☰ Menu eFinancialCareers

La fin du boom des salaires en banque-finance ?

En France, les rémunérations fixes vont relativement peu progresser cette année, souligne l’étude de rémunération Robert Walters 2008.

Les salaires ayant fortement augmenté entre 2005 et 2007, la tendance à la hausse sera moins marquée pour l’année 2008, indique Guy de Brabois, manager de la division Investment Banking chez Robert Walters Paris. La pénurie de cadres dans la finance entraîne une augmentation structurelle et non pas conjoncturelle des salaires.

C’est généralement entre 8 et 15 ans d’expérience que les plus grosses augmentations de salaires ont lieu. Si les rémunérations fixes évoluent dans des fourchettes relativement proches, c’est au niveau de la rémunération variable que les différences se font le plus sentir. Et il est difficile dans ce domaine de donner des chiffres précis étant donné que les négociations de salaires se font le plus souvent au cas par cas , précise Guy de Brabois.

Certaines fonctions, où le fixe est élevé mais le variable plutôt bas, peinent parfois à trouver des candidats. En tête des profils recherchés, nous retrouvons en particulier les fonctions au contenu très technique en consolidation et en stratégie, explique Sophie Dalibot, manager chez Hays Finance & Comptabilité, cabinet qui publie également chaque année une étude de rémunération des métiers de la finance. Ces postes deviennent beaucoup plus difficiles à pourvoir car certains candidats tombent dans le piège d’un marché devenu plus favorable. Ils acceptent des fonctions au contenu technique plus faible mais aux rémunérations plus importantes.

Exemples

Trader

Expérience 5 ans : 60-70 K€

Expérience 10 ans : 65-110 K€

Bonus moyen 50-400 %

Fund manager

Expérience 5 ans : 55-90 K€

Expérience 10 ans : 90-150 K€

Bonus moyen 30-150 %

Analyste buy-side

Expérience 5 ans : 50-80 K€

Expérience 10 ans : 60-100 K€

Bonus moyen 30-50 %

Consolideur

Expérience 5 ans : 60-80 K€

Expérience 10 ans : 70-100 K€

Bonus moyen 10-20 %

Source : Robert Walters

commentaires (10)

Comments
  1. L’évolution des salaires résulte de l’offre et de la demande.

  2. Offre + Demande + raison
    Si il y a 1 seule personne qui convient à un poste, son salaire ne sera pas infini

  3. Ces salaires ne reflètent malheureusement pas la réalité…
    Je ne perds pas mon temps à développer ses supputations, j’ai encore beaucoup, beaucoup de travail.

    Henri W – Banquier M&A Goldman Sachs Répondre
     
  4. Henri n’est pas très clair et ferait mieux de développer : soit il gagne plus, soit moins (GS inférieur à des fourchettes assez pertinentes !?!). Mettons donc son apparente aigreur sur le compte de sa charge de travail…

  5. Henri est surement un petit péteu qui va passer son bac bientot, ou un grand péteux qui fait de la fusac.
    Quoiqu’il en soit, son post n’est pas bien interessant.

  6. Bien sur que ces salaires sont des conneries… Déjà le trading c’est très vaste, entre du flow equity et du structured products, la différence de salaires est gigantesque. Et puis 100k€ apres 10 ans de trading…même avec 400% de bonus, ce n’est pas énorme

  7. Oh là, mais attendez, ces salaires sont des moyennes. Si tous les traders étaient payés à coup de 500k€ avec bonus 100%+, ça se saurait! Il n’y a que les superstars du prop trading qui en arrivent là, alors faites dans le concret, apportez des éléments tangibles au lieu de brasser l’air comme Henri !!!

  8. quelqu’un pourrait-il m’indiquer une fourchette pour un débutant en middle-office en france ?

  9. pour ameliel 24-30k€ pour le middle office et encore, tu auras de la chance. en principe aussi t’auras du mal à en sortir. niveau salaire, là où tu toucheras le plus, il y a des chances que ce soit à la bnp (parfois 34k€ pour un débutant) mais en revanche à moins de démissionner tu ne feras jamais rien d’autre de ta vie… pour commencer c’est pas mal mais pas plus d’un an, sinon… au passage, ces moyennes c’est tout de même étrange… d’une boîte à l’autre le trader commence direct entre 65 et 85k€… enfin robert walters c’est pas trop du n’importe quoi en principe.

  10. Je ne sais pas en France, mais les fourchettes sont les suivantes dans les principales banques d’affaires americaines, en sales & trading:

    Analyste debutant: NY: 60K $, Londres: 60K BP, Tokyo: 7M JPY
    Associate 1ere annee: NY: 95K $, Londres: 95K BP , Tokyo: 11M JPY

    Plus un bonus 50% / 150% du salaire fixe, dont une partie est souvent garantie. Ces fourchettes francaises paraissent donc bien faibles.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici