eFinancialCareers

Ce que les recruteurs regardent en premier dans votre CV

Comments9 commentaires

Dernier commentaire

Interessant...

Publié par Babski

Véritable sésame dans un processus de recrutement, le CV se doit d’attirer l’attention des entreprises ou cabinets de recrutement auxquels il est adressé. Mais avant de l’ ausculter sous toutes ses coutures, quels sont les éléments regardés en premier lieu par les recruteurs en entreprise ? Après avoir consulté plus de 2 100 managers européens (ressources humaines, financiers ou dirigeants), notamment en charge du recrutement au sein de leur société, le cabinet Robert Half a dressé un palmarès des éléments les plus regardés par les recruteurs dans un CV.

Sans grande surprise, en France, ce sont l’expérience professionnelle (42 %), puis les qualifications professionnelles (21 %) et les compétences techniques (14 %) qui sont examinées de prime abord. Il semblerait que les recruteurs en entreprises en France et en Europe sont plutôt sensibilisés à la non-discrimination. Ils sont fort peu nombreux à regarder en priorité dans un CV la photo du candidat et les renseignements personnels, qui ne doivent pas être pris en compte dans un processus de recrutement. C’est une très bonne nouvelle ! , se félicite Olivier Gélis, directeur général de Robert Half International France.

Avant de nuancer ses propos : Néanmoins un rappel des principes du recrutement non discriminatoire doit être fait régulièrement pour parvenir à un réflexe et dépasser la “contrainte” . Une remarque loin d’être vide de sens car tout de même 6 % des sondés avouent consulter en premier lieu les renseignements personnels (âge, situation familiale, adresse, loisirs…) tandis que 3 % commencent par regarder la photo.

Et chez nos voisins francophones ?

En Belgique, les recruteurs regardent d’abord dans un CV l’expérience professionnelle (46 %) puis ex aequo les qualifications professionnelles et le parcours scolaire/universitaire (14 %). Comme en France, ils sont 6 % à examiner les renseignements personnels (âge, situation familiale, adresse, loisirs…) et 2 % la photo du candidat.

En Suisse, l’ceil des recruteurs se porte sur les qualifications professionnelles (32 %) puis sur l’expérience professionnelle (29 %) et sur les compétences techniques (13 %). Les recruteurs suisses sont les plus nombreux (10 %) à regarder en premier la photo du candidat ! Aucun d’entre eux ne regarde en premier l’intitulé du poste.

Enfin, au Luxembourg, les recruteurs privilégient l’expérience professionnelle (54 %) loin devant le parcours scolaire / universitaire (12 %) et les qualifications professionnelles (11 %). Un détail croustillant ? Ce sont les managers luxembourgeois (8 %) qui sont les plus nombreux à ausculter en premier lieu les compétences linguistiques dans un CV alors qu’aucun d’entre eux ne consulterait le lien vers un profil sur un réseau social professionnel.

commentaires (9)

Comments
  1. en france..on regarde ton nom avant de regarder ton experience ou ton ecole…si tu tappeles abdel ou mamadou…cest mort!

    vive la diversite..bleu blanc rouge

  2. Bonsoir,

    j’espere que vous ne vous attendiez pas au contraire, l’age!!!!, le sexe,
    Non ils sont parfaits nos recruteurs

  3. merci, cela me rassure et au Canada?

  4. @Eléonor : il s’agit d’un enquête européenne, donc pas de chiffres disponibles pour le Canada…

  5. une chose est certaine, le cours de bourse des bancaires est un trés bon indicateur de la pertinence des recrutements dans ce secteur !

  6. Je suis d’accord avec Hungry. Pourvu que cela continue d’évoluer dans les temps à venir…

  7. Enfin si tu t’appel mamadou ou mohamed et que tu es major de l’X, tu as quand même toutes tes chances

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici

Vous avez un scoop ?

Envoyez un e-mail à la rédaction avec vos remarques, infos, astuces ou propositions de sujets.

Vous avez un scoop ?

Please fill out the following form:
First Name:

Last Name:

Adresse e-mail:

Your Story:


Thank you. Will contact you shortly.
A server error occurred. Please try