☰ Menu eFinancialCareers

Inquiétantes perspectives pour les spécialistes des dérivés actions

Octobre 2008 restera probablement pour longtemps dans les mémoires des professionnels des dérivés actions. Un mois pour le moins mouvementé, qui a provoqué des sueurs froides à répétition chez la plupart des traders. Financial News (abonnement) rappelait récemment que nombreuses sont les banques à en avoir payé un lourd tribut. BNP Paribas, Natixis et Deutsche bank ont enregistré des pertes de trading comprises entre 300 et 500 millions d’euros en un seul mois. Sans oublier les 750 millions de la Caisse d’Épargne.

Cela n’est pas de bon augure pour les emplois de ces spécialistes, ni pour leur bonus, de même que pour les bonus en général dans les banques françaises, dont les revenus de la banque d’investissement dépendent pour une grande partie de cette activité.

Il y a déjà eu des coupes dans les équipes de dérivés actions, mais jusqu’ici rien de visible comme dans le fixed income, constate Jason Kennedy du cabinet Kennedy associates à Londres. Il faut s’attendre à de nouvelles suppressions, en particulier du côté de la structuration.

Natixis et Calyon ont annoncé qu’elles stoppaient leur activité sur les exotiques et réduisaient globalement la voilure sur les dérivés. La plupart des filiales à l’étranger ont été fermées. Un chasseur parisien prédit que l’on ne verra plus ces banques dans ces business pendant au moins quelques années . Cela suppose qu’elles aillent plus loin dans les suppressions d’emplois que les plans sociaux annoncés.

Selon Simon Maughan, un analyste de MF Global Securities, spécialiste du secteur bancaire, les banques françaises sont en sureffectif : BNP Paribas comme SG fonctionnent toujours comme si les marchés allaient se redresser rapidement, ce qui ne sera pas le cas.

Jean Turcat, consultant chez Smith & Jessen à Paris, différencie cependant les activités de trading pour compte propre, qui ont été partout sévèrement touchées, et les activités de flow, qui, elles, tirent partie de la volatilité et enregistreront, chez certaines banques comme SG, probablement une très bonne année . Ce chasseur ne s’attend pas à des suppressions d’emploi chez SG et BNP Paribas mais plutôt à des réorganisations et des mobilités internes. Historiquement, les activités de prop trading sont à l’abri des coupes claires. On ne laisse pas partir ces spécialistes, en raison de la qualité de leur profil et de leur expérience, ils sont en mesure d’aider par exemple les équipes de recherche quantitative, précise-t-il.

commentaires (5)

Comments
  1. Il est vrai que si les desks de prop trading sont les plus touchés, les traders qui y travaillent y ont été affecté par ce qu’ils étaient les meilleurs, et ce sont donc les traders d’autres desks qui risquent de devoir leur laisser la place.

  2. Si seulement jean turcat pouvait ne pas encore se tromper

  3. mauvaise selection des meilleurs peut être?

  4. Bonjour,
    J’ai 2 questions :
    1. Comment voyez-vous les choses conernant la réorganisation du departement dérivés actions chez les leaders (SG,BNP,…)?
    2. Pourquoi dites-vous que les activités de flows vont avoir une bonne année? Elles ont au contraire souffert du ralentissement de la demande de produits dérivés/structurés.

    Merci

  5. kerviel faisait du prop trading au sein d une equipe qui ne faisait que ca je vois mal avec leur tolle faire des benef cette annee surtout que le trading chez soc gen faisait bon an mal an 1 milliard de benef (ts desks confondus) rapporte a plusieurs centaines de traders (ss compter ts le staff middle back risk etc), cela fait peu en terme de rentabilite et la sg est la meilleure des francaises sur ce creneau donc les autres c est meme pas la peine d en parler , a titre de comparaison le seul departement global cta d un des fonds tudor ont gagne pour l instant 800 millions usd avec 4 milliards en gestion et 5 traders , dehors les tocards .

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici