eFinancialCareers
A La Une :Banquiers starsMOOC Corporate Finance30 compétences clés en Finance

Vers une séparation des activités banque de détail et financement des collectivités locales chez Dexia ?

Face à la pression accrue des marchés (l’agence de notation Fitch vient d’abaisser la note de viabilité de Dexia à B+), l’établissement franco-belge pourrait poursuivre sa restructuration en procédant à des cessions supplémentaires et en se délestant de son activité de financement des collectivités locales.

Ainsi, Dexia pourrait accroître son programme de cession de lourds actifs toxiques logés dans des obligations de 20 milliards d’euros supplémentaires pour le porter à 100 milliards, d’après une source proche de la banque (Les Échos).

Autre piste envisagée par la banque pour alléger son bilan : se rapprocher de la Caisse des dépôts et de la Banque postale pour créer une banque publique des collectivités locales, ce qui lui permettrait de se défaire, en les extériorisant, de quelque 80 milliards d’euros de crédits aux collectivités locales françaises. Dexia s’est refusé à tout commentaire sur les hypothèses de discussions invoquées dans la presse à ce sujet.

Réorganisation des pôles métiers

Présentement, les métiers du groupe Dexia sont organisés autour de 3 activités : la banque de détail et commerciale (en Belgique, au Luxembourg et en Turquie), le financement des acteurs publics et parapublics (en France, en Belgique, en Italie, dans la péninsule Ibérique et en Allemagne) et enfin, les activités de gestion d’actifs, de services aux investisseurs et d’assurance.

La période n’étant pas vraiment propice au financement des collectivités locales, Dexia est à la recherche d’un nouveau modèle, plus équilibré, moins dépendant des financements de marché. Nous allons vers une modification profonde de la structure du financement des collectivités locales. Les prêts à 25 ans ne seront dans le futur plus des produits possibles pour les banques , explique Pierre Mariani, administrateur délégué de Dexia (La Tribune.fr).

Le Journal du Dimanche et l’hebdomadaire belge Trends vont jusqu’à parler d’une séparation entre l’activité de financement aux collectivités et la banque de détail en Belgique. Il n’y a aucun projet sur la table visant à scinder Dexia. Nous n’avons aucunement l’intention de sortir du métier de financement des administrations locales , rassure Pierre Mariani au quotidien financier belge L’Écho. Reste à savoir si cela suffira à rassurer les collaborateurs de la banque basés en Belgique et qui en début d’année représentaient presque 40 % des 35 185 collaborateurs de Dexia, devant la Turquie (27 %), le Luxembourg (7 %) et la France (6 %).

commentaires (0)

Comments

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici

Vous avez un scoop ?

Envoyez un e-mail à la rédaction avec vos remarques, infos, astuces ou propositions de sujets.

Vous avez un scoop ?

Please fill out the following form:
First Name:

Last Name:

Adresse e-mail:

Your Story:


Thank you. Will contact you shortly.
A server error occurred. Please try