☰ Menu eFinancialCareers

Du travail dans les M&A pour les professionnels du droit

L’année 2010 s’annonce sous de bons auspices pour les juristes de banque à en croire la dernière enquête menée par le cabinet de conseil en recrutement Equiteam et le cabinet de conseil en management Profit & Law auprès de plus de 300 directeurs juridiques tous secteurs confondus. Celle-ci montre en effet que dans le secteur financier (banques et assurances), un peu plus de la moitié des directeurs juridiques interrogés ont constaté un maintien ou une hausse de leur budget, principalement en raison de nouveaux contentieux (43 %) ou d’opérations de croissance externe (29 %).

Dans la perspective attendue d’une sortie de crise du marché des M&A, certains sont déjà passés à l’action. C’est notamment le cas du cabinet Jeantet & Associés qui a recruté une équipe de cinq avocats qui constitueront, à compter du 1er janvier 2010, son nouveau département Institutions et services financiers qui proposera une offre transversale intégrant réglementation et contentieux, mais également financements et M&A. Le renforcement de notre offre aux acteurs de la finance, dans un contexte d’évolution réglementaire et de contrôles accrus, s’intègre dans notre logique de promotion d’un département de premier ordre et d’organisation de nos offres de manière sectorielle , précise Philippe Portier, associé en charge du pôle Corporate, M&A et Marchés de capitaux.

Prime à l’expérience

Les fusions et acquisitions restent très ouvertes pour les candidats qui sauront s’imposer comme de bons profils, et particulièrement ceux pouvant afficher quelques années d’expérience, une denrée toujours aussi prisée par les équipes en place. Sur un marché de l’emploi français qui reste très bon pour les cadres en général, les collaborateurs de 4-5 ans d’expérience restent très recherchés. Cela reste tout à fait d’actualité dans le domaine des M&A. En effet les recrutements de juniors dans ce domaine avait été très faibles de 2001 à 2005. Le créneau 4-5 de séniorité reste donc tendu . Les avocats qui disposent d’une expérience de 4/6 ans sont donc chouchoutés par leur cabinet, explique Dominique Montabrie, consultante chez Equiteam.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici