☰ Menu eFinancialCareers

Un stagiaire à l’assaut de la finance casablancaise (épisode3)

Chose promise, chose due. Cette semaine, je vous emmène dans l’univers de la grande salle des marchés à la découverte du trading sur devises et produits structurés. Je dois l’avouer, j’attendais ce moment avec impatience, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je n’ai pas été déçu.

Première journée : présentation des différents desks et des équipes – excellent accueil (ce qui a tendance à devenir une (bonne) habitude). On m’affecte rapidement à l’équipe chargée de la gestion de la trésorerie de la banque. Là, d’entrée, je peux toucher du doigt les opérations d’open-market, de refinancement, de mise en pension de titres, et observer comment les banques se prêtent quotidiennement de l’argent les unes aux autres. Certes, j’avais déjà vu et revu ces notions en classe prépa, mais les voir se dérouler sous mes yeux en direct rend les choses beaucoup plus concrètes, donc plus compréhensibles.

J’enchaîne ensuite deux journées au sein du très technique desk change . Au départ, j’ai dû sérieusement m’accrocher, mais à force de questions, j’ai pu apprendre pas mal de choses. Sur ce desk, les deals se font en quelques secondes et la vitesse de réaction est primordiale. La rapidité de calcul et la capacité d’arbitrage sont essentielles. Et la moindre erreur peut coûter très cher : amateurs de stress, bonjour !

Vient ensuite le tour du desk produits structurés , et alors deux jours de pur bonheur. La raison ? Je suis tombé sur un structureur particulièrement intéressant et dispo, qui m’a montré les multiples facettes de son métier. À nouveau, cela m’a permis d’avoir un autre regard sur mon cours de finance, et surtout de l’approfondir en découvrant de nouvelles notions en matière de hedging.

Tant et si bien que si je devais choisir dès à présent entre le trading sur produits structurés, sur devises ou sur actions, après avoir eu un rapide aperçu de chacun, j’opterais pour le premier. Difficile d’expliquer très rationnellement ce choix, c’est simplement celui qui m’a le plus stimulé et donné envie.

J’ai d’ailleurs demandé à la banque une faveur : me laisser faire mon trou quelque temps sur ce desk. En réponse, j’ai été chargé pour la semaine prochaine de mettre en place une feuille de pricing avec Visual basic sur le sujet suivant : simulations de la couverture delta et de la couverture delta-gamma d’un portefeuille dans le cadre du modèle Black & Scholes . Tout un programme ! Même si le structureur aura un ceil sur moi et pourra m’aider en cas de besoin, je travaillerai de manière autonome. J’apprécie beaucoup la confiance qu’ils m’accordent. À moi d’en tirer profit…

commentaires (1)

Comments
  1. Merci de nous avoir gratifié d’un magnifique 3ème article. c’est presque l’apothéose là. j’étais sûre que je pouvais compter sur toi!
    j’attends toujours la photo (ton nouvel article est bien évidemment allé rejoindre les autres à côté de la machine à café).
    Bons baisers de Rabat!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici