☰ Menu eFinancialCareers

eFC et la communauté financière rend hommage à Charlie

Charlie

Après le choc, le temps du deuil et du recueillement. Au lendemain de la tuerie de Charlie Hebdo, la rédaction d’eFinancialCareers voulait montrer sa solidarité avec l’équipe du journal meurtri – et désormais immortel ! Comment les tueurs ont-ils pu imaginer une seule seconde que l’on recule sur la liberté d’expression, un droit inscrit dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, et une valeur inaliénable de notre société ?

L’hommage aux victimes est général. La communauté financière n’a pas manqué, elle aussi, de partager son émotion Share on twitter et d’apporter son soutien à Charlie Hebdo, y compris financièrement à l’instar de Bpifrance et La Caisse des Dépôts qui abonnent toutes leurs directions régionales à Charlie Hebdo. Parmi la pléthore de messages sur Twitter, voici quelques exemples de soutien et d’hommages des financiers aux victimes de l’attentat. Charlie, nous écrivons tous ton nom. Même pas peur !

Nicolas Dufourcq, Directeur général de @Bpifrance

 

Caisse des Dépôts

 

L’AFG, association Française de la Gestion financière représentant 600 sociétés de gestion en France.

 

Marc Fiorentino, banquier d’affaires, dirigeant d’Euroland Corporate, chroniqueur  , , éditorialiste 

 

 

Jean-Yves ARCHER, économiste spécialisé en Finances publiques, DG du cabinet Archer, et fondateur du think tank économique Archer 58 research.

 

 

Philippe Maupas, président de @CFAFrance, association des professionnels de l’investissement.

 

 

 

Florian REY, responsable du Développement chez (groupe ODDO) et fondateur du @CigarSocialClub club de networking en finance

 

 

Alban Jarry, directeur du programme Solvency 2 à La Mutuelle Générale et auteur de plusieurs études sur les financiers sur les réseaux sociaux

 

 

 

Société Générale

 

commentaires (1)

Comments
  1. Ayant trop peur de ne pas être associés à un grand mouvement collectif les établissements financiers s’empressent d’adhérer au mouvement….c’est à hurler de rire quand on savait à quel point Cavana et des dessinateurs de Charlie vomissaient sur la finance !! Quand la finance ne veut pas être à l’écart de peur de ternir son image elle n’a pas peur de paraitre ridicule à l’excès.

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici