☰ Menu eFinancialCareers

Les cabinets d’avocats en sous-effectifs

Le marché de l’emploi des avocats pour la finance s’avère extrêmement tendu. Les salaires progressent fortement. Les cabinets se bataillent pour séduire les plus spécialisés.

Les cabinets d’avocats recrutent à tour de bras. Landwell & Associés, par exemple, projette l’embauche d’une centaine d’avocats, alors qu’il emploie déjà plus de 400 collaborateurs. Ce cabinet est en train de connaître une progression de ses effectifs d’au moins 25% et ce seulement en quelques mois.

Pour accompagner cette montée en puissance, il vient de recruter comme directeur et spécialiste de la fiscalité Nicolas Jacquot, auparavant en charge des réformes fiscales au ministère de l’Economie et des Finances. Cette nouvelle arrivée s’inscrit dans le soutien de notre croissance très forte en particulier dans le domaine du M&A, des restructurations et de la gestion fiscale des entreprises cotées ou patrimoniales , relève Landwell & Associés.

La chasse aux juniors

En fait, tous les cabinets d’avocats d’affaires sont en sous-effectifs. Ils se montrés prudents avec la reprise économique qui a débuté en 2005. Mais l’afflux de liquidités sur de nombreuses activités a multiplié les besoins et a amené les cabinets à renforcer considérablement leurs équipes.

Tous les domaines de la finance sont concernés : financements LBO, financements de projets, financements immobiliers, titrisation, produits dérivés, émissions, etc., confirme Anne-Cécile Nègre, consultante chez Equiteam, cabinet de recrutement spécialisé sur les fonctions juridiques et fiscales. Les cabinets recherchent des avocats ayant une spécialisation pour chacune de ces activités, même si certains veulent garder une certaine polyvalence. Les expérimentés tirent avantage de cette situation mais aussi les jeunes diplômés. Nous assistons à une course aux juniors, notamment en raison de la réforme de l’Ecole du Barreau, qui retarde leur arrivée sur le marché .

Les cabinets anglo-saxons offrent de meilleures rémunérations

Résulta t ? Les salaires s’envolent. Les cabinets de recrutement se bataillent sur les mêmes profils. Si un junior pouvait au mieux espérer 50K€ annuels il y a un an, à présent il peut décrocher jusqu’à 70K€ dans un cabinet londonien, 80K€ au sein d’un cabinet américain, et un peu moins chez un cabinet français. En réalité, les propositions financières sont extrêmement variables. Sachez toutefois que les recruteurs sont prêts à s’aligner sur les prix du marché et à tirer votre rémunération vers le haut, en particulier si vous avez une spécialisation en droit britannique.

commentaires (35)

Comments
  1. Une course au recrutement? Une spécialisation en droit anglais? Je suis dans la branche des juniors et je corresponds à tout cela et j ‘avais toute la meilleure volonté pour entrer dans un cabinet, mais rien. On nous dit que le marché est inondé et qu’il y a plus de diplomés que de postes de jeunes avocats. Faut savoir !
    Il ne faut pas seulement ces diplomes, mais beaucoup d’autres choses qui, elles, ne sont pas écrites. Donc ces cabinets devraient faire un peu gaffe aux CV qu’on leur envoie plutot que d’aller dire qu’ils sont à sec de main d’oeuvre !

  2. Intéressant le commentaire de Wesh. Les Webmasters pourraient-ils nous éclairer un peu ? En effet comment peut-on avoir une telle différence de vues sur le même sujet ? Surtout que ce n’est pas la première fois. Alors, à supposer que Wesh soit honnête (et qu’il ne se sur-estime pas) la crédibilité de Efinancialcareers pourrait remise en doute si ce qui est écrit ne correspond à aucune réalité… Réponse please ?

  3. Encore une démonstration de la manque de crédibilité de ces cabinets de recrutement, soit disant professionnel du recrutement comment peut on dire cela surtout en ce moment.
    Il suffit d’aller dans une fac de droit et de demander aux personnes qui recherche un poste de juriste junior combien de temps ils mettent si encore ils arrivent à faire qu’un simple stage ds ce type de structure. Pour répondre à des offres de juriste junior il faut avoir deux ans d’expérience pro, être courant dans plusieurs langues, avoir des notions de compta de finance et tt çà pour un salaire d’environ 34000€. La plus part des cabinets de recrutement polluent les sites d’emploi par des offres pour ce faire une base de candidat, et sans réellement avoir d’offre.
    La plupart des postes, surtout pour un poste de juriste ne passe pas par ce type d’intermédiaire sauf dans certains cas pour attire des seniors, mais très peu pour des postes de juriste junior.

    Ridicule

  4. Lorsque l’on veut dégonfler les salaires d’un secteur il suffit de dire qu’il est en tension.
    L’effet a court terme c’est l’afflux de candidat et donc les prix chutent. CQFD pas besoin d’avoir bac-3 pour comprendre cela

  5. malin, tu n’as pas l’air de connaitre le contexte. “Lorsque l’on veut dégonfler les salaires d’un secteur il suffit de dire qu’il est en tension.”
    Le problème c’est qu’on sait que le marché des juristes et avocats juniors est saturé. Alors les prix n’ont pas besoin de chuter vu qu’ils ne sont déjà pas au top. Les seuls qui viennent raconter des bêtises sont ceux qui sont censés être des experts du recrutement dans le secteur.
    70000 euros un junior? Ca se saurait si Paris était Londres au niveau salaire en cabinet.
    Marché tendu? Gros salaires? 1 000 diplomés de l’EFB par an à Paris, des Masters en droit des affaires qui se créent partout, même en école de commerce ( ils savent tout faire dans ces établissements) donc on sait pertinement qu’il y a du monde. Je vois pas comment on peut arriver à des aneries pareilles en concluant que le marché est tendu.
    On sent que c’est pas le recruteur qui cherche ou a cherché du boulot. Il y a déjà afflux de candidats, les prix sont bas, alors en plus si les prix doivent chuter encore grace à des interventions comme ces brillants chasseurs de têtes qui créent une bulle salariale fictive chez ls juristes, on est pas dans la M…

  6. Il faut replacer dans le contexte. Les avocats d’affaires constituent un micromarché dans la profession d’avocat, où il est exact que la majorité, qui exerce dans le droit civil, peine à vivre de son activité. Ils sont ultra-spécialisés et les cabinets ne veulent que les meilleurs : ceux qui ont aligné les mentions durant leur cursus. Ils ne souhaitent pas, comme en 1999, abaisser leurs critères, quitte à être en sous-effectifs et entraîner de nombreuses heures supplémentaires chez les collaborateurs.
    C’est démentiel mais nous confirmons que les avocats d’affaires spécialisés dans la fusion/acquisition, par exemple, avec une bonne connaissance du droit anglais peuvent débuter à 80K€ à Paris dans un cabinet anglo-saxon.
    Dans les entreprises, la rémunération des avocats reste plus raisonnable et débute à 35K€. De 2000 à 2004, les cabinets n’ont pas recruté. Les avocats avec 3 ou 4 ans d’expérience s’avèrent très rares et le rallongement de 1 an à 18 mois de la formation à l’école du barreau réduit la présence de jeunes diplômés sur le marché en ce moment.

    Gwenola Cizeau, chasseur de tête à Equiteam Répondre
     
  7. Il ne faut pas dire que le marché est tendu, en gros qu’il y a plus de postes que de candidats pour le satisfaire. Il faut dire que les cabinets sont victimes de leur stratégie de court terme, et couplé à des exigences surréalistes ( diplomes, langues, situation géographique des études ) dont on a déjà parlé dans un précédent article.
    Cela donne une situation dans laquelle, pour une fois, les rares qui rentrent dans les cases extremement rigides de la politique de recrutement de ces cabinets s’en tirent bien. Tant mieux pour eux.
    Mais on ne peut pas conclure que le marché des juristes est tendu. Le marché des juniors de 3 à 4 ans d’experience en M&A avec ecole de commerce + dess droit des affaires + LLM + parlant bien l’anglais, le Français et si possible Russe Chinois ou Arabe + des mentions partout depuis qu’il est bébé, est un marché tendu, ok, mais ca se comprend.

  8. Nous parlions justement de ce marché (avocats financement/M&A des cabinets anglo saxons ou assimilés à Paris). Donc nous tombons finalement d’accord; excellente nouvelle !

  9. Attention à bien préciser qd vous parlez de rémunération : les cabinets anglo-saxon pratiquent la retrocession d’honoraires; seuls qques grands cabinets francais salarient leurs avocats.
    Ce qui signifie que 80K€, c est brut de chez brut… après impôts et cotisations, il ne reste en gros que la moitié en net.

  10. Chère Gwenola, ne soyez pas si hative à conclure que nous sommes d’accord.
    Ce que vous dites est que le marché est tendu car les candidats sont rares. Ce que je dis est que le marché est tendu car les exigences des cabinets sont devenues irréalistes alors qu’il n’y a jamais eu autant de juniors sur le marché.
    Vous dites que le marché est tendu, je dis que le marché est bouché. Vous développez le point de vue de quelqu’un qui cherche selon des critères bien précis et qui ne peut pas regarder ailleurs. Vous n’êtes pas juriste. Vous avez un point de vue exterieur et vous pensez tout connaitre du marché. En réalité, le droit des affaires pour les juniors est loin d’être le pont d’or que vous décrivez.
    Nous ne sommes donc pas d’accord.

  11. 40000 net pour 100 heures de boulot facturées par semaine, donc à peu près 110 heures de présence au cabinet, ca fait près de… 3 fois plus de boulot que les 35 heures. Donc en calculant qu’un smicard gagne près de 1000 euros net par mois pour arrondir, ce qui fait 12000 euros par an net, pour 35 heures par semaine, on arrive à la conclusion que l’avocat d’affaires qui gagne 3 fois plus que le smicard travaille 3 fois plus mais…
    formule = x2+y33 x 1000 (z10 eMC2)= l’avocat d’affaires débutant est au smic horaire
    GENIAL pour un bac + 8

  12. Effectivement, rares sont les grands cabinets français qui salarient. Les collaborateurs sont très majoritairement en BNC.
    Wesh, contrairement à ce que vous écrivez, j’ai été avocat et j’ai travaillé dans ces cabinets… Je pense connaitre assez bien ce micro-marché, même si cela semble vous déplaire ! Par ailleurs, oui , nous cherchons selon des critères bien précis, c’est l’essence du recrutement !!!

  13. c que du bla bla bla.Que les meilleurs gagnent mais aussi les pistonnés bien entendu.travailler 110 heures c affolant m

  14. zorro a ecrit: “GENIAL pour un bac + 8”. Meme si je suis tout a fait d’accord avec ton raisonnement, je ne vois pas d’ou vient le Bac+8. Un M2 est “seulement” Bac+5, donc meme si on ajoute un LLM ou une ecole de commerce (1 an “seulement”), on arrive au niveau Bac+6, au lieu de Bac+8, soit une difference de 2 ans quand meme. A moins que tu ais en tete qu’il faut 2 ans d’experience egalement ?

  15. Bac + 6 pour M2+LLM ou ecole de commerce, mais… il faut ajouter les 18 mois d’école d’avocat, donc bac + 7,5 , minimum.

  16. Gwenola, vous écrivez que les cabinets n’ont pas recruté de 2000 à 2004, soit, en d’autres termes, durant une demi-décennie. Voulez-vous dire par là que les juristes trouvaient directement une collaboration ou que le marché était bouché pour cinq promos successives de droit ?
    Vous parlez par ailleurs des bonnes perspectives des candidats ayant de bonnes connaissances en droit anglais, cela ne concerne en réalité qu’une minorité de gens, en compétition. Je rappelle qu’avoir des bonnes connaissances en droit français représente déjà un certain investissement.
    Je ne crois pas que travailler en cabinet soit en réalité si attirant pour un junior, si ce n’est pour celui attiré par un certain prestige et ignorant de ce qui les attend vraiment. Je ne trouve pas très sympa de communiquer aussi largement de telles informations qui ne concernent que quelques ‘dizaines’ d’élus.
    Je connais un certain nombre de juristes passés par là, certains brillants, aucun ne gagne les sommes annoncées. De qui se moque-t-on ?

  17. Je souscris completement avec les commentaires faits sur la rétrocession d’honoraires d’une part, et sur le fait que ces salaires élevés ne visent qu’une petite population d’autre part.
    Sur le premier point, je pense qu’en France on raisonne de facon moyen-ageuse et il faudrait considerer le net net autant que possible (même si dépend partiellement du statut familial).
    Je bosse au luxembourg (qui pratique la retenue à la source) et je suis frappé que pour les professionnels qui travaillent ici, la seule question c’est le net net. Les avocats, particulièrement en rétro d’honoraires, sont les premières victimes de cette rémunération qui peut n’etre que “facialement” elevé.
    Sur le second point, il faut effectivement rappeler que seuls quelques cabinets américains proposent des niveaux de rémunération très elevés à l’embauche… Y en a -t- il plus de 15 sur la place de Paris à proposer ces niveaux ?

  18. mitgetman, quand tu demandes “y en a-t-il plus de 15”, tu parles de cabinets ? Ou plutot (soyons realiste) du nombre de personnes embauchees par an dans ces cabinets ?

  19. Qui croire?
    Je suis d’avis de dire que les marchands de rêves n’ont pas encore terminé leur histoires et les chasseurs de tête semblent être de mèche apparemment .
    Plus sérieusement ne savez vous donc pas qu’il est difficile pour un juriste avocat ou non d’être tres bien rémunéré eu et gard à sa formation ?
    La france ce n’est pas les Etats-Unis . Il y a bien longtemps que le métier d’avocat a perdu de son prestige en France.

  20. Je suis tellement d’accord!

  21. Je suis avocat d’affaires dans une petite société de conseil à Paris. J’ai débuté à 40 k € il y a 5 ans, et là après 5 ans d’exp, mon salaire fixe + variable oscille entre 70 et 90 k brut annuel!
    La rémunération est atractive et je compte bien dépasser les 100 k brut annuel d’ici 1 an!

  22. Tout à fait d’accord avec Zorro ! je suis avocat d’affaire et pense sérieusement à me recycler dans un domaine ou les chiffres ont une réelle signification. 80 k€ en rétro (bonus compris j’imagine) ça fait grosso merdo 45 k€ à la fin de l’année, pour un nombre d’heures facturées devant être supérieur 2.300 heures (à multiplier environ par 1.75 pour obtenir le nombre d’heures de présence car toutes ne sont pas facturable).
    Le pire c’est qu’avec le même parcours aux USA c’est le pactole ! Je confirme que les 80 k€ (ou en tout cas les 70) en premiere année sont effectivement possibles dans les cabinet du top 10 mais pour arriver à 80 k€ de rétro il faut avoir fait un bon paquet de nuits blanches et de WE au cab.
    Or un récent sondage réalisé auprès des étudiants de l’EFB de Paris précisait que plus de 70% des étudiants de l’année en cours ne se voyaient pas être avocat toute leur vie et souhaitaient au contraire avoir une vie privée. Et cela se constate dans les cabinets où les seniors ayant environ 7 années d’expérience partent en entreprise.
    Bref, malgré la richesse de cette discipline aujourd’hui je ne conseille à aucun étudiant de choisir le droit comme formation.

  23. Il m’a semblé comprendre que les recrutements baissaient pour le departement “sociétés”, le Corporate/LBO/M&A, qui absorbait, il y a encore quelques temps le plus de monde.
    Et, prallèlement pour une activité en droit financier/bourse/banque, les cabinets exigent une formation economique/comptable d’ecole de commerce.
    Dès lors, au final et concrètement, une personne avec un un Dess ou DEA de droit des affaires + un LLM et le diplome d’avocat, peut se tourner vers quels departements ??

  24. Je travaille depuis plus de 10 ans dans un cabinet d’affaires anglo-saxons, dépassant les 100 heures hebdomadaires et je vous assure que les 70k€ pour les juniors c’est totalement inconcevable.
    Moi, avec autant d’années d’expérience, j’avoue en toute sincérité ne touché que 70k€ brut l’année dont plus de la moitié part en charge ce qui me reste grosso modo 30k€ net. Je ne vous parle pas de ma privée car je n’en ai même pas..

  25. Bonjour,

    Je sais que ma réaction va en irriter plus d’un.
    Voici mon parcours : ingénieur informatique, DEA de maths appliqué (fi), DESS ingénierie immobiliere ; j’ai occupé des postes très lucratifs jusqu’au jour où j’ai compris qu’un salarié n’est qu’une bête de trait.
    J’ai ouvert 6 petits commerces ( alimentation générale(3), épicerie fine(1), livraison à domicile (1), vin du monde (1))
    Rien de tres glorieux ; un ancien camarade m’a meme dit un jour : “tu es devenu l’epicier arabe du coin”

    Certes mes anciens camarades de promos gagnent un peu plus que moi (moi : env 60 kE net) mais certains sont devenus cocainoman, alcoolique, d’autres ont une vie de chien, des ulceres et meurent de trouille à l’idée d’être licencié au premier coup de vent.

    Posez vous une seule question : que savez vous contruire avec vos dix doigts ?

    En répondant à cette question j’ai définitivement laissé tomber le prestige du diplôme pour la satisfaction de bâtir quelque chose … et qui rapporte, et me rapportera plus encore que mes diplomes.

  26. mon cas” petit cabinet luxembourgeois. 4750/mois brut ce qui sgnifie 2800 en net voila

    parcours JD maitrise droit affaire etc…

  27. Bonjour,
    j’ai une maîtrise de droit des affaires à la Sorbonne.
    Après le bac, mon rêve était d’obtenir ce diplôme. Je me voyais déjà, en haut de l’affiche …!
    Aujourd’hui, je lis les offres d’emploi pour un poste d’avocat ou de juriste : profil recherché : DESS + CAPA + Ecole de co. + Anglais courant

    Résultat des comptes, il me manque encore 3 ans d’études. Ma maîtrise, je peux me torcher avec ! si on m’avait dit, après mon bac, que je m’engageait pour une galère, j’aurai tenté Popstars .

  28. Les cabinets de recrutement exagèrent probablement, il n’empêche que lorsque vous rentrez dans les critères, ces salaires sont tout à fait réalistes.

    Moi j’ai fait 5 ans de droit, une des trois pasrisienne, je parle anglais et j’ai fait des stages en banques d’affaires et en finance. Avec ça, les 80k€ ne sont pas volés..
    La situation de l’avocat en cabinet anglo-saxon qui travaille depuis 10 ans et qui touche 3000net: c’est surréaliste…y a forcément un problème

    Je crois que les gens ont mal compris l’article. C’est évident qu’il ne faut pas pleurer quand on a une simple maîtrise de droit des affaires. Ces salaires ne valent que pour des profiles ultra diplomés. Ces profiles sont donc rare à l’inverse de la maîtrise (combien de personne ont une maîtrise de droit chaque année à paris…plusieurs milliers. Combien font en plus une école de commerce (et pas un MS, la grande école: une petite 50…calculez…)

  29. En réponse au post de lawyer: moi aussi je remplis tous les critères (voire plus), et au risque de choquer, 80 brut (voire plus dans qq cabinets) donc environ 45 net au départ, j’appelle ça de l’arnaque et de l’exploitation pure (si je compare avec mes camarades partis en banque ou aux USA, et non à de simples maîtrise…)

  30. à mon avis,vous n avez pas compris

    la france est saturée, tout simplement

    y a pas ou plus de places,

    tous les secteurs qui ont le vent en poupe, ne sont pas applicables à ces memes secteurs mais français

    en france, il n y a de la place que pour le top 10 de Hec, Assas-sorbonne, X,Essec , bref la crème des crèmes

    les autres ben c’est le smic…je pense que la france va bientot exploser….

    Wis lawyer M&a-Hostil takeovers Répondre
     
  31. Etrange, je suis atypique et Bac +8 mais avec une expérience terrain étendue, pas vraiment bilingue mais bidouillant dans plusieurs langues…. en province et je les atteint vos 80k€ bruts… sans cabinet anglo saxon, sans piston, sans école prestigieuse sur mon CV… je n’ai pas la quarantaine mais il est certain que je suis très loin des 35h hebdo. Cela peut paraître pompeux mais bien bosser, sur la durée, ça suffit parfois !

  32. IL y a 30 000 étudiants qui s’inscrivent chaque année en premiere année de droit pour 40 000 avocats en France et 8 000 juristes (grosso modo). ca donne un peu une idée du marché. Une maîtrise de droit ne vaut strictement rien sur le marché. Les études sont très longues (7ans et demi pour un avocat) et extrèmement aléatoires. Même avec le diplôme d’avocat (qui n’est pas évident à obtenir) c’est très dur. Environ 70% des jeunes avocats ne trouvent pas de collaboration et la moitié qui en trouvent arrêtent au bout de 4/5 ans. C’est suicidaire de se lancer dans le droit ! Je suis avocat depuis 1 an et j’enchaine les missions d’intérim dans des boites. En plus les boites en France n’embauchent quasiment que des écoles de commerce (puissance des réseaux). La seule solution c’est d’être bilingue .Là on a une chance. Mais le problème c’est que quand on a glandé 7 ans en fac, on peut plus se permettre de repartir un an à l’étranger.

  33. Avocat depuis un an dans un cabinet anglo-saxon avec une maîtrise et un diplome d’école de commerce = Rétro à l’embbauche hors bonus : 72k€
    Je connais plutôt bien le marché et cette retro est plutôt dans la moyenne des cabinets anglo saxon parisien…. Ainsi, les 70k€ évoqués dans l’article quoique un peu haut pour 2007 n’ont rien d’exagéré. Les diplomes sont évidemment importants mais les expériences et les stages sont tout aussi importants….

  34. Oli333 a raison. La rémunération dépend énormément de la qualité du junior. Je suis dans la même situation qu’elle en contentieux, un petit département, avec une rémunération légèrement supérieure.
    Pour faire simple, la différence d’efficacité entre un bon avocat et un avocat moyen est énorme, et la différence de rémunération résulte de la différence d’efficacité. En droit, le résultat est souvent binaire: soit le conseil est efficace, soit il ne l’est pas, et c’est encore plus vrai en contentieux. Quand les enjeux sont vraiment importants, mieux vaut payer quelques dizaines de milliers d’euros supplémentaires que perdre un bon client.
    Bien entendu, comme d’autres intervenants l’ont rappelé, la plupart des avocats n’est pas dans les meilleurs (par hypothèse) et ne travaille pas pour des clients aussi riches, d’où la différence de rémunération.

  35. Tres sincerement 80k en retro ça a rien d’extraordinaire comme salaire!
    on tourne autour de 40k net ce qui est dans la moyenne , haute certes, des salaires a l’embauche mais ca a rien de transcendant. Apres les questions que je me pose c’est plutot la possibilité de devenir associé dans ces gros cabinets car c’est bien là le principal. Or il semble que ce soit super mais alors super tendu! tres tres peu d’elus

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici