☰ Menu eFinancialCareers

E-learning, apprentissage, bachelor… Les nouvelles formations en finance qui ouvrent à la rentrée 2015

formations en finance

Ces derniers temps, la finance inspire beaucoup les business schools et les universités. Il faut dire que le marché de l’emploi en finance s’est à nouveau animé, soutenu par des résultats bancaires en hausse. Surtout le besoin de cadres sur les 10 prochaines années se révèle significatif, rendant le secteur soudainement beaucoup plus attractif auprès des étudiants.

La dernière rentrée avait déjà été riche en nouveaux masters. La Défense avait également accueilli une toute nouvelle école de commerce dédiée uniquement à la finance, FINANCIA Business School. Les initiatives se multiplient donc. Dernière en date, Grenoble IAE a informé du lancement d’une nouvelle chaire d’ici 2017 portant sur la finance entrepreneuriale.

Pour cette prochaine rentrée, la nouvelle offre de formation en finance se montre à nouveau hétéroclite, avec un intérêt appuyé pour l’alternance, et quelques nouveautés sur la forme (e-learning, bachelor…) comme sur le fond (innovation dans la relations clients, régulation, real estate…).

PARIS – ÎLE-DE-FRANCE

FINANCIA Business School : Bachelor Finance

Le plus : Le Bachelor, cursus en un an ouvert aux Bac + 2, est la formation qui monte au point que les grandes écoles la développent à l’instar de L’ESCP Europe qui a ouvert il y a deux ans un Bachelor in management. Ce Bachelor Finance « se veut à la fois généraliste en finance (mathématiques et techniques financières, contrôle de gestion, droit, histoire…) et en même temps très proche du terrain du fait qu’il fait intervenir de nombreux professionnels et se déroule en alternance (stage ou contrat de professionnalisation) », explique Youness Mikiss, conseiller formation chez Financia business school.

Débouchés : Après le Bachelor, les étudiants peuvent accéder à un Master. FINANCIA Business School en propose deux : Expertise Juridique et Financière (puis spécialisation l’année suivante en Gestion de Patrimoine ou Finance d’Entreprise, F&A et Banque d’Affaires) ou Analyse des Marchés et Gestion des Risques Financiers (puis spécialisation l’année suivante en Finance de Marché ou Banque Finance Assurance).

Admission / coût : La formation est ouverte aux diplômés avec un niveau Bac+2 (Licence, BTS, IUT) avec un profil comptabilité, commercial, banque / assurance, etc. Le coût est de 7.900€ par an mais peut être pris en charge par l’entreprise dans le cadre contrat de professionnalisation (en plus du versement d’un salaire). Les recrutements en cours tout l’été s’appuient sur une sélection du dossier et des entretiens.

Inscription : Le dossier de candidature est à télécharger ici.

IPAG – MBA spécialisé Banque – Assurance

Le plus : La formation est transversale avec des enseignements en technique financière et patrimoniale, statistique, droit, marketing, ou encore RH pour former des responsables opérationnels en Banque /Assurance dotés d’une expertise polyvalente. « La nouveauté vient notamment de son focus sur l’innovation dans la relation clients qui est un enjeu majeur aujourd’hui dans le secteur de la bancassurance, relève Ilaria Dalla Pozza, enseignante chercheuse à l’Ipag et co-responsable de ce nouveau MBA avec Jean-Yves Parras, ingénieur patrimonial chez Barclays. Nous sommes les premiers à proposer des modules sur la stratégie multicanale ou bien le ‘customer lifetime value’, autrement dit le calcul statistique de la valeur du client dans le futur ».

Admission / coût : La procédure d’admission comporte le dépôt d’un dossier de candidature et un entretien devant un jury. La formation s’adresse aux titulaires d’un master ou diplôme équivalent en management, sciences de gestion, droit, mais aussi aux diplômés d’écoles d’ingénieurs et praticiens, experts, chercheurs, ou professionnels souhaitant acquérir des compétences dans le domaine de la bancassurance ou personne en réorientation professionnelle. Le niveau requis : Bac+4 avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle. Le coût de la formation est de 11.880 €.

Débouchés : Postes en banque de réseau, banque d’investissement, marchés financiers et gestion des risques : chargé d’affaires entreprises, directeur d’agence, gestionnaire de patrimoine, gestion de fortune, analyste financier, auditeur interne, risk manager.

Inscriptions : Le dossier de candidature est à retirer ici.

INSEEC – MBA Real Estate Management

Le plus : « Ce Master of Business Administration est tourné vers les métiers liés au service immobilier et couvre trois grands domaines : l’asset management, le property & facility management ainsi que l’expertise / commercialisation / transaction. Les étudiants sont formés à la fois au droit et au marketing immobilier mais aussi au financement et à l’investissement immobilier, à la simulation financière et patrimoniale ou encore à la comptabilité et gestion immobilière », explique Laurent Bergeruc, son directeur, précisant également qu’il ait possible d’effectuer le cursus en alternance.

Admission / coût : Le MBA est accessible aux titulaires d’un bac+3/4. L’admissibilité se fait sur dossier, l’admission s’effectue par le biais de tests et d’entretien. Pour une admission en MBA 1 puis MBA 2, les frais de scolarité sont de 7.950€ + 8.400€.  Les frais pour une admission directe en 2année du MBA sont de 9.800€. Toutes les formations peuvent également être financées dans le cadre de la formation continue (Fongecif, plan social, alternance etc).

Débouchés : Responsable acquisitions, analyste financier investissement, fund manager, responsable asset management, asset manager investment, gestionnaire du patrimoine, etc.

Inscription : Inscriptions tout au long de l’année car l’école propose 2 rentrées : en octobre et mars. Pour les candidatures, c’est ici.

RÉGIONS

IESEG School of Management – MSc « in Banking and Capital Market » (campus de Lille)

Le plus : Les cours, intégralement dispensés en anglais, répondent aux principaux enjeux auxquels sont aujourd’hui confrontés les marchés de capitaux. Ce master permet de développer des compétences techniques relatives aux instruments de marché, au traitement des données financières et à la programmation informatique. L’accent est également mis sur les innovations dans la réglementation des marchés et l’éthique, avec des applications pratiques via notamment le Bloomberg Financial Markets Lab et bien sûr un stage.

Débouchés : Ce Master of Science ouvre vers des métiers d’analyste quantitatif sur les marchés, de risk manager ou encore de compliance officer dans le secteur bancaire.

Admission / coût : Ce MSc est destiné aux titulaires d’un Bachelor d’une école de commerce ou d’un Bac +4 ou à des jeunes professionnels souhaitant se spécialiser (ouvert alors à Bac +3 avec une expérience professionnelle de 3 ans).

Inscription :

IAE DIJON – Master « Finance – Chargé d’affaires Entreprise »

Le plus : La formation est réalisée en partenariat avec le Centre de Formation de la Profession Bancaire (CFPB), qui connaît parfaitement les besoins de cadres bancaires en France. C’est un deuxième parcours proposé dans un Master Finance déjà existant. La deuxième année s’effectue en alternance, les cours sont dispensés à la fois par des enseignants universitaires et par des professionnels du CFPB.

Débouchés : La vocation principale de ce cursus est de répondre à un besoin de cadres en banque (chargés d’affaires entreprise) en vue de diriger une équipe, une agence puis un groupe d’agences. En banque, d’autres débouchés sont possibles (analyste financier, back et middle-office…) tandis que la formation peut conduire en entreprise à des postes de gestionnaire de trésorerie, contrôleur de gestion, directeur financier…

Admission / coût : La sélection s’opère sur dossier en première année, et sur dossier et entretiens pour le Master 2. Chaque niveau accueille une trentaine d’étudiants.

Inscription : La candidature doit être réalisée d’abord sur Internet sur cette page, ici.

IGR-IAE RENNES – Master 1 Finance en apprentissage

Le plus : Il s’agit d’une nouvelle formation proposée en alternance ouverte en contrat de professionnalisation, qui accueille une vingtaine d’étudiants seulement. L’Université de Rennes a rejoint cette année le cercle des établissements disposant d’une salle de marchés Bloomberg.

Débouchés : Orientation vers les services financiers des entreprises, des banques, des cabinets de conseil et des assurances. L’étudiant peut aussi décider de se spécialiser en Master 2 apprentissage Analyse et Stratégie Financière ou Gestion Des Risques.

Admission / coût : Les candidats pour ce master en apprentissage doivent être titulaires d’un diplôme (gestion, économie, droit, sciences) ou d’une formation validant 180 ECTS pour rentrer en Master 1 et 240 ECTS pour accéder au Master 2. Il faut également trouver une entreprise acceptant les conditions de l’alternance et qui propose une mission, soumise à l’approbation du responsable pédagogique. Le recrutement se fait sur dossier et entretien.

Inscription : Les inscriptions débutent en ligne sur cette page, ici.

E-LEARNING

IAE Caen – Master Comptabilité-contrôle-audit (CCA) en e-learning

Le plus : Ce master a déjà fait ses preuves puisqu’il existe depuis plus de 30 ans, mais il va désormais se décliner en version « e-learning » permettant une meilleure flexibilité aux apprenants pour les 350 heures de travail minimum nécessaire à l’obtention du diplôme. L’IAE Caen a été pionnier en matière d’e-learning avec plus d’une dizaine de cursus développés sous cette forme depuis près de 20 ans. Parallèlement aux modules de formation en ligne, six séminaires de trois jours consécutifs sont proposés à Caen et à Paris. La promotion 2015-2016 sera volontairement limitée à une cinquantaine d’élèves pour assurer un suivi personnalisé des étudiants. L’autre intérêt de ce cursus est qu’il a été conçu avec l’Ordre des Experts-Comptables, ce qui garantit l’adéquation avec les besoins des cabinets comptables et entreprises.

Débouchés : Préparer l’entrée en 2ème année de Master Management spécialité Comptabilité – Contrôle – Audit, à l’issue duquel les étudiants obtiennent une dispense de 5 des 7 épreuves du diplôme d’expertise comptable DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion). De nombreuses opportunités professionnelles sont ouvertes aux diplômés à la fois en entreprise et en cabinet (expertise-comptable, commissaire au compte, contrôleur de gestion, responsable financier, auditeur…).

Admission / coût : Le master CCA est destiné en priorité aux employés qui ont besoin du DSCG pour évoluer vers l’expertise-comptable car « la pyramide des âges indique que de nombreux postes d’experts-comptables, mais aussi de commissaires aux comptes, seront à pourvoir dans les toutes prochaines années », a expliqué Albéric Tellier, responsable e-learning à l’IAE Caen, sur le site Internet des IAE. La formation est accessible aux titulaires d’un Bac+3 ou ayant validé 180 ECTS et, sauf exception, étant sortie du système éducatif depuis plus de 2 ans. Une expérience professionnelle significative est donc demandée. La sélection se fait sur dossier, éventuellement complété par un entretien.

Inscription : Candidature en ligne sur www.iae.unicaen.fr.


commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici