☰ Menu eFinancialCareers

Frédéric Oudéa : “Taxez-moi !” !

Les salariés de la Société Générale pestant contre le message de leur direction implorant d’arrêter la post-it war pour motif d’économies, seront contents d’apprendre que leur patron Frédéric Oudéa n’est pas si avare qu’il en a l’air puisqu’il est même prêt à mettre la main à la poche pour réduire les déficits publics.

Le PDG de Societé Générale figure parmi les 16 chefs d’entreprises et grandes fortunes signataires de l’appel à l’initiative du Nouvel Observateur pour l’instauration d’une “contribution exceptionnelle” des contribuables français les plus favorisés. Cet appel fait écho au cri “Taxez-nous plus!”, poussé outre-Atlantique par les grandes fortunes du pays.

Fredéric Oudéa a perçu près de 3 millions d’euros au titre de 2010, plus de 2,5 fois plus qu’en 2009. Il a ainsi bondi de la 68ème place du classement 2009 du JDN des patrons les mieux payés à la 13ème place dans le dernier classement 2010.

Dans le secteur financier, on retrouve seulement deux autres noms : Jean Peyrelevade, président de Leonardo & Co France et Marc Ladreit de Lacharrière, président du groupe Fimalac.

Nicolas Sarkozy qui ne savait pas par quel bout prendre la question de la taxation des plus riches n’a donc plus vraiment de raison de tergiverser

commentaires (5)

Comments
  1. Tiens Baudouin Prot pas signataire? BNP est pourtant toujours vu comme la plus vertueuse… comme quoi

  2. on lui a mis un couteau sous la gorge à Oudéa vous croyez..?

  3. Ne nous moquons pas des riches qui font un geste de solidarité supplémentaire…en espérant qu’ils payent déjà leurs impôts sur le revenu à la hauteur de ce qu’ils perçoivent. Ainsi que l’ISF. On aimerait voir la liste s’allonger. Nous ne pouvons qu’encourager ce genre d’initiatives même si c’est très démago (ne crachons pas dans la soupe).

  4. c est pas que baudoin prot, mais lidée est parti de son ex patron justement, et tjs membre du ca, michel pébereau de bnpp. je pense que le mot dordre est surement “sauvez la fortune des riches “qui egalement risque de s’évanouir vu l’ampleur de la crise.. mais sait on jamais ds quel autre paradis fiscal cache t-il leur argent et si jamais la fortune de leurs clients sevanouie, eux meme doivent penser à ce que deviendrait leur place/ fauteuil ..

  5. Il peut se le permettre: il a fait voté une augmentation de ses jetons de présence de 2,5 millions cette année, il peut bien lâcher quelques milliers à l’Etat! Loin d’être humaniste, il est plutôt fort en communication!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici