine , explique Fabrice Coudray, directeur de Robert Half Finance & Comptabilité.

Ainsi, contrôleur de gestion et auditeur interne arrivent en tête des fonctions financières les plus recherchées en missions d’intérim, selon une liste établie par le cabinet Robert Half. Viennent ensuite les trésoriers et credit managers (optimisation du BFR et du cash-flow), puis les spécialistes du recouvrement des impayés (credit-controller). Même une fonction moins sensible à la conjoncture comme gestionnaire de paie recrute, par le biais de l’intérim, surtout des profils avec des compétences en contrôle de gestion sociale.

En attendant un CDI…

Dans l’environnement actuel, il est difficile pour les entreprises d’anticiper leurs besoins en recrutement sur le long terme, poursuit Fabrice Coudray. En faisant appel à des professionnels intérimaires hautement qualifiés, elles peuvent maintenir un bon niveau de productivité, sans avoir à s’engager sur des CDI tant qu’elles n’ont pas l’assurance de pouvoir maintenir les postes considérés.

Côté candidats, c’est l’occasion pour eux de nouer de nouveaux contacts pour le futur et d’améliorer leur employabilité sans perdre leur pratique et leur technicité. Quand une entreprise doit recruter, elle commence par concentrer ses recherches sur les collaborateurs recrutés en intérim. En effet, l’entreprise a suffisamment de recul pour évaluer l’adéquation du poste au profil et aux motivations du candidat qui a déjà travaillé en son sein , conclut Fabrice Coudray.

La formule de l’intérim semble en tout cas recueillir les faveurs d’un certain nombre de cadres financiers. De plus en plus d’entre eux préfèrent fonctionner par missions de six mois, et devenir de vrais intérim managers , souligne Yann Fessard de Foucault, directeur de la division finance et comptabilité de Michael Page International (Le Figaro Emploi).

commentaires (7)

Comments
  1. Oui sauf que par la suite, on risque fort d’être catalogué pour l’intérim malgrés l’experience. Dur de trouver un CDI

  2. Pour rebondir sur un commentaire précédent disant que l’on risquait fort d’être catalogué pour l’intérim malgré l’expérience, je suis assez d’accord… La non-mentalité anglo-saxonne en France sera un frein à toute reprise. Il est hallucinant de voir comment nous français sommes prisonniers de nos précédents emplois voire de notre dernier secteur d’activité y compris pour des métiers “transversaux” comme la fiannce! Je pense cependant qu’il vaut mieux être en poste que de tourner en rond dans son salon attendant les dernières offres d’emploi sur internet… Cdt

  3. Voir comment le consultant de Michael Page semble faire l’apologie de l’intérim est stupéfiant !!! Comme si cette solution était une fin en soi!!
    Alors certes l’intérim a ses avantages, flexibilité, rapidité pour être en poste etc mais il ne faut pas oublier qu’un intérimaire n’est qu’un pion, qui ne participe quasiment pas à la vie de l’entreprise (décision, réunion) comme quelqu’un qui serait au moins en CDD. Et il ne faut pas exagérer, l’intérim se cantonne toujours au mêmes postes, souvent ingrats…
    Non franchement faut arrêter de dire que l’intérim satisfait certains cadres financiers, c’est de la démagogie pure et simple. A ce moment là, si vraiment intérim rime avec expertise, alors toutes les sociétés qui sont impliquées dans ce type de missions devraient tout bonnement et simplement se transformer en boîte de consulting. On ne sera donc plus le simple salarié qui n’aura rencontré son chasseur qu’une ou deux fois voire juste au téléphone avant de rentrer en mission, mais bel et bien un consultant Adecco, Michael Page ou autre…
    Il y a du chemin encore…

  4. L’intérim et la transition m’ont apporté beaucoup d’automonie ainsi que des bons résulats professionnels en ma qualité de contrôleur de gestion en usine ainsi qu’une valeur ajoutée à fort potentiel.
    Chaque mission est un nouveau challenge et je souhaite continuer ce job le plus longtemps possible. De plus, devant cette période difficile, il existe un marché porteur mais il faut être très mobile.

  5. Je suis assez d’accord pour dire que l’intérim permet de rester au contact de l’entreprise mais il est vrai que les recruteurs sont ensuite enclins à ne pas prendre la personne en CDI même si la personne est stable.
    Et puis il est aussi vrai qu’on participe assez peu à la vie de l’entreprise et c’est un peu frustrant; mais il vaut mieux travailler six mois par an que pas du tout; on note par ailleurs en ce moment une baisse des salaires proposés par les entreprises.

  6. C’est tout à fait vrai qu’on est assez enfermé, une fois qu’on a fait de l’intérim, à justement rester en intérim. Et vu qu’il vaut mieux travailler que de rester à ne rien faire, c’est un peu un cercle vicieux. Même si aujourd’hui je suis en CDI, il n’empêche que j’ai eu du mal à en trouver un. (3 ans pour exacte). J’ai d’ailleurs trouvé mon poste en faisant une mission d’intérim. Je ne suis pas prête d’oublier ces années là.

  7. En effet, il faut bien travailler et le choix de l’intérim est par pure obligation alimentaire au lieu de rester dans son salon ! Aujourd’hui il est de plus en plus difficile de trouver un CDI même si à chaque mission on nous promet une embauche qui ne se réalise jamais. Je fais de l’intérim depuis 5 ans maintenant en attendant le fameu CDI et je suis cataloguée dans ce type de contrat par les employeurs. A la lecture des commentaires précédents, je ne suis malheusement pas la seule.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici