☰ Menu eFinancialCareers

Conseil d’expert : Quand le mensonge ne paie pas.

Non, il n’y en avait pas. En inventant ce diplôme, vous avez creusé votre propre tombe.

Ce qui est difficile à comprendre, c’est la raison de ce mensonge. Mentir de cette façon n’est pas seulement immoral, c’est aussi complètement idiot. D’après votre question, vous n’avez pas été surpris lorsque les ressources humaines ont demandé à voir vos diplômes, ni lorsqu’ils ont retiré leurs propositions d’embauche, après la découverte de votre mensonge. Cela nous dépasse, comment pensiez vous vous sortir de cette situation.

Vous vous êtes surement laissé séduire par l’idée que tout le monde le fait et que les employeurs savent que les candidats mentent et vous pensiez être capable de vous tirer d’affaire juste en en discutant. La question comment aurais-je pu m’en sortir ? est en effet sous-jacente.

Une fois le mensonge découvert, il n’y a hélas aucun échappatoire (ceci est d’autant plus vrai dans ce secteur). Et ce, même s’il est indéniable que le mensonge est malheureusement fréquent et que les employeurs savent bien que les candidats embellissent la vérité. C’est pour cette raison que les employeurs utilisent de plus en plus des services de vérification de CV, qui contrôlent les références des candidats.

Certaines recherches affirment que près de trois quarts des CV embellissent la vérité, tandis qu’un quart, à l’exemple du vôtre, présente des mensonges flagrants. Toutefois, même si la malhonnêteté est courante, ce n’est pas pour autant normale.

Ce qui est normale, c’est de présenter vos compétences, vos qualifications et votre expérience sous leur meilleur jour. C’est vrai, il existe une zone d’ombre où embellir la vérité peut se transformer en mensonge. Mais, vous savez quoi ? Ce n’est pas là un grand défi à la morale.

La plupart des gens savent si leur CV est fondamentalement sincère ou non. Dans votre cas, aucun doute possible, il s’agissait incontestablement d’un mensonge. À présent, vous n’avez plus qu’à tirer les leçons de cette erreur. Vous pourriez même en tirer avantage et obtenir un réel diplôme. Vous avez un grand choix de formations à votre disposition, par correspondance ou à temps partiel.

Voyez ça plutôt comme une expérience qui vous aide à changer et faîtes vous la promesse de ne jamais plus mentir sur votre CV.

Trois conseils de lecteurs :

1. Vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même. Le faite d’avoir menti sur votre diplôme dans le cadre d’un recrutement (sachant qu’on vous embauche surtout pour votre expérience professionnelle et moins pour votre diplôme), ne peut qu’effrayer votre futur employeur: Mentira-t-il à nouveau dans le cadre de son travail ? Puis-je lui faire confiance pour les décisions importantes pour la société ? Les réponses sont évidentes. Tirez une leçon de cette erreur et acceptez que vous vous êtes trompé.

2. La formation et l’éducation offrent des clefs pour réussir mais, si le candidat manque d’éthique, il sera inscrit sur la liste noire des entreprises, même s’il obtient le fameux diplôme. Mentir aux ressources humaines est le signe d’un manque de moralité. Peut être mentira-t- il à nouveau dans le cadre de son travail ou se compromettra-t-il dans des opérations douteuses. Ne postulez donc pas avant d’obtenir ce diplôme ou avant d’avoir retiré les mensonges de votre CV. Inscrivez-vous également dans un cours d’éthique des entreprises.

3. Mentir sur son CV n’est jamais une bonne idée. Les départements de ressources humaines procèdent toujours à des vérifications. C’est l’une de leurs missions essentielles. En mentant, vous avez brisé la confiance qui doit exister entre employeur et employé. J’imagine que votre chasseur de tête est également offensé. Un diplôme n’est pas une porte d’entrée à un poste. Il donne juste à l’employeur une raison de vous offrir une chance, rien de plus. Ne pas avoir de diplôme signifie que vous allez devoir fournir davantage d’efforts afin de convaincre un employeur potentiel de vous donner votre chance, puisque vous représentez un gros risque. Vous avez donc le choix. Essayez d’obtenir un diplôme, ou tentez votre chance. C’est à vous de choisir. Si vous pensez avoir le talent nécessaire, peut-être n’avez-vous pas besoin de passer par cette étape. Compte tenu de la concurrence importante du marché, je doute cependant que vous puissiez négliger ce passage obligé.

commentaires (0)

Comments

Votre commentaire est en attente de modération. Il apparaîtra sur le site une fois validé

Réagissez

Pseudo

Adresse e-mail

Consultez notre règlement concernant notre communauté ici