☰ Menu eFinancialCareers

Le concours des Mémoires de l’économie et de la finance confirme un certain décalage entre la formation et les attentes des professionnels

Le Centre des professions financières a organisé sa cérémonie annuelle de remise des prix des meilleurs Mémoires de l’Économie et de la Finance au siège du Groupe La Poste, sous le haut patronage du Président Jean-Paul Bailly. Nous avons reçu 142 mémoires, dont 44 % rédigés en anglais, en provenance de 55 centres d’enseignement dans 13 pays européens, indique Jean-Guy de Waël, président du jury. En 2012, notre objectif est d’atteindre 200 mémoires et d’avoir encore une meilleure couverture européenne .

Rappelons que ce concours international, doté d’un Grand Prix de 10 000 € ainsi que de prix spécialisés allant de 2 500 à 5 000 €, est ouvert aux étudiants de 2e et 3e cycles liés à la finance (assurance, banque, droit, comptabilité, économie, gestion, immobilier, risque) ayant rédigé un mémoire en langue française ou anglaise ayant obtenu une note égale ou supérieure à 15/20 ou B+.

Cette année, la sélection a été particulièrement rude et certains organismes professionnels ont décidé de ne pas distribuer de prix car il y avait pénurie de mémoires sur certains sujets. C’est notamment le cas de l’ASF (Association française des sociétés financières) et de la CNCC (Compagnie nationale des commissaires aux comptes). Pourtant, entre les perspectives de l’audit légal dans l’UE ou les normes comptables, ce ne sont pas les sujets qui manquaient, explique Brigitte Guillebert, directeur délégué de la CNCC. La bonne nouvelle, c’est que la dotation de notre prix, actuellement de 5 000 €, sera doublée pour la prochaine édition .

Même l’AFGAP-PRMIA (Association française des gestionnaires d’actif passif et Professional Risk Managers’ International Association) n’a pas trouvé chaussure à son pied, malgré 45% de mémoires à dominante mathématiques financières. Nous aussi avons bien failli ne remettre aucune récompense, fait remarquer pour sa part Valérie Ohannessian, directrice générale adjointe de la FBF. Nous avons en effet constaté un décalage entre les professions que nous représentons et les mémoires que nous avons reçus. Cela signifie que nous devons entretenir un travail de proximité avec les universités .

Palmarès 2011

Voici donc les mémoires récompensés lors de la 27e cérémonie, dont le contenu de certains est accessible sur Internet. Pour information, la date limite de dépôt des candidatures pour la prochaine édition a été fixée au 16 décembre 2011. À vos agendas…

Grand Prix des professions financières

Can Monetary Policy Help to Prevent the Emergence of Asset Price Bubbles ?

Par Wolf Heinrich Ruter, sous l’autorité du professeur Harald Badinger

Vienna University of Economics and Business Administration

Prix AFG (Association française de gestion financière)

Performance of Mutual Funds

Par Christian De La Torre, sous l’autorité du professeur Gunter Löffler

University of Ulm

Prix AREIM (Association de recherche et d’étude en immobilier)

L’externalisation de l’immobilier crée-t-elle de la valeur ?

Par Vincent Elriz et Gwendal Guillerme, sous l’autorité du professeur Yann le Fur

HEC Paris

Prix FBF (Fédération bancaire française)

Étude de la contribution à la découverte des prix dans le paysage post-Mifid

Par Stéphanie Ligot, sous l’autorité du professeur Carole Gresse

Université Paris Dauphine

Prix FFSA (Fédération française des sociétés d’assurance)

Analyse de la solvabilité d’un régime de retraite supplémentaire

Par Quentin Guibert, sous l’autorité du professeur Alexis Bienvenüe

Université Paris Dauphine

Prix Paris EUROPLACE

L’impact des critères socialement responsables dans la gestion des portefeuilles

Par Alexandre Gueulette, sous l’autorité du professeur Ariane Szarfarz

Solvay Brussels School of Economics & Management

Mention Paris EUROPLACE

L’action de concert : de l’identification des concerts occultes dans les sociétés cotées

Par Arnaud Carrère, sous l’autorité du professeur Philippe Didier

Université Paris Descartes

Prix SFAF (Société française des analystes financiers)

CEO compensation and firm performance in France

Par Miguel Baptista, sous l’autorité du professeur Ulrich Hege

HEC Paris

commentaires (1)

Comments
  1. JE VIENS DANS MON MÉMOIRE DE MASTER 2 DE FAIRE UNE CONTRIBUTION EN AUDIT BANCAIRE QUI VA RÉVOLUTIONNER LE CONTRÔLE INTERNE DANS LE SECTEUR BANCAIRE. JE VOUDRAIS DONC PROPOSER MON MEMOIRE A UN CONCOUR DE MEMOIRE EN AUDIT ET CONTROLE BANCAIRE. POURRIEZ VOUS M’INDIQUER LA VOIX A SUIVRE.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici