☰ Menu eFinancialCareers

La Suisse, meilleure destination pour une carrière à l’international en 2017

La Suisse, eldorado des expatriés professionnels

La Suisse, eldorado des expatriés professionnels

Menée auprès de 26.871 expatriés, la 9ème édition de l’étude HSBC Expat Explorer vient de paraître. Elle analyse 47 pays selon huit critères liés à la carrière : revenus, équilibre vie privée et professionnelle, culture du travail, possibilité d’acquérir de nouvelles compétences, progression de carrière, sécurité de l’emploi, accomplissement professionnel et packages d’expatriation.

L’étude confirme l’attrait professionnel de l’Europe pour celles et ceux souhaitant effectuer leur carrière à l’étranger et bénéficier de très bonnes conditions de travail. « Six pays Européens se sont hissés dans le top 10 et sont reconnus pour leur forte culture professionnelle, leur bonne sécurité de l’emploi et leur excellent equilibre entre vie personnelle et vie professionnelle », précise Dean Blackburn, directeur de HSBC Expat.

Toutes catégories confondues, la Suisse demeure cette année encore la destination professionnellement la plus attractive pour une carrière à l’étranger en 2017. Il faut dire que la confédération helvétique offre les meilleures perspectives en termes de revenus. En moyenne un expatrié européen vivant en Suisse gagne plus de 188.000 $ (soit 180.000 € par an), soit quasiment deux fois plus que la moyenne mondiale. Qui plus est, 69% des expatriés en Suisse disent avoir constaté un meilleur équilibre vie privée/ vie professionnelle et 61% jugent que la culture du travail y est meilleure que dans leur pays natal.

La France à la traîne… ou presque

A contrario, la France s’avère peu attrayante professionnellement pour les expatriés se plaçant seulement en 35ème position des pays les plus recherchés professionnellement, en perte de quatre places par rapport à 2015. Seuls 16% des expatriés en France déclarent avoir évolué professionnellement depuis qu’ils sont dans le pays, et la France arrive en avant-dernière position en termes de perspectives d’accroissement de revenus, juste avant l’Espagne.

C’est en matière d’équilibre vie privée-vie professionnelle que la France figure parmi les pays les plus attractifs des pays les plus souvent cités, en cinquième position. A noter par ailleurs que dans la précédente édition  de l’HSBC Expat Explorer publié en septembre qui prenait en compte des critères plus larges relatifs à la qualité de vie, au système de santé ou encore à l’éducation, la France effectuait un bond de 20 places, se classant à la 21ème place mondiale.


Crédits photo : Erik Tham / gettyimages

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici