☰ Menu eFinancialCareers

Post-Brexit : les emplois en banque qui resteront (ou pas) à Londres

Le temps de faire sa valise est-il venu ?

Le temps de faire sa valise est-il venu ?

Vous travaillez actuellement dans le secteur bancaire à City de Londres ou Canary Wharf ? Est-ce que ce sera toujours le cas en 2020 ? Ou bien serez-vous obligés de revenir à Paris, voire partir vers une autre destination comme Francfort par exemple ?

Pour le savoir, des analystes bancaires de BCG ont réalisé un petit graphique fort instructif. Ainsi, si vous travaillez dans les M&A, les matières premières, les changes, les marchés émergents ou les produits titrisés, il y a de grandes chances que votre activité soit maintenue à Londres. A contrario, si vous travaillez dans les dérivés, taux ou crédits libellés en euros, alors vous devrez certainement déménager.

La régulation y est pour beaucoup. Alors que certains se demandent si l’UE peut vraiment exiger que les dérivés libellés en euros soient traités sur son territoire, les analystes de BCG aquiescent. « Les dérivés libellés en euro seront probablement traités en Europe », expliquent-ils. Par contre, les métiers liés aux opération de change sont « exonérés » de cette contrainte et continueront d’être exécutés à Londres, qui dispose de « l’infrastructure pré-existante ».

De là à acheteter une maison dans la banlieue de Londres… Car rien ne dit au final que vous ne devrez pas partir, et ce même si vous travaillez sur les marchés obligataires (DCM) ou les prime services. Car la réglementation n’est pas tout : BCG indique que certaines entreprises vont délocaliser leurs activités vers leurs pays où se trouve leur siège social pour « concentrer les effectifs et se re-dynamiser au niveau opérationnel ».

BCG remain and leave

Photo credit:Thomas Northcut

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici