☰ Menu eFinancialCareers

Les meilleurs Masters Finance pour décrocher un super job, rapidement et bien payé

falling money

Le Financial Times vient de publier son classement 2014 des Global Masters in Finance pré-experience professionnelle, c’est-à-dire les masters en formation initiale à destination des étudiants et non des professionnels. Et dans ce segment bien particulier de la formation en finance, les établissements français dominent. Au total, on compte six programmes de l’Hexagone dans les douze premiers mondiaux du classement s’appuyant sur des critères comme la trajectoire de carrière des diplômés et leur rémunération, leur mobilité internationale et le niveau d’internationalisation du programme et de l’école.

Top 12 mondial des Masters Finance

1. HEC Paris – MSc in International Finance

2. Esade – MSc in Finance

3. Edhec – MSc in Financial Markets

4. Essec – Advanced Master in Financial Techniques

5. IE – Master in Finance

6. Université St Gallen – Master of Arts HSG in Banking and Finance

7. Université Oxford – MSc in Financial Economics

8. ESCP Europe – Advanced Master in Finance

9. Université Bocconi – Master of Science in Finance

10. Skema – MSc Financial Markets and Investments

10. MIT Sloan – MIT Sloan Masters of Finance Program

12. Grenoble EM – MSc Finance

Sans grande surprise, HEC Paris domine ce classement pour la quatrième année consécutive. Il faut dire que son MSc in International Finance (MIF) est un programme très sélectif, où 79% des étudiants sont étrangers. “Nous avons accueilli des étudiants d’institutions prestigieuses telles que Wharton et Yale l’année dernière, ou New York University et UCLA cette année“, se félicite Jacques Olivier, Professeur de finance et Directeur scientifique du MIF.

L’Edhec devient 3ème mondial et passe ainsi devant l’ESSEC et IE (Instituto de Empresa). L’ESCP Europe classe son Advanced Master in Finance au 8ème rang, tandis que Skema conserve la 10ème place de sa MSC “Financial Markets and Investments”, à égalité avec MIT Sloan. En tout, 45 écoles et universités internationales étaient sélectionnées cette année, contre 40 l’an passé. Grenoble EM et sa MSc en finance ferme la marche à la 12e place. À noter que l’EM Lyon, 16e en 2013, ne figure pas dans le classement 2014.

Emploi, carrière, rémunération : chez les françaises, HEC et l’ESSEC sortent du lot

Mais plus que leur position dans le classement général, ce qui intéresse surtout les futurs financiers est de savoir lesquelles de ces formations permettent de décrocher le plus facilement un emploi et de gagner le mieux sa vie… Or, sur ce terrain, les écoles françaises sont souvent nettement moins bien classées que leurs consoeurs étrangères recensées par le FT, exception faite de HEC et de l’Essec.

Trois mois après l’obtention de leur diplôme, 98% des étudiants du MSc in International Finance d’HEC Paris sont en poste. Un excellent score qui les classe néanmoins qu’au 5e rang mondial derrière des universités suisses, italiennes, chinoises et américaines qui affichent un taux d’insertion professionnelle de 100%. Les formations finance de l’Essec et Grenoble AM n’arrivent qu’aux 16e et 17e place du classement avec un taux d’insertion de 93%, devant Skema (20e avec 91%) tandis que l’Edhec et l’ESCP passent sous la barre des 90% avec respectivement 87% et 86% d’étudiants en poste.

Top 5 des masters offrant les plus belles carrières

1. Boston College Carroll – Master of Science in Finance

2. Eada Business School Barcelona – Master in International Finance

3. Essec – Advanced Master in Financial Techniques

4. IE Business SchoolMaster in Finance

5. Cranfield School of Management – Masters in Finance and Management

Qu’arrive-t-il à ces étudiants trois ans après l’obtention de leur diplôme ? Si l’on considère uniquement le critère de l’évolution professionnelle (que le FT mesure par le niveau seniorité et à la taille de leur employeur), les étudiants de l’Essec sont parmi diplômés les mieux lotis (3e place mondiale), devant ceux de HEC (8e), Grenoble AM (11e), Skema (17e), l’Edhec (18e) et l’ESCP (22e).

Top 5 des masters finance qui paient le mieux (en k$)

1. MIT Sloan – Masters of Finance Program (106 k$)

2. Boston College Carroll – Master of Science in Finance (94 k$)

3. University of Oxford – MSc in Financial Economics (91 k$)

4. HEC Paris – MSc in International Finance (90 k$)

5. Pekin University Guanghua – Master of Finance (86 k$)

Enfin, concernant le salaire, HEC (4e) devance là aussi les autres formations en finance françaises. Trois ans après l’obtention de leur diplôme, les Alumnis d’HEC peuvent ainsi prétendre à un salaire annuel de 90 k$ (66 k€), contre 73k$ (53k€) pour ceux de l’Essec, 71k$ (52 k€) pour l’Edhec et 68 k$ (50 k€) pour l’ESCP. Loin derrière, Grenoble AM et Skema avec 59 k$ (43k€) annuels chacune. Les trois premiers de la classe pour les rémunérations sont tous anglo-saxons. Ainsi, les ex-MIT Sloan Masters of Finance Program (n°1) gagnent environ 15k$ de plus que les anciens d’HEC. Ce qui n’empêche pas l’école de Jouy-en-Josas de rester la formation la plus ‘rentable’ d’entre toutes si regarde, cette fois, le critère de la “value” qui pondère la rémunération avec le coût et la longueur de la formation.

L’arbre qui cache la forêt

Alors qu’ils ne sont pas les mieux placés pour décrocher rapidement un job bien payé, comment dès lors expliquer que les six programmes de l’Hexagone figurent parmi les douze premiers mondiaux ? Tout simplement grâce à d’autres critères comme la qualité de la formation académique (ex : la proportion d’enseignants ayant un doctorat) où les formations françaises trustent les premières places. “Les étudiants acquièrent à la fois les fondements théoriques enseignés par des professeurs chercheurs du monde entier mais aussi des connaissances pratiques grâce à l’intervention de brillants représentants d’entreprises“, explique Jacques Olivier à propos du MSc in International Finance d’HEC Paris.

Les autres écoles ne sont pas en reste. La direction de l’Edhec considère ainsi que sa bonne performance dans le classement du FT est  le fruit de sa stratégie EDHEC For Business qui vise à faire en sorte que sa recherche académique (EDHEC Risk-Institute pour la recherche en Finance) irrigue l’ensemble de ses formations parmi lesquelles figurent bien sûr son MSc in Financial Markets. Quant à Grenoble EM, elle a carrément mis en place dans son cursus une démarche de “déstructuration des connaissances” basée sur des interventions de professeurs de philosophie destinées… à développer l’esprit critique. Nous ne sommes pas le pays Descartes pour rien…

LIRE AUSSI :

Les 10 MBA européens incontournables en finance

Les meilleures Masters, MS et MBA en Finance en France

Salaire à la sortie de l’école : les Masters Finance français qui paient le mieux !

 

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici