☰ Menu eFinancialCareers

Banque privée : Le CIC regroupe ses forces pour mieux se faire connaître de la clientèle fortunée

A près plusieurs mois de réflexion, le groupe CIC a finalement achevé la réorganisation de ses métiers de gestion privée. Noux devions impérativement nous cons- tituer une image de marque en gestion de fortune. Certains particuliers nous voient encore comme un établissement destiné à la clientèle des professionnels , explique François Floquet, directeur de l’entité CIC Banque Privée. Ce nouveau département coordonne aujourd’hui, au niveau national, les organisations dédiées existantes au sein des neuf banques régionales. CIC Banque Privée a l’avantage d’harmoniser nos offres, notre ingénierie et notre façon de travailler dans l’ensemble des réseaux à Paris et en régions. Elle permet également de concentrer nos forces afin d’être plus innovants , ajoute François Floquet.


Une structure indépendante des filiales spécialisées

Le département CIC Banque Privée se concentre sur la clientèle du réseau CIC en France, dont les actifs financiers sont supérieurs à 1 million d’euros. Cette entité fonctionne donc indépendamment des autres filiales du groupe spécialisées en banque privée, comme la Banque Transatlantique ou la Banque du Luxembourg (lire encadré). Chacune de ces filiales se développe de son côté en exploitant sa propre cible. Ce qui ne nous empêche pas de rester en étroite relation dans le cadre des clients, étrangers notamment , remarque le directeur de CIC Banque Privée.


La structure nationale

CIC Banque Privée comprend une structure nationale qui collabore avec les réseaux régionaux. Elle regroupe un bureau d’ingénierie financière et patrimoniale qui compte à ce jour huit ingénieurs. Ce nombre devrait d’ailleurs se renforcer dans les prochaines semaines. Ce bureau a pour mission de développer et actualiser une base de documentation complète en termes de produits et d’analyses juridiques et fiscales pour l’ensemble du réseau Banque Privée.

La stucture nationale comporte également une direction administrative et logistique qui se charge des procédures informatiques et des relations avec les différents partenariats.

Enfin, elle dispose d’un guichet banque privée Le Chantereine , situé rue de la Victoire à Paris et qui réunit 24 collaborateurs, dont une douzaine de gérants privés, représentant l’équivalent des conseillers en gestion privée des autres réseaux bancaires. _ Sur ces douze gérants privés, une partie devra exploiter les clients que nous avons déjà. L’autre moitié se consacrera au développement en se constituant son propre portefeuille , ajoute François Floquet.


Les structures régionales

Le groupe CIC se structure autour du Crédit Industriel et Commercial, tête de réseau et banque régionale Ile-de-France, et de cinq pôles régionaux : le Sud-Est, avec la Lyonnaise de Banque, le Sud-Ouest avec la Société Bordelaise, le Grand Ouest associant le Crédit industriel de l’Ouest (CIO) et la Banque régionale de l’Ouest (BRO), le Nord avec la Banque Scalbert Dupont et le Crédit industriel de Normandie (CIN) et enfin l’Est, avec le Crédit Industriel d’Alsace et de Lorraine (CIAL) et la Société Nancéienne Varin-Bernier (SNVB).
Chaque pôle régional est doté d’un responsable de gestion privé. Ces responsables et moi-même nous réunissons chaque mois au sein d’un comité de direction afin de prendre des décisions communes , note François Floquet. Enfin, chaque pôle comporte aussi un bureau d’ingénierie financière et patrimoniale qui se concentre sur sa zone afin de réduire l’intervention du bureau national, ainsi que plusieurs agences dédiées à la gestion privée.


La cible des dirigeants

Au final, la structure CIC Banque Privée réunit un peu plus de 200 collaborateurs et enregistre quelques 17 milliards d’actifs gérés, dont 6 milliards d’euros sous mandat. Elle dispose actuellement de 44 agences spécialisées en gestion privée dans l’ensemble de l’Hexagone. Ce chiffre passera à 53 dans les prochains mois , ajoute François Floquet.
En dehors des particuliers fortunés, l’entité a décidé de miser, comme ses concurrents bancaires, sur la clientèle des entrepreneurs. Les gérants privés devront rencontrer l’ensemble de nos clients chefs d’entreprise dans les mois qui viennent. Une cible traditionnelle très convoitée. Le groupe CIC a, malgré tout, un grand avantage sur ses concurrents : près d’une entreprise sur trois serait à ce jour cliente dans l’établissement.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici