☰ Menu eFinancialCareers

Les sept conseils incontournables pour réussir en finance lorsqu’on est une femme

femmes qui réussissent en finance

Des femmes qui réussissent en finance ? Bien sûr que ça existe. Parmi celles qui se sont fait un nom dans le secteur, bon nombre sont d’ailleurs françaises. Reste qu’avec 16% de femmes dans les instances dirigeantes des entreprises de la finance française – alors qu’elles représentent 44% de la population cadre– on ne peut pas franchement qualifier le secteur financier de « women friendly ».

Cependant, les lignes bougent depuis quelques années, notamment sous l’impulsion des nombreux réseaux de femmes en finance. Et pour cause, on y échange tuyaux, expériences, réussites et échecs. Le mois dernier, on se donnait encore le mot lors du premier événement organisé par CFA Society France à Paris consacré à ce thème, et auquel eFinancialCareers a participé. Les conseils prodigués par les participantes ont conquis l’audience. Les voici, en espérant qu’ils vous soient utiles !

  • Se rendre visible d’abord en interne

C’est le B.A-BA en matière de gestion de carrière, mais pas toujours très bien appliqué par les femmes. De quoi s’agit-il ? D’apprendre à parler de vous, de ce que vous avez accompli et de ce que vous voulez accomplir… Et pas seulement lors des rendez-vous ou des événements professionnels à l’extérieur. En mode réseautage, il faut aussi et surtout travailler sa visibilité au sein de votre entreprise.

Pour Olga Jordão, Vice President, Global Relationship Executive chez State Street et membre du conseil d’administration du réseau féminin international PWN Global, parler de soi, de son plan de carrière, de son travail et de celui de son équipe est essentiel. « Je suis arrivée à un nouveau poste en janvier, et j’ai déjà commencé à dire à mon manager que je souhaitais passer au niveau supérieur et que j’aurais besoin de lui pour me trouver un mentor, me mettre en avant dans des groupes de travail, etc. », confie-t-elle.

  • Réseauter de façon ciblée

À quoi bon 500 connections sur LinkedIn vaguement rencontrées à un moment de son parcours ?  Il faut certes sortir du bureau, mais aussi « savoir choisir les opportunités de networking propices à des rencontres ciblées, pertinentes par rapport à ses objectifs personnels ou professionnels, ou encore savoir cibler ses connections virtuelles de façon utile et justifiée –  si je suis connectée avec cette personne, que puis-je attendre d’elle ou que puis-je lui apporter ? », relève Céline Fernandez, VP Head of Sales chez S&P Capital IQ, et membre du Board de WINS – Women’s Initiative for Networking and Success, réseau féminin du groupe McGraw-Hill Financial.

La qualité de vos contacts, dont il faut faire un suivi régulier, prime sur la quantité. Sans pour autant s’interdire d’échanger avec des interlocuteurs différents au sein de clubs, de réseaux internes, ou encore d’associations professionnelles ou d’Alumni ! « Le manque de temps n’est pas une raison valable, car réseauter, c’est s’occuper de sa carrière, c’est devenir visible et c’est aussi important que de faire du bon boulot », assure Olga Jordão.

  • Savoir écouter

Savoir se mettre en avant est un facteur clé dans la réussite d’une carrière, mais cela ne peut être réellement efficace que si vous êtes à l’écoute de vos collègues, partenaires, clients… Barbara Stewart, associée et gestionnaire de portefeuille chez Cumberland Private Wealth Management au Canada, a rédigé un livre blanc intitulé “Future of Women & Finance“, réalisé à partir de 50 entretiens avec des leaders d’opinion partout dans le monde.

Elle explique : « Mes clients savent que je suis sincèrement intéressée par ce qu’ils ont à dire. J’aime entendre la façon dont les entrepreneurs dirigent avec succès leur business et gèrent en en même temps leur vie de famille. Si vous êtes véritablement à l’écoute, les gens vous font confiance et se confient à vous. Et c’est cela qui permet de faire un super travail parce que vous obtenez des informations pertinentes et devenez par conséquent un vrai conseiller pour eux ».

  • Osez sortir de votre zone de confort !

« À quoi bon accepter un nouveau job que vous savez déjà faire ? C’est en faisant que l’on apprend et c’est en apprenant que l’on progresse ! », rappelle Joanna Thompson de Colonges, présidente de l’antenne parisienne de 100 Women in Hedge Funds. Une évidence pour cette consultante indépendante auprès des asset managers, qui a débuté sa carrière à Paris, dans une salle de trading exclusivement composée de collègues masculins. Mais pas si simple à appliquer.

Cela suppose de cultiver une confiance en ses capacités. Comment cela doit-il se traduire ? En montrant son intérêt pour des postes où vous ne cochez pas toutes les cases et en faisant des mouvements de carrière latéraux (notion de « career lattice rather than career ladder »). C’est ce qu’a fait Olga Jordão lorsqu’elle s’est portée candidate à un poste à Paris, alors qu’elle était établie avec sa famille au Luxembourg. « Ce poste était différent de ce que je faisais alors (de project manager je suis devenue product manager) mais il présentait quelques similitudes qui m’ont permis d’apprendre vite. Le poste à Paris était au même niveau que celui que j’avais au Luxembourg, mais j’ai déménagé toute la famille et vendu ma maison sur l’hypothèse que je serais promue si je faisais mes preuves », témoigne-t-elle.

  • Sans mentor, point de salut

Le terme de « mentor » peut intimider. Qui choisir ? Comment le solliciter? Il existe des programmes de mentorat dans de nombreuses entreprises en finance. Cependant, « une relation de mentorat ne doit pas forcément être formalisée, il peut s’agir d’une personne à qui vous passez un coup de fil de temps en temps », suggère Olga Jordão.

Cette relation peut vous aider à développer votre réseau, votre visibilité, mais aussi vous aider à mieux vous connaître : « vos points forts comme les aspects à développer, verbaliser vos propres objectifs et attentes, et bien sûr obtenir des conseils bienveillants et objectifs », précise Céline Fernandez.

Ces femmes en sont convaincues, on apprend en partageant (y compris avec des plus juniors que soi) et en devenant soi-même mentor. Et Olga de citer Madeleine Albright : “there is a special place in hell for women who don’t help other women!”

  • Soyez persévérante ET patiente

Une carrière est une aventure au long cours. Chaque chose vient en son temps, même s’il faut savoir provoquer le destin. Pour Céline Fernandez chez S&P Capital IQ, « il faut savoir attendre le bon moment à chaque étape et traverser les crises avec l’esprit zen – facile à dire, me direz-vous, mais cela marche en faisant parfois bonne figure et en restant digne et enthousiaste au lieu de participer à l’angoisse et l’incertitude ambiante… ». Ces périodes de « latence » peuvent justement être mises à profit pour votre carrière – en précisant vos objectifs, en élargissant votre réseau…

Mais sachez aussi que la persévérance paye. Il a fallu 47 entretiens d’embauches à Barbara Stewart pour décrocher au début de sa carrière le job de ses rêves dans une salle de trading. « Même que je ne disposais ni de l’expérience requise, ni des bons contacts, j’ai décidé que c’était là que je voulais travailler. Je n’ai pas hésité à appeler des personnes haut placées dans les institutions en vue pour leur dire que j’allais travailler dur et faire une bonne recrue ! Finalement, quelqu’un m’a donné ma chance ».

  • Il n’y a pas de mal à étudier !

S’impliquer dans des formations, des études ou autres lectures sérieuses peut très vite apparaître comme un investissement trop peu rentable au final. C’est faux, affirme Barbara Stewart. « Je n’ai pas de mal à suivre les évolutions de l’industrie financière car j’adore étudier et lire, confie-t-elle. Passer le CFA a été un bon point de départ pour développer une carrière qui nécessite constamment d’apprendre et de s’améliorer. Mon travail de recherche sur les femmes et la finance a ensuite été un excellent moyen de renforcer toutes les compétences développées au cours de ma carrière. Être un geek peut réellement porter ses fruits ! »


commentaires (0)

Comments

Réagissez

Pseudo

Champ obligatoire

Adresse e-mail

Adresse e-mail invalide

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici