☰ Menu eFinancialCareers

OPINION : Menez votre recherche d’emploi comme un PDG dirige son entreprise !

Bruno Fadda

La performance d’une entreprise est déterminée par de nombreux facteurs, mais dans la plupart des cas, sa réussite ou son échec dépendent d’un seul critère:la capacité à vendre un produit ou un service à ses clients. Essayez d’adopter la même approche dans votre recherche d’emploi. Pour cela commencez par vous demander si vous parvenez à vendre efficacement votre produit (vous-même !) à vos clients, c’est-à-dire, aux recruteurs.

Voici 5 conseils pour vous aider à aller dans ce sens.

1 – Diffusez un message clair

Que fait cette entreprise ? C’est souvent la première question que les clients se posent avant de sélectionner un fournisseur de services. Les recruteurs se posent le même type de question pour évaluer des candidats. Ils souhaitent avant tout connaître votre histoire, vos compétences, votre expérience, vos domaines d’expertise, et vos atouts.

Conseil : demandez à un ami ou un collègue d’examiner votre CV, puis, sans regarder le document, d’en résumer rapidement les points clés. S’il a du mal à formuler les idées principales, certaines modifications peuvent s’avérer nécessaires.

Beaucoup de candidats mettent trop d’informations dans leur CV, en indiquant une longue liste de tâches routinières effectuées dans leurs postes précédents, ou une multitude de centres d’intérêts personnels. Analysez votre CV de manière objective et supprimez les éléments sans rapport avec vos compétences professionnelles ou les besoins de l’entreprise.

2 – Mettez en avant vos atouts concurrentiels

Pour se différencier, une entreprise doit souligner ce qui la rend plus performante que ses concurrents.

Sur le marché du travail, chaque candidat, en concurrence avec de nombreux autres, doit expliquer aux recruteurs ce qui le rend unique. Et pour cela, savoir répondre à des questions telles que : possédez-vous une expertise recherchée ? Des années d’expérience ? Une capacité éprouvée à réduire les coûts ou accroître un chiffre d’affaires ?

Il est impératif d’examiner attentivement l’offre d’emploi ainsi que le site Internet de l’entreprise afin de mieux connaître ses objectifs. Mieux vous saurez expliquer en quoi vos compétences pourront aider l’entreprise à accomplir sa mission, plus vous aurez de chances de la convaincre de vous rencontrer.

3 – Soyez professionnel(le)

Si, en entrant dans un cabinet d’avocats, vous voyez les collaborateurs en train de jouer à des jeux vidéo ou au football dans le couloir au lieu de s’occuper de leurs clients, vous y réfléchirez à deux fois avant de leur demander de vous représenter. Morale de l’histoire : les clients souhaitent avoir affaire à une entreprise qui se comporte de manière professionnelle. Ce principe s’applique également aux recruteurs.

Le dossier de candidature doit refléter le professionnalisme du candidat. Pour commencer, l’une des manières les plus simples de procéder consiste à envoyer des documents sans faute de grammaire ni d’orthographe… En France, 5% des managers écartent une candidature pour 1 faute, 35% pour 2-3 fautes et 20% pour 4-5 fautes, selon une étude récemment menée par Robert Half*.

Il est également important d’arriver à l’heure à l’entretien (voire légèrement en avance), de porter une tenue appropriée, et de traiter chacun des employés rencontré avec le même respect.

4 – Protégez votre réputation

Une entreprise qui n’adopte pas la bonne réaction face aux critiques risque de nuire à sa marque, et probablement de perdre des contrats. De plus en plus de sociétés recourent donc aux médias sociaux pour répondre directement à leurs clients, rectifier les problèmes et protéger leur réputation.

Vous pouvez, vous aussi, utiliser les médias sociaux professionnels pour construire votre réputation. Mais soyez prudent. Dans certains cas, vous pouvez nuire à votre notoriété. De nombreux recruteurs recherchent des informations sur leurs candidats en ligne, et il ne faudrait pas qu’ils trouvent quoique ce que soit qui puisse les faire hésiter à vous embaucher.

A l’inverse, ajouter des commentaires pertinents à des articles de blogs, suivre les experts du secteur sur les médias sociaux, et participer activement aux forums sont d’excellents moyens de se distinguer de ses ‘concurrents’.

5 – Multipliez vos sources

Une entreprise ne confie jamais le lancement d’un nouveau produit à une seule personne. Pour que le produit ait les meilleures chances de s’implanter sur le marché, les collaborateurs de différents services de la société doivent collaborer à son développement.

De la même manière, ne vous limitez pas à une ou deux sources pour rechercher un emploi. Au-delà des sites d’emploi, faites part de votre recherche à votre réseau professionnel, votre entourage, contactez des recruteurs professionnels pour vous faire référencer pour obtenir conseils et opportunités d’emploi.

Bruno Fadda est Associate Director de Robert Half International France.

*Enquête menée par le Groupe Robert Half en avril-mai 2010 auprès de plus de 2 400 managers (ressources humaines, financiers ou dirigeants) dans 13 pays (dont Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, République Tchèque, Suisse) sur la base d’un échantillon représentatif d’entreprises.

commentaires (4)

Comments
  1. A chaque fois que j’ai voulu demandé à un ami de critiquer mon cv se fut toujours l’occasion pour mes “amis” de montrer leur supériorité. L’emploi “le vrai”, pas le job d’occasion, c’est sûrement une rencontre et une confiance. Le produit chacun d’entre nous en avons plusieurs, plusieurs formations, … et on fait souvent carrière à l’opposé de sa formation d’origine. Mais, là aussi, les profils sont différents et les histoires aussi. Non, loin d’être un modèle, les grands chefs d’entreprise sont ceux qui savent déléguer, je voudrais bien déléguer mon chômage.

  2. Très bon article. Un problème persiste, rencontré autant par l’entreprise que par le candidat, est celui de l’intermédiaire, en l’occurrence ici le cabinet de recrutement, on ne sait pas comment sont traités en interne les demandes des entreprises, les candidatures, les suivis et les présentations. Si ce processus est fait de manière professionnelle, alors vous augmentez vos chances, dans le cas contraire cela ne peut in fine que nuire à votre réputation sur le marché.

  3. J’adhère à cette stratégie. Comme quoi pour vendre un produire, il faut savoir se le vendre. Le client étant roi; les recruteurs ont un pouvoir discrétionnaire disposer du postulant (le produit). La concurrence fait que à force d’écrémer on triche un peu sur la qualité du produire, comme un publicité. Pour dire que les postulants veulent tellement se vendre qu’ils en rajoutent. Avant tout sachant que donner sa chance à quelqu’un est élément qui permet de se surpasser et être performant. tenons compte du round d’observation qui n’est autre que la période d’essai

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici