☰ Menu eFinancialCareers

Une femme engagée pour booster le corporate finance de BNP Paribas en Europe

sophie javary

Une deuxième femme fait son entrée dans le cercle très masculin du comité exécutif de BNP Paribas composé de 18 membres. Sophie Javary vient également d’être nommée numéro 2 du corporate finance chez BNP Paribas, dirigé par Thierry Varène, et prend la direction de Corporate Finance EMOA (Europe, Moyen-Orient, Afrique), une nouvelle division qui regroupe le conseil en fusions-acquisitions (M&A) et les activités primaires actions (ECM). Deux activités sur lesquelles la banque dit vouloir renforcer son dispositif, convaincue de la reprise progressive du business dans la région, en particulier en matière de transactions transfrontalières et transrégionales.

Sophie Javary aura certainement les moyens de recruter pour de « développer la part de marché de BNP Paribas sur les grands clients européens ». La banque n’a cependant pas souhaité donner d’éléments chiffrés à ce stade.

Le parcours de Sophie Javary est en tout cas la preuve que les femmes gagnent en légitimité dans le monde viril de la banque d’investissement. Et surtout qu’elles n’ont pas à le faire au détriment de leur vie familiale, sociale et intellectuelle.

LIRE AUSSI :

Ces 12 femmes françaises qui dominent la finance en Europe

Mère de trois enfants, Sophie Javary a débuté sa carrière chez Bank of America puis chez Indosuez, pour ensuite rejoindre Rothschild en 1994, où elle a été Managing Director et Associé-Gérant, et conduit des introductions en Bourse comme celles d’EDF ou des Pagesjaunes. C’est en 2011 que cette diplômée d’HEC (promotion 1980) est embauchée par BNP Paribas comme MD au sein de la division Investment Banking Europe, en charge d’un portefeuille de grands clients stratégiques.

Femme, mère de famille, mais aussi « militante » féministe, citoyenne et européenne. Sophie Javary est membre notamment de l’association Vox Femina, qui promeut une représentation équilibrée et non stéréotypées des femmes dans les médias. « Sophie est une figure emblématique qui travaille avec notre association pour l’accession des femmes au postes de pouvoir. Je ne parlerais pas de combat mais plutôt d’un engagement, qui est légitime par rapport à nos réalisations professionnelles et nos aspirations », témoigne Valérie Tandeau de Marsac, avocate et présidente de Vox Femina. La banquière d’affaires a été récompensée à deux reprises par des prix féminins comme les Trajectoires HEC au Féminin (2008) et la Tribune Women’s awards (2010).

Engagée au sein d’organisations européenne (Europa NOVA) comme professionnelle (Association pour le Retournement des Entreprises), Sophie Javary trouve encore le temps d’enseigner à HEC et, depuis un an, d’être « marraine » de jeunes diplômés suivis par l’association Nos quartiers ont du talent qui aide à l’insertion professionnelle de jeunes issus de milieux sociaux défavorisés.

Nommée en janvier Chevalier de la Légion d’Honneur, Sophie Javary s’est clairement fait une place à part dans l’univers de la banque d’investissement. Après tout, le secret de la réussite des femmes dans ce secteur tient peut-être à cela : s’ouvrir aux rencontres, ne pas être avare de son temps, et être en avance sur son temps…

commentaires (1)

Comments
  1. Le titre (“une féministe” chez BNPParibas) et le traitement du sujet de cet article me laissent perplexe. Pourquoi insister autant sur l’aspect féministe de SJ ?
    Les références à une vie de famille non impactée par sa vie professionnelle et son engagement social sont complètement déplacés (sont-elles même avérées ?).
    S’il s’agissait d’un homme, aurait-on seulement fait mention du fait qu’il est “père de famille” ?
    Que doit-on comprendre ? Qu’il est exceptionnel qu’une femme trouve le temps de mener une carrière bien remplie car elle est forcément très occupée par la gestion de ses enfants et des tâches ménagères ?
    Enfin, l’analyse du succès de SJ me laisse assez perplexe: “Après tout, le secret de la réussite des femmes dans ce secteur tient peut-être à cela : s’ouvrir aux rencontres, ne pas être avare de son temps, et être en avance sur son temps…”
    Ne parle-t-on pas de qualités nécessaires également aux hommes pour réussir dans ce métier ?!

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici