☰ Menu eFinancialCareers

Combien vaut un directeur en Corporate finance à Paris ?

Un panel de chasseurs de têtes spécialisés donnent leur avis sur le salaire typique : directeur en corporate finance basé à Paris – salaire de 165 000 euros, bonus jusqu’à 150%.

Si l’on en croit une maxime célèbre de l’écrivain Samuel Johnson, quand on est lassé de Londres, on est lassé de la vie.

Dans l’industrie financière, ceux qui sont fatigués du rythme de la City londonienne peuvent toujours essayer Paris. C’est aujourd’hui un mythe de croire que les salaires et bonus sont plus faibles en France qu’en Angleterre ; les banques internationales reconnaissent aujourd’hui que, pour retenir les bons éléments, il faut leur offrir la même rémunération où qu’ils soient.

Ainsi un directeur en Corporate finance recevra le plus souvent un package (brut) similaire, qu’il soit à Londres ou à Paris. D’après Chris Haynes, consultant Corporate finance pour Alexander Mann Global Markets, un Directeur devrait recevoir en général un salaire de base compris entre 140 000 et 175 000 euros, en fonction de son ancienneté ; les bonus dépendent aussi du même critère.

Il y a d’autres similitudes : typiquement, un directeur en Corporate finance a au moins sept ans d’expérience en banque d’investissement – idéalement 10 ans, certains ont également un MBA. En général, ils doivent générer des deals, et en ont la responsabilité jusqu’à la réalisation finale ; ils sont le plus souvent assistés d’un manager.

M. Haynes souligne que la plupart des directeurs en Corporate finance basés à Paris et en charge de la France seraient des Français, en raison de leur maîtrise de la langue et de leur carnet d’adresse. Cependant, des différences persistent : certaines banques internationales considèrent leur bureau parisien comme une antenne de leur siège londonien où sont encore prises les décisions importantes.

Elles confirment également que leurs équipes parisiennes sont responsables du marché français au jour le jour, ce qui voudrait dire que des spécialistes sectoriels basés à Londres seraient pris en compte dans le total des effectifs travaillant sur la France.

De nombreux directeurs en Corporate finance travaillent à Paris dans des banques internationales après un passage par Londres, où ils effectuent en général leur formation.

Isabelle Martin, spécialiste en Corporate finance chez Korn/Ferry, affirme : Quand vous prenez de l’ancienneté, vous établissez des relations plus solides avec vos clients.

Cependant, elle souligne que la tradition consistant à recruter aux postes importants des professionnels issus de la célèbre Ecole Nationale d’Administration, où ont été formés la plupart des membres de l’establishment, reste de mise au sein des banques françaises. En pratique, cela veut dire que de nombreux directeurs sont nommés pou des raisons politiques.

Elle explique: Les contacts et l’accès aux conseils d’administration se font grâce à la réputation de l’Ecole. Néanmoins, la situation serait en train de changer.

Il y a d’autres différences au sein des banques françaises: elles mènent souvent leur activité de Corporate finance en dehors de Paris, privilégient une plus grande intégration de leurs équipes en banque d’investissement et la plupart offrent des salaires plutôt inférieurs – même bruts – à ceux de leurs homologues internationales.

Dans ce cas, pourquoi aller travailler dans une banque française à Paris pour un salaire inférieur, dans une atmosphère moins cosmopolite qu’à Londres et entouré d’ex-hauts fonctionnaires ?

Mme Martin souligne que, bien que les impôts soient plus importants, les loyers sont en général inférieurs, ainsi que la majorité des prix.

Il faut ajouter à cela, en plus d’une nourriture bien meilleure, l’importance attachée en France aux déjeuners d’affaires prolongés, très appréciés des responsables français de Corporate finance, à la différence de leurs collègues britanniques habitués aux sandwichs coca devant leurs ordinateurs.

Même aujourd’hui, le terme “prêt à manger” a une signification bien différente à Paris et à Londres.

Chiffres et commentaires fournis par Alexander Mann Global Markets et Korn/Ferry.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici