eFinancialCareers
A La Une :Banquiers starsMOOC Corporate Finance30 compétences clés en Finance

Les Hedge Funds en quête de gérants de plus en plus qualifiés

Hedge Funds

« Les hedge funds recrutent dans le conseil, la vente, l’investissement, indiquait récemment un chasseur de têtes spécialisé dans la finance. Nombre d’anciens banquiers ont créé leurs structures et recrutent les seniors des grandes banques ». Il faut dire qu’avec les difficultés rencontrées actuellement par les banques d’investissement, grande est la tentation de rejoindre un hedge fund. Mais attention, n’y postule pas qui veut, et pour cause : à la pression sur les performances vient s’ajouter la pression réglementaire.

Les niveaux de capitaux requis sont beaucoup plus élevés, d’une part, tout comme les exigences administratives. « Les nouveaux hedge funds ont besoin d’une forme de “témoignage” de la part d’investisseurs pour pouvoir se lancer, ils doivent faire des efforts de transparence qui n’étaient pas nécessaires avant, dans le reporting par exemple, explique Andrew McCafferey, Global Head of Hedge funds chez Aberdeen Asset Management, à Londres (Next-Finance). Et au fil de leur croissance, de leur capacité à servir des investisseurs institutionnels, ils doivent impérativement s’entourer d’un staff ultra-compétent, à un niveau beaucoup plus élevé que ce qui était nécessaire il y a quatre ans ».

Et parmi les compétences requises, la capacité à s’adapter à la nouveauté est cruciale. « Aujourd’hui, les investisseurs semblent vouloir faire davantage confiance à des gérants nouveaux, capables d’apporter des idées neuves dans un monde qui a évolué. C’est particulièrement dans la gestion alternative que ces nouveaux gérants opèrent et donc, il y a de fortes chances que l’année à venir voit nombre de nouvelles boutiques de gestion alternative se créer », explique Bertrand Gibeau, Associé du cabinet Reinhold Partners (Agefi.fr).

Cap sur la France

Londres reste, et de loin, la première place des hedge funds en Europe. Selon des estimations de Celent et Eurekahedge, 43 % des hedge funds européens ont leur siège social au Royaume-Uni, 9 % en Suisse et seulement 5 % en France. D’après Phil Irvine de PirHo Investment Consulting, sur 1 600 fonds en Europe, seulement une centaine sont basés à Paris. Ce qui n’a pas empêché des gérants de franchir le pas comme Alain Demarolle, un ancien d’Eton Park, qui a choisi Paris en septembre 2009 pour créer sa société de gestion Alura Capital Partners, ou comme les cofondateurs de Bernheim, Dreyfus & Co, Amit Shabi et Lionel Melka, qui ont rapatrié fin 2009 leur hedge fund à Paris, après trois ans d’histoire suisse.

L’industrie de la gestion alternative en France n’est pas atone, loin s’en faut. « Le marché intéresse des groupes étrangers qui viennent s’implanter en France pour tenter d’y développer leur base de clients. On citera par exemple HRS, multigérant canadien ou encore Fauchier Partners, multigérant anglais qui sont venus s’implanter en France dans les 18 derniers mois », poursuit Bertrand Gibeau. Sans oublier l’ex-gérant star de Gartmore, Guillaume Rambourg (un ancien de l’Essec Business School) qui pourrait créer la surprise en lançant son hedge fund, Verrazzano, à Paris. Un lancement qui pourrait avoir lieu ce trimestre, selon des sources proches du dossier (Reuters).

Certains, de l’autre côté de la Manche, n’hésitent pas cependant à minimiser le cas Rambourg. « C’est un cas isolé. Peu de hedge funds envisagent de se relocaliser à Paris actuellement. Le problème avec la France est que les règles du droit du travail sont trop contraignantes. Une fois que vous avez embauché quelqu’un, vous ne pouvez pas vous en séparer », commente ainsi John Godden du cabinet de consulting IGS Group spécialisé sur l’industrie des hedge funds.

commentaires (0)

Comments

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici

Vous avez un scoop ?

Envoyez un e-mail à la rédaction avec vos remarques, infos, astuces ou propositions de sujets.

Vous avez un scoop ?

Please fill out the following form:
First Name:

Last Name:

Adresse e-mail:

Your Story:


Thank you. Will contact you shortly.
A server error occurred. Please try