☰ Menu eFinancialCareers

Mazars lance un chatbot pour recruter de nouveaux candidats

Qui n’a jamais eu envie d’un petit coaching personnalisé juste avant ses entretiens ?

Qui n’a jamais eu envie d’un petit coaching personnalisé juste avant ses entretiens ?

Les services RH s’emparent de la technologie des « Chatbots » pour attirer les nouvelles recrues. Preuve en est, le cabinet de conseil et d’audit Mazars propose une séance de coaching pas comme les autres avec « SAM », son nouveau chatbot Facebook Messenger. « Nous essayons de surfer sur les dernières innovations technologiques et les adapter à nos enjeux et problématiques de recrutement, notamment à l’égard des nouvelles générations des millenials », explique Olivia de Faÿ, directrice Talent Acquisition et Marque Employeur chez Mazars.

« Pour les étudiants, SAM le chatbot va offrir des réponses immédiates à leurs questions : un vrai ‘plus’ à l’ère du conversationnel virtuel et de l’instantanéité ! L’interaction est rendue plus accessible, plus informelle, moins ‘intimidante’. Pour les entreprises, recourir à un chatbot permet de délivrer un premier niveau d’information », poursuit-elle.

Comment ça marche ?

Le mot chatbot est né de la contraction entre le « chat » (comme chater/discuter en anglais sur service de messagerie) et « bots » (pour robots). Les chatbots étaient déjà utilisés pour le e-commerce et les relations clients. Le chatbot est composé d’une interface utilisateur (sms, messenger, ou autre) qui va capter les messages envoyés par l’utilisateur, analyser la sémantique des mots et répondre à l’internaute.

Derrière le développement du chatbot de Mazars, il y a près de deux mois de conception-développement et de tests de la part des équipes du cabinet accompagnées de l’agence FCINQ, un des meilleurs spécialistes du chatbot, aussi connu pour avoir développé le chatbot de Star Wars – Rogue One. Le projet a également réussi à embarquer l’interne puisque Mazars s’est appuyé sur une dizaine de collaborateurs pour tester SAM, lui poser les questions les plus farfelues pour proposer au final l’expérience la plus fine possible.

Un concept ludique et décalé

SAM est un chatbot Facebook Messenger. C’est un personnage chaleureux, bienveillant, serviable, qui aime les jeux de mots, l’humour et les gifs… Il a été conçu pour répondre à une quantité incroyable de questions. Vu sa position centrale dans l’entreprise, SAM sait tout, il voit tout. Il a transporté de nombreux candidats pour passer leur entretien chez Mazars.

Du coup, il connaît tous les petits trucs à faire et ne pas faire pour réussir ses entretiens et va se faire un plaisir d’aider les candidats… En plus du coaching, SAM permet aux candidats de rechercher des offres d’emploi ou encore de poser ses questions sur l’entreprise.

Ainsi, en s’adressant directement à SAM, le candidat converse avec un élément central et utilisé par toutes les équipes de l’entreprise, sachant que le chatbot a trois sujets de conversation : le coaching pour préparer son entretien, l’entreprise pour mieux connaître la culture de Mazars, les offres d’emploi disponibles pour postuler.

Une expérience conversationnelle

« À la recherche d’une nouvelle expérience conversationnelle portant sur le recrutement et l’ADN de Mazars, nous avons donné vie à un des ascenseurs du siège tout en réinventant son rôle. De simple infrastructure, il est devenu cette personne bienveillante, distribuant conseils et potins que chaque personne espère rencontrer lors de son rendez-vous d’entretien d’embauche », explique Stéphane Villareal, directeur de création chez FCINQ.

« L’échange entre SAM et le candidat sur Facebook Messenger devient alors un moment à part, à la fois informatif et décalé. Et qui sait, peut-être que les futurs candidats, le jour J, repenseront à cette expérience unique au moment de choisir leur numéro d’étage », conclut-il.

Voici un petit aperçu de la personnalité de SAM…

chatbot

 


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici