☰ Menu eFinancialCareers

Salaires 2007 : Jusqu’à +40% sur certains métiers

L’étude que vient de publier Robert Walters sur l’évolution des salaires en finance en 2007 met en avant un rattrapage de l’hexagone par rapport aux places étrangères. Cette hausse s’explique aussi par la pénurie de certains profils, à l’image des comptables et des analystes.

La période de gel des salaires qui a pénalisé la place parisienne en 2003 et 2004 est bel et bien révolue. La hausse des salaires constitue une solide tendance de fond, souligne Antoine Morgaut, directeur du cabinet Robert Walters à Paris. Par rapport aux autres places comme Hong-Kong ou New York, l’écart entre salaires n’est plus que de 15% .

Après cinq ou sept années d’expérience, le fixe débute à 40K€ dans la banque de détail mais dans le Private Banking, il peut dépasser 200K€ au-delà de onze ans d’expérience.

Pénurie de comptables middle et back office

Nous constatons un manque croissant de comptables pour le middle et le back office ayant entre 3 à 6 années d’expérience, avertit Robert Walters. Ce qui entraîne une hausse de 20% des rémunérations pour ces professionnels .

Les directions des ressources humaines ont peu anticipé le mouvement. Et le vivier pour pallier notamment aux départs en retraite est réduit à la part congrue. Face aux désintérêts des jeunes, les établissements financiers commencent à approcher des chefs comptables ou des experts-comptables de sociétés de services.

Gestion sous actifs : hausse des salaires pour maintenir les équipes en place

Un autre métier connaît une forte progression de son fixe (30 à 40%) : les analystes de comptes. Ici, la pénurie s’explique par l’augmentation notable des actifs sous gestion.

Les sociétés de gestion demandent des collaborateurs pointus en mathématique, en informatique, en communication et en anglais. Le problème réside dans les départs de professionnels après trois d’expérience, au moment même où ils atteignent leur plus grande valeur , indique Antoine Morgaut. Pour les retenir, les employeurs n’ont qu’une option : augmenter leurs salaires.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici