☰ Menu eFinancialCareers

Les 7 mots-clés les plus recherchés par les recruteurs sur vos CV en Europe, Asie, et Etats-Unis

keywords2

Vous avez téléchargé votre CV sur note site. Vous avez candidaté à tellement de postes que vous avez arrêté de les compter. Vous avez tout essayé : vous avez introduit le nouveau CV Twitter aux RH, vanté et distribué votre CV dans le métro parisien, fait l’homme-sandwich aux abords de la gare de Liverpool Street à Londres, ou bien dépensé vos économies pour diffuser une affiche publicitaire faisant valoir vos disponibilités… Rien n’y fait, personne ne mord à l’hameçon. Vous donnez autant envie à un recruteur qu’une saucisse fait saliver un végétarien.      

Qu’est-ce qui ne tourne pas rond?

Votre CV contient peut-être tout simplement les mauvais mots-clés. Bien que les demandeurs d’emploi soient presque toujours plus nombreux que les offres disponibles, il reste des compétences spécifiques pour lesquelles les recruteurs peinent aujourd’hui à trouver des candidats.

Bien sûr, nous ne vous suggérons pas d’inscrire ces mots-clés dans votre CV si vous n’avez pas ces compétences. Par contre, si vous voulez augmenter sérieusement l’impact de votre CV auprès des recruteurs, pourquoi ne pas décider de les développer ? Vous disposez déjà d’une de ces compétences ?  Alors vous pouvez aller plus loin, en ciblant les zones géographiques où la demande est la plus pénurique.

Pour vous y aider, vous trouvez notre analyse, ci-dessous, croisant les données relatives aux offres d’emploi actuellement diffusées sur eFinancialCareers à l’échelle mondiale, et les CV disponibles dans notre base de données. Ainsi, nous avons pu mettre en exergue les mots et les expressions les plus populaires aujourd’hui chez les recruteurs en finance. Dans chacun des cas, nous avons comparé le nombre d’offres et le nombre de CV comprenant ces mots-références. Résultat : d’énormes écarts se dessinent entre les différentes régions, selon les compétences désignées.

Les compétences les plus demandées en finance, au niveau mondial et par region :

 

1. ‘Regulatory change’

C’est LE mot-clé le plus « sexy » que vous puissiez mettre dans votre CV aujourd’hui. Il existe une énorme pénurie d’experts réglementaires dans le monde de la finance en général, et en Amérique du Nord en particulier. Pas besoin de long discours, le « regulatory change » désigne la capacité d’un candidat à aider les acteurs de l’industrie financière à adapter leur business model aux évolutions réglementaires.

  • Au niveau mondial : 1,8 CV comprenant l’expression « regulatory change » pour une offre d’emploi affichant cette compétence
  • APAC : 1,3 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 1,1 CV pour 1 offre
  • EMEA : 2,2 CV pour une offre

 

2. ‘Compliance advisory

Deuxième compétence la plus recherchée par les recruteurs en finance, ‘Compliance advisory’ désigne bien plus que la surveillance du suivi des règles – on parle ici de consultants travaillant aux côtés par exemple des vendeurs ou des traders pour développer de nouveaux produits conformes aux nouvelles réglementations. Ces spécialistes sont particulièrement en vogue en Europe.

  • Au niveau mondial : 2,5 CV comprenant l’expression « Compliance advisory » pour une offre d’emploi requérant cette compétence
  • APAC : 2.5 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 4.7 CV pour 1 offre
  • EMEA : 2.2 CV pour 1 offre

 

3. ‘Model validation

«Model Validation » est aussi une compétence intéressante à avoir sur son CV. C’est particulièrement utile si vous êtes à la recherche d’un emploi dans la zone EMEA et en Amérique du Nord. En revanche, la région APAC déborde de spécialistes en validation de modèles. Ces analystes quantitatifs (quants) vérifient généralement les modèles de valorisation des produits dérivés et le respect du cadre du contrôle interne pour s’assurer que les banques travaillent de manière optimum.

  • Au niveau mondial : 8,1 CV comprenant l’expression « Model Validation » pour une offre d’emploi mentionnant cette compétence
  • APAC : 22,2 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 5,5 CV pour 1 offre
  • EMEA : 7,5 CV pour 1 offre

 

4. ‘Collateral’ (en Amérique du Nord seulement) 

‘Collateral’ est un terme qui peut être apposé à côté de celui de « management », de « transformation » ou encore « d’opérations ». Il désigne les divers actifs utilisés en garantie pour couvrir les risques de trading. Le travail sur ces garanties est en train de prendre de l’ampleur dans les banques d’investissement en raison de la centralisation croissante du système de compensation et une vigilance accrue des chambres de compensation sur la qualité de ces collatéraux. Nos recherches montrent qu’il y a un nombre confortable de spécialistes dans les régions APAC et EMEA, mais pour les recruteurs américains, la tâche se montre plus ardue.

  • Au niveau mondial : 14,2 CV comprenant l’expression « Collateral » pour une offre d’emploi sollicitant cette compétence
  • APAC: 19,8 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 8,4 CV pour 1 offre
  • EMEA : 18,1 CV pour 1 offre

 

5. ‘Liquidity risk’ (surtout en Amérique du Nord et APAC)

Le risque de liquidité désigne le risque pour la banque de se retrouver à ne pas pouvoir vendre ou vendre à un mauvais prix un produit financier. Les experts du risque de liquidité ont été recherchés depuis un certain temps en Europe, mais la région semble désormais bien pourvue. Ce qui n’est manifestement pas le cas en Amérique du Nord.

  • Au niveau mondial : 14,7 CV comprenant l’expression «Liquidity risk » pour une offre d’emploi
  • APAC: 13,8 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 7,5 CV pour 1 offre
  • EMEA : 20,8 CV pour 1 offre

 

6. ‘OTC derivatives‘ (en particulier en Amérique du Nord et en EMEA)  

Les compétences liées aux produits dérivés de gré à gré peuvent renvoyer aussi bien à la rédaction de contrats qu’à l’amélioration des processus d’échanges de ces produits afin notamment qu’un maximum de transactions fassent l’objet d’une compensation centrale. Les régulateurs américains et européens font en tout cas pression en ce sens pour favoriser la transparence des opérations et la standardisation des produits, ce qui explique probablement pourquoi ces compétences connaissent une relative pénurie dans ces régions.

  • Au niveau mondial : 14,9 CV comprenant l’expression «OTC derivatives» pour une offre d’emploi requérant cette compétence
  • APAC : 28,8 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 8,7 CV pour 1 offre
  • EMEA : 15,3 CV pour 1 offre

 

7. ‘C#

C# est le langage de programmation informatique généralement utilisé par les banques pour construire leurs systèmes de trading, de tarification et de gestion des risques. La maîtrise de C# doit généralement être combinée à une connaissance des marchés et des produits financiers. S’il semble y avoir une surabondance de compétences C# en Asie, le vivier de candidats qualifiés semble être beaucoup moins prolifique aux Etats-Unis et – dans une moindre mesure – dans la région EMEA.

  • Au niveau mondial : 14,9 CV comprenant l’expression «C#» pour une offre d’emploi spécifiant cette compétence
  • APAC : 28,9 CV pour 1 offre
  • Amérique du Nord : 7,6 CV pour 1 offre
  • EMEA : 13,9 CV pour 1 offre

 

LIRE AUSSI :

Candidats en finance à Paris, voilà à quoi vous attendre pour 2014…”

Les 15 jobs “phare” en banque jusqu’en 2020

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici