☰ Menu eFinancialCareers

Des étudiants de HEC Paris gagnent un concours d’Harvard en planchant sur… Blackstone

Le CEO de Blackstone entouré de l'équipe victorieuse

Le CEO de Blackstone entouré de l'équipe victorieuse

Cette semaine, HEC Paris a indiqué qu’une équipe internationale composée d’étudiants en Master issus de ses rangs avait gagné la finale de l’édition 2016 du Harvard International Finance Competition, un concours international de finance organisé sur le prestigieux campus de l’université américaine par Harvard Extension Business Society à destination des étudiants en commerce et finance des grandes universités dans le monde. Les participants devaient résoudre une étude de cas focalisée sur l’évaluation d’entreprises et la banque d’investissement.

Baptisée Modigliani en référence au théorème Modigliani-Miller, l’équipe de HEC Paris était composée de quatre étudiants internationaux de différentes nationalités : Dominik Stefano Campanella, étudiant en sciences informatiques (Allemagne), Zhongqiang Lin, étudiant en business administration (Singapour), Piotr Dziadosz, étudiant en philosophie et économie (Pologne) et Vaibhav Longani, étudiant ingénieur (Inde).

L’équipe de HEC Paris a de quoi être fière de son exploit, la sélection étant plutôt drastique. Sur la cinquantaine d’équipes de grandes écoles qui se pressaient sur la ligne de départ, seules quelques-unes d’entre elles ont été retenues : Harvard et HEC Montreal pour l’Amérique du Nord et, côté européen, l’ESCP, Solvay, London Business School et HEC Paris.

Après un tour préliminaire présentant les CV de chacun des participants, les équipes sélectionnées ont ensuite été autorisés à participer au deuxième round de la compétition où les présentations des équipes ont été passées au peigne fin. Ensuite, les 10 meilleures équipes ont remis leurs présentions à un jury de professeurs d’Harvard et de professionnels de la finance.

Etude de cas sur… BlackStone

Le cas de financement utilisé pour le concours de cette année a été écrit par un professeur de Harvard Business School. Il faisait référence à l’une des plus importantes opérations de LBO dans l’histoire de l’industrie du capital investissement, à savoir le rachat en 2007 par le groupe américain de private equity Blackstone de la chaîne hôtelière Hilton pour un montant de 26 milliards de dollars.

Dans le cadre du processus de due diligence propre à ce genre d’opération, chaque équipe participante était chargée de la rédaction d’un memo d’investissement sur la base de recherches sectorielles et sur l’entreprise, d’analyses financières détaillées et autres méthodes d’évaluations des investisssements.

« Compte tenu du degré de complexité de cette opération LBO et l’importance de la recherche que cela supposait, notre équipe a dû gérer au mieux le facteur temps », rapporte un membre de l’équipe. « Nous nous sommes rendu-compte que les concepts théoriques que nous apprenions pendant les cours de Corporate Finance étaient aussi utiles qu’une expérience professionnelle à temps plein ».

D’autant plus que le règlement interdisait aux étudiants de demander conseil à d’autres étudiants, des professeurs de l’école ou des professionnels de l’industrie. Les cours enseignés au premier semestre comme ceux de Stratégie ou de Corporate Finance leur ont donc permis d’avoir les connaissances nécessaires pour analyser les informations clés et résoudre brillamment l’étude de cas. Les étudiants en finance que vous êtes n’ont donc plus aucune excuse pour sécher les cours…

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici