☰ Menu eFinancialCareers

Secteurs décryptés – Technologie de l’information en finance

La technologie adéquate est souvent le facteur de différenciation qui donne à une entreprise de services financiers l’avantage par rapport à ses adversaires. Elle peut aussi aider l’organisation à économiser de l’argent, ce qui explique pourquoi les entreprises financières sont parmi les plus gros dépensiers en technologie de l’information. Les banques d’investissement, les banques de détail, les gestionnaires de fonds, les courtiers et les sociétés d’assurance dépensent des milliards en technologie. A la fin de l’année 2011, ils étaient susceptibles d’avoir dépensé 363,8 milliards de dollars en technologie de l’information, selon la recherche du consultant Celent.

Le grand utilisateur de technologie est la salle des marchés et tout ce qui s’y rattache. Qu’il s’agisse d’acheter ou de vendre des produits financiers électroniquement, les traiter par le biais des systèmes intelligents de routage, ou communiquer pour s’assurer que les échanges se fassent en douceur, des projets technologiques à plusieurs millions sont cruciaux.

« Nous avons plus de 3 000 professionnels en technologie de l’information pour la seule région Asie-Pacifique, c’est notre division la plus large et nos professionnels sont chargés de fournir un support à la banque dans plus de cinquante pays dans le monde, dit Divyest Vithlani, directeur des systèmes d’information de Crédit Suisse Asie-Pacifique.

Emplois et plans de carrière

Les emplois en technologie de l’information se découpent en cinq camps : développement, analyse commerciale, gestion de projet, infrastructure et support technique.

Le développeur est la partie terrain du département de la technologie de l’information. La plupart de la technologie est développée en interne, mais quand les banques achètent des logiciels auprès de vendeurs tiers, les développeurs doivent l’adapter aux besoins de l’entreprise. Pour des produits négociés en large volume, comme les actions ou les devises, les développeurs visent une faible latence ou à réduire le temps qu’il faut pour exécuter et pour traiter l’opération. La vitesse avec laquelle un échange est placé peut être cruciale pour sa profitabilité.

Les analystes commerciaux font la liaison entre le département de la technologie de l’information et la société. Les gestionnaires de projet prennent en main la nouvelle entité une fois qu’elle a obtenu le feu vert. Vous devrez gérer une équipe de développeurs, font le liant avec les vendeurs tiers, et  être redevable si les plans tournent mal.

Le support technique résout les problèmes quand ils apparaissent dans la salle de marché : les pépins pourraient coûter des millions de dollars aux banques en quelques minutes. Les traders n’hésitent pas à vous traiter de gremlins de l’informatique, alors avoir la peau dure est un plus.

Les emplois dans l’infrastructure s’occupent des détails de la technologie de l’information – des serveurs aux systèmes d’exploitation aux bases de données.

Il y a l’option de travailler pour les vendeurs tiers, qui se spécialise dans la fourniture de logiciels et de services financiers. Si vous voulez travailler pour un vendeur, essayez d’envoyer votre CV aux principaux acteurs comme Sungard et Oracle, ou posez votre candidature auprès de vendeurs spécialisés dans les logiciels de services financiers comme Fidessa Sophis, SimCorp, OpenLink ou Charles Rivers.

Salaire et bonus

La rémunération en technologie de l’information en finance n’atteint pas les sommets vertigineux trouvés en banque d’investissement, mais ce n’est pas non plus négligeable. Généralement, si vous connaissez des produits financiers plus complexes, ou si vous avez une compétence relativement rare, votre capacité de gain potentiel sera plus grande.

Un analyste commercial travaillant en banque d’investissement à Londres débute à 35k-45k livres sterling, (58k-74k dollars), selon les chiffres des recruteurs de Hudson, montant à 80k-110k livres (132k-164k dollars) au niveau senior. Dans des zones plus spécialisées, comme les titres à revenu fixe, les salaires montent à 95k-110k livres (132k-164k dollars). Les gestionnaires de projet junior sont payés 50k-75k livres (82.2k-123k dollars), qui grimpent à 75k-120k livres (123k-197k dollars) au niveau senior, en fonction de leur connaissance du produit. Les gestionnaires de programme, qui s’occupent de différents projets à la fois, débutent à 95k-100k livres (156k-164k dollars) et les salaires montent à 120k-140k livres (197k-230k dollars) en fin de carrière.

Si vous travaillez dans le développement, être en salle des marchés est synonyme de plus d’argent. Les développeurs juniors en interface graphique gagnent 35k-45k livres (58k-74k dollars), qui augmente à 65k-85k livres (106k-140k dollars) en haut de l’échelle, tandis que les développeurs C++ Unix débutent au même niveau mais peuvent gagner 75k-90k livres (123k-148k dollars) avec davantage d’expérience. Les développeurs Java en salle des marchés commence à 35k-45k livres (58k-74k dollars), qui montent à 65k-90k livres (106k-148k dollars) au niveau senior.

Compétences recherchées

En technologie de l’information, la plupart des candidats admis ont un diplôme en sciences informatiques, et ceux qui n’en ont pas disposent plutôt d’une formation mathématique ou en physiques. Toutefois, pour des postes moins techniques, comme l’analyse commerciale ou la gestion de projet, les banques prendront en compte d’autres diplômes.

« Dans ce cas, nous recherchons de forts polyvalents et de potentiels leaders », dit Ian Scott, gestionnaire en technologie de l’information dans la division titres à revenu fixe chez BNP Paribas à Londres. « Ils devront être doués techniquement ou plus intéressés dans les activités analytiques, du milieu des affaires et centrées sur l’être humain comme l’analyse, la gestion de projet et le support d’applications. Un diplôme non-technique est souvent toléré, à condition qu’ils démontrent de bonnes compétences analytiques et organisationnelles et quelques preuves de leur engagement pour le poste auquel ils candidatent, comme la connaissance de l’industrie financière. »

Si vous voulez vous diriger vers un poste en développement, une expérience en langages de programmation comme Java, C++ ou C# est importante. Toutefois, vous n’avez pas à être un surdoué dès votre arrivée. Les compétences humaines sont appréciées pour les postes d’analystes commerciaux et de gestion de projet.

Les analystes commerciaux par exemple, doivent être capables d’expliquer les bénéfices et les écueils attachés à un éventuel investissement technologique, sans assommer les personnes non familières avec la technologie de l’information avec un jargon trop technique.

Les postes en gestion de projet doivent être capables d’agir en qualité de coordinateur central pour des groupes disparates avec des intérêts divergents sur une initiative technologique particulière. Tous les postes en technologie de l’information, requièrent cependant un certain degré du sens des affaires et une habilité à communiquer et bien travailler avec d’autres secteurs au sein de l’entreprise. L’image du nerd introverti à un poste Tech n’est plus pertinente aujourd’hui.

« Vous devez être capable de poser les questions essentielles et de développer des solutions technologiques qui marchent », dit Peter Devlin, directeur exécutif en énergie émergente et technologie du gaz, commodités chez J.P. Morgan à New York. « Le business est dynamique – la profitabilité évolue, les régulations changent. Vous devez ainsi être capables de vous réinventer et d’être préparés à vous adapter à un environnement mouvant. »

Vithani du Crédit Suisse ajoute : « En plus de leur réussite académique, nous recherchons des candidats qui montrent un potentiel de meneurs et qui disposent d’une habilité à inspirer la confiance et la loyauté. Nous aimons tout particulièrement les candidats qui sont très motivés et ingénieux, qui collaborent efficacement avec les autres et qui construisent des relations de travail. »

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici