☰ Menu eFinancialCareers

Secteurs décryptés – Assurance

Le secteur de l’’assurance revient à bien plus qu’assurer votre couverture si votre voiture se fait voler ou si votre écran télé décide d’exploser. Les primes d’assurance ont totalisé à travers le monde 4 300 milliards de dollars en 2010. Aux Etats-Unis (le plus grand centre d’assurance, suivi par le Japon et le Royaume-Uni), l’industrie fournit environ 2.3 millions d’emplois. Au Royaume-Uni, ce chiffre est de plus de 275.000, selon l’Association des assureurs britanniques.

L’industrie a quatre sphères principales :

Assureurs

Evaluer le risque et développer des produits disponibles à la vente pour les particuliers et les entreprises.

Réassureurs

Assurer les assureurs contre le risque de pertes significatives.

Les courtiers d’assurance

Les intermédiaires qui vendent les produits d’assurance – particulièrement importants sur le marché des entreprises.

 Le marché du Lloyds

Environ 80 entreprises, particuliers, assureurs et bailleurs de fonds, ou syndicats, qui s’y réunissent pour partager le risque.

Emplois et plans de carrière

La souscription

Elle implique une analyse de risque approfondie, garantir le criblage des statistiques sur les industries, les démographiques et les clients afin de préparer un plafond.

L’actuariel

Le domaine des génies des mathématiques. Les actuaires produisent les modèles financiers basés sur l’analyse statistique du risque, qui sont utilisés par les souscripteurs dans leurs analyses.

Le courtage

Les commerciaux de l’assurance, qui tentent de trouver le produit idéal pour un client. Il n’ya que peu de places pour les jeunes diplômés.

Les plaintes

Là où la plupart des personnes dans le milieu de l’assurance travaillent. Les jeunes diplômés sont susceptibles de débarquer en détection des fraudes ou en investigation sur les plaintes.

Salaire et bonus

Les actuaires sont parmi les professionnels les mieux payés de l’industrie. Aux Etats-Unis, le salaire annuel médian d’actuaires qualifiés est 87.6k dollars, mais les 10 premiers pourcents gagnent au moins 160k dollars, selon le Bureau of Labor Statistics. Au Royaume-Uni, le salaire de départ pour des actuaires qualifiés est 43.9k livres Sterling (71.7k dollars), augmentant jusqu’à 184k livres (300k dollars) pour un actuaire chef, selon The Actuarian Profession.

Un souscripteur commercial junior au Royaume-Uni débute à 23k-25k livres, selon les chiffres des recruteurs Joslin Rowe, qui augmentent à 35k-60k livres (57k-98k dollars) au niveau senior. Les postes de développement commercial et ventes débutent à 25k-35k livres, (40k-57k dollars), mais augmentent à 55k-100k livres (90k-163k dollars) au top niveau.

Compétences recherchées

Cela prend entre cinq et sept ans pour n’obtenir juste que la qualification d’actuaire associé, mais la formation est généralement assurée par l’employeur. Vous devrez détenir un diplôme de mathématiques afin d’entrer dans la profession, mais c’est le cas pour la plupart des postes en assurance pour les diplômés.

« La plupart de nos recrues diplômées ont généralement une formation en droit, mathématiques ou en ingénierie », dit Yvonne Herbst, consultant en gestion des talents chez Munich Re. « Si ils ont réussi un stage, cela démontre la preuve qu’ils ont des compétences analytiques et sociales, qui sont importantes pour des postes à plein temps. »

Pour des emplois de souscripteurs, un bon niveau en calcul est requis, plus des compétences en communication, étant donné que vous devrez faire la jonction avec les autres sphères et les clients.

« Nous cherchons des personnes qui peuvent construire des relations humaines sur le long terme. La plupart de nos clients travaillent avec le même professionnel financier depuis 30 ou 40 ans », explique Stephen Mannebach, vice-président de développement d’agence chez Northwestern Mutual.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici