☰ Menu eFinancialCareers

Statistiquement, voici les qualifications les plus utiles pour votre recherche d’emploi en finance

plusieurs mains tenant chacune un diplôme

Certains diplômes ou certifications sont bien plus utiles que d’autres.

Comment faut-il s’y prendre aujourd’hui pour améliorer son employabilité dans l’industrie des services financiers notamment à l’étranger ? Vaut-il mieux se lancer dans un Master en finance (formations où les écoles françaises excellent), ou essayer de décrocher une certification CFA (Chartered Financial Analyst), un CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst) ou pourquoi pas un CQF (Certificate in Quantitative Finance) ? Rien de tout ça, en fait.

Notre recherche suggère que les candidats dotés de ces qualifications sont pléthores dans cette industrie. Si vous cherchez à vous démarquer, votre intérêt est plutôt d’acquérir d’autres types de qualification. Lesquelles ? Nous avons examiné les CV téléchargés dans la base de données mondiale d’eFinancialCareers au cours des trois derniers mois et nous les avons comparés aux offres d’emplois actuellement diffusées sur le site à l’échelle mondiale.

Les résultats sont présentés dans le graphique ci-dessous. Les qualifications en bas du diagramme sont celles qui présentent relativement peu de CV par offre d’emploi, ce qui leur confère automatiquement une meilleure employabilité.

Comme toujours, la qualification comptable ACA (Association of Chartered Accountants), grosso modo l’équivalent britannique du DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion), apparaît comme la qualification la plus susceptible de vous différencier : 3,4 CV ont été récemment téléchargés mentionnant cette qualification pour une offre d’emploi la spécifiant comme prérequis.

Comme nous l’avons souligné la semaine passée, ce qui est le plus à même de vous différencier par rapport aux autres candidats en finance est… la maitrise du langage C# ! Le ratio est de seulement 3 CV téléchargés pour 1 offre postée actuellement. Ceci est à comparer avec 100 CV par poste à pourvoir pour la mention Master (ou MSc pour Master of Science selon l’intitulé britannique), près de 60 CV par offre concernant le CQF (Certificate in Quantitative Finance) et 24 CV par emploi spécifiant le CFA (Chartered Financial Analyst).

Sur ce dernier point, nos données suggèrent – non sans perversité – que la mention du titre CFA (impliquant la réussite des 3 examens) ne vous rend pas plus employable qu’une simple mention d’un examen CFA quel que soit le niveau. Il y a relativement peu d’offres d’emploi requérant le titre CFA par rapport au nombre de personnes l’ayant obtenu et mentionné sur leur CV.

Enfin, le mauvais score des Masters (MSc) ici montre à quel point il est difficile pour les étudiants en finance de se démarquer aujourd’hui sur le marché de l’emploi. Après avoir déboursé en moyenne 20k€ pour sa formation, un jeune diplômé va se retouver en compétition avec plus de 100 autres candidats sur les mêmes offres. De la même manière, un MBA ne sera pas d’un grand secours : le ratio est de 27 professionnels de la finance dotés d’un MBA pour 1 offre d’emploi requérant un niveau MBA. Toutefois, la route s’éclaircit nettement si vous pouvez afficher l’un des six MBA les plus cotés (London Business School, INSEAD, Harvard, Wharton, Columbia ou IESE) : vous n’êtes plus alors qu’en compétition avec six autres candidats du même calibre. Les banques aiment embaucher l’élite.

Top qualifications

LIRE AUSSI :

Les 20 compétences clés sur un CV en finance pour décrocher un job maintenant

Les meilleurs Masters Finance pour décrocher un super job, rapidement et bien payé

Six qualifications qui boosteront votre employabilité à l’international

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici